Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Arsenal a de l’argent… mais Wenger le laisse en caisse !
Par Mael Moizant - Actu Angleterre, Mise en ligne: le 21/10/2010 à 17h42
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Econome par obligation et par choix ces dernières saisons, Arsène Wenger a aujourd'hui les moyens de se montrer actif sur le marché des transferts. Ce qui ne veut pas dire que le manager d'Arsenal passera à l'action… Et ce malgré aucun titre conquis depuis 2005 !

Arsenal a de l’argent… mais Wenger le laisse en caisse !
Arsène Wenger n'a pas besoin de recruter pour avoir le sourire !

Le projet «Emirates Stadium» avait engendré un tournant dans la politique économique d'Arsenal. Livrée au début de la saison 2006-2007, la nouvelle enceinte des Gunners avait ôté toute folie des grandeurs au manager, Arsène Wenger. Une situation dont le technicien français a su tirer profit, en recrutant de jeunes joueurs prometteurs plus ou moins onéreux, mais pas autant que des stars confirmées. Les Cesc Fabregas, Samir Nasri, Robin Van Persie, Theo Walcott, Alexandre Song ou Abou Diaby sont de ceux-là.

Aujourd'hui, la génération montante est arrivée à maturation. C'était du moins déjà l'avis de Wenger en début de saison passée. Un exercice achevé à la 3e place en Premier League, derrière les réservoirs à vedette que sont Chelsea et Manchester United. Qu'importe, l'Alsacien n'a pas changé de stratégie, recrutant malin une nouvelle fois. Et Français, comme d'habitude. Le Franco-Marocain Marouane Chamakh est arrivé libre de Bordeaux, l'ex-Lorientais Laurent Koscielny a coûté plus de dix millions d'euros, l'ancien Sévillan Sébastien Squillaci beaucoup moins…

«Des ressources pour prendre un ou deux joueurs»

Des coups gagnants ? Oui, mais si Arsenal devrait se qualifier tranquillement pour les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, le club ne casse pas la baraque pour autant. Les Gunners ne sont que 3es de Premier League après 8 journées, et déjà relégués à 5 points du leader, Chelsea. Doit-on alors s'attendre à quelques retouches d'effectif au mercato d'hiver ? Rien n'est moins sûr. Et ce même si Wenger en aurait les moyens.

«Nous avons encore des ressources pour prendre un ou deux joueurs, si on en a besoin en janvier. Nous avons décidé de donner notre confiance à des jeunes joueurs au club. Nous avons acheté Squillaci, Koscielny et Chamakh et tous se sont parfaitement intégrés. Donc je crois que lors du mercato, nous n'avons pas besoin de grand-chose», a annoncé le Français mercredi.

Wellington Silva en janvier

A l'image de l'attaquant brésilien Wellington Silva, acheté en décembre 2009 à Fluminense et qui rejoindra Londres le 6 janvier prochain au moment de ses 18 ans, Arsenal va continuer sa politique d'investissement malin, malgré l'argent dans les caisses. Wenger, qui peut compter sur sa nouvelle perle Jack Wilshere (18 ans), devrait aussi récupérer rapidement ses blessés (Van Persie, Vermaelen, Sagna, Almunia et Ramsey). Autant de bonnes nouvelles. En espérant que cela portera très bientôt ses fruits au palmarès, qui prend la poussière depuis 2005…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique Angleterre


Pr. League - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel serait le meilleur choix pour entraîner l'OM parmi les rumeurs actuelles ?

Claude Puel
Laurent Blanc
Leonardo Jardim
Gabriel Heinze
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB