Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lens-Lille : l’arbitre touché raconte son calvaire
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/09/2010 à 13h05
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Il s'appelle Emmanuel Boisdenghien. Cet homme est le désormais tristement célèbre arbitre agressé lors du derby Lens-Lille. Trois jours après la rencontre, l'assistant de Tony Chapron s'est exprimé sur son calvaire vécu le long de la ligne de touche. Mais à en croire Gervais Martel, la victime n'aurait reçu en réalité qu'une boulette de papier…

Lens-Lille : l’arbitre touché raconte son calvaire
Emmanuel Boisdenghien, l'arbitre touché lors de Lens-Lille.

C'est un homme psychologiquement perturbé qui s'est exprimé dans les colonnes de L'Equipe ce mardi. Agressé lors du derby du nord Lens-Lille samedi soir, Emmanuel Boisdenghien, qui a reçu un projectile sur la tête en début de seconde période après l'exclusion d'Issam Jemaâ, a raconté son calvaire. Les minutes qui ont suivi cet incident passées le long de la ligne de touche, juste devant le kop Sang et Or, ont été les plus difficiles à vivre de sa carrière.

«Les projectiles ont continué jusqu'à la fin du match. Il y avait des centaines d'objets sur la ligne de touche. Les joueurs lillois auraient très bien pu être touchés eux aussi. J'entendais depuis la tribune, des gens, dans mon dos, qui criaient : «On t'a touché, on va te finir» , se souvient l'assistant de Tony Chapron. Moralement, c'est compliqué. J'ai du mal à dormir. Je me réveille toutes les deux heures, je revois le stade, je ressens comme une sorte de vertige. Le stade tourne autour de moi.»

«Peut-être a-t-il eu peur»

Emmanuel Boisdenghien a depuis porté plainte et va passer des examens pour déterminer la durée de son arrêt de travail. Si l'état d'anxiété de l'officiel est bien réel, il y aurait toutefois eu plus de peur que de mal chez cet homme à en croire Gervais Martel. «J'ai entendu que l'assistant avait été touché par un briquet ou un autre objet. On n'a rien retrouvé sur le terrain. C'était une boule de papier», a lâché le président du club artésien sur France Bleu Nord.

«Peut-être a-t-il eu peur, a poursuivi le dirigeant lensois. Je suis allé prendre de ses nouvelles après le match et dieu merci il n'y avait pas de blessure apparente. Pour l'instant, l'auteur n'a pas été identifié. Mais il le sera.» Gervais Martel, qui craint une suspension du stade Felix-Bollaert, compte toutefois défendre son public, qui n'est «pas par hasard le meilleur de France», devant la commission de discipline jeudi.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Si un Français devait gagner le Ballon d'Or, qui le mériterait le plus ?

Varane
Griezmann
Mbappé

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB