Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lens-Lille : pourquoi le derby du Nord a dégénéré
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/09/2010 à 10h14
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cinq buts, deux cartons rouges, un arbitre assistant agressé : le match entre Lens et Lille samedi soir à Bollaert fut particulièrement animé. Entre des joueurs trop nerveux, un Tony Chapron dépassé encore une fois et un public chauffé à blanc, voici pourquoi le derby du Nord a dégénéré.

Lens-Lille : pourquoi le derby du Nord a dégénéré
Le derby a parfois ressemblé davantage à une mélée de rugby...

41e minute, stade Félix-Bollaert samedi soir. C'est à cette minute très précise que le derby du Nord part en vrille. Les Lillois mènent 1-0 depuis la 23e minute et les Lensois poussent pour revenir. Aux abords de la surface adverse, Yohan Demont commet une main involontaire que l'arbitre, M. Tony Chapron, choisit malgré tout de signaler. Sébastien Roudet, gonflé à bloc, discute alors avec l'homme au sifflet puis l'applaudit. Carton rouge. Incompréhension dans les travées de Bollaert.

Quelques minutes après le retour des vestiaires, Issam Jemaâ part en contre. Un défenseur lillois l'accroche par derrière. M. Chapron siffle logiquement la faute mais adresse un second carton jaune, synonyme d'exclusion, au Tunisien. Les Sang et Or sont alors à 9 contre 11 ! Le public lensois ne comprend pas et enrage. Dans les secondes qui suivent, un des deux arbitres assistants reçoit un projectile sur la tête et s'écroule sur la pelouse. Mais il parvient tout de même à reprendre ses esprits et la partie peut aller à son terme, avec une victoire à l'arrivée, logique, des Dogues 4-1.

Roudet : «Vous êtes grave»

Comment en est-on arrivé là ? Roudet, après la rencontre, a révélé pourquoi il avait écopé d'un carton rouge direct. «Je conteste une sanction sur Yohan Demont, à cause d'une main. En reculant, je dis à l'arbitre : «Vous êtes grave.» Ca ne lui a pas plu, il a commencé à sortir un carton jaune. Mécontent de le voir sortir le carton, j'applaudis et je vois le rouge», a expliqué l'ancien Valenciennois. Pas vraiment un scandale. Mais M. Chapron, le seul à avoir entendu ces trois petits mots, et qui a déjà probablement entendu des choses bien plus graves durant sa carrière, aurait pu agir autrement que d'exclure directement le Lensois.

Mais là où l'arbitre a clairement manqué de psychologie, c'est sur la seconde exclusion. Jemaâ, accroché par derrière, a le malheur de se relever et de réclamer le carton jaune pour son adversaire fautif. C'est finalement lui qui le reçoit, son second. Déjà averti en première période, l'attaquant lensois regagne prématurément les vestiaires…

Martel condamne l'agression

Après la rencontre, Jean-Guy Wallemme, sans vouloir remettre de l'huile sur le feu, s'est tout de même permis de donner quelques conseils à M. Chapron. «Dans un derby, il y a une pression différente. L'arbitre doit en prendre compte à mon avis. Il faut savoir être psychologue dans ce genre de situations», a estimé l'entraîneur du club artésien. Ce n'est pas la première fois que cet arbitre est dans l'oeil du cyclone. Pas plus tard qu'il y a deux semaines, M. Chapron se signalait déjà en oubliant deux penalties lors de Bordeaux-Marseille (1-1)…

Mais cela n'excuse en rien le geste inadmissible d'un des supporters lensois, qui a jeté un objet sur la tête d'un des deux assistants. Un geste qui pourrait coûter cher au Racing et aussitôt condamné par Gervais Martel. «La personne sera identifiée, le groupe de supporters et le club porteront plainte. On n'est jamais à l'abri malgré tous les systèmes de sécurité que nous mettons en place. Ce geste doit être réprimé et on doit faire notre boulot, a réagi le président lensois, avant de clore le débat sur l'arbitrage et tourner la page sur cette triste soirée. Je me suis donné une règle : je ne dis plus rien sur l'arbitrage. L'arbitre prend ses décisions en son âme et conscience. C'est lui le seul maître.» Enfin un peu de sagesse dans ce derby.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous Henry rester jusqu'à la fin de la saison à Monaco ?

OUI
NON

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB