Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : pourquoi Bilbao ne veut pas d'ultras

  Par Romain Lantheaume - Le 25/02/2016  

Dos au mur après sa défaite à domicile à l’aller (0-1), l’Olympique de Marseille doit absolument s’imposer ce jeudi (19h00) sur le terrain de l’Athletic Bilbao lors du match retour pour rejoindre les 8es de finale de la Ligue Europa. Pour l’occasion, les hommes de Michel compteront sur 1 200 supporters, mais pas "ultras".

A la demande des autorités basques et du club adverse, l’OM a en effet informé ses supporters que "le mot 'Ultra' n’est pas autorisé à être affiché ou porté sur les t-shirts, sweats, blousons, bonnets, écharpes, banderoles, fanions, drapeaux… ou sur tout autre support aux abords du stade et à l’intérieur de San Mamés."

Si les Espagnols n’ont pas précisé la raison de cette interdiction, le quotidien 20 Minutes explique qu’historiquement, le terme "ultra" a une signification très particulière de l’autre côté des Pyrénées puisqu’il renvoie au fascisme et à l’extrême-droite. Les supporters basques diffusent d’ailleurs un fanzine appelé "anti-ultra". L’interdiction de ce terme vise donc avant tout à éviter des heurts inutiles.



 
Actu et transferts 24h/24

1 2 3 4 5 6 >


Archives des brèves