Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Heinze la cabeza de oro, Krank Ribéry…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 15/06/2010 à 07h00
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Heinze, la cabeza de oro, Toulalan-Diaby, l'empire du milieu et l'Allemagne finit toujours par gagner sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, Krank Ribéry, le Green Day et las des vuvuzelas. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Heinze la cabeza de oro, Krank Ribéry…
Buteur pour l'Argentine, Gabriel Heinze peut laisser éclater sa joie.

Les valeurs en hausse

Heinze, la cabeza de oro

Tout le monde connaît el pibe de oro en Argentine, le célèbre Diego Maradona. Il pourrait bientôt y avoir la cabeza de oro associée à Gabriel Heinze, la tête d'or, en référence à ce magnifique coup de boule expédié en pleine lucarne par le défenseur argentin. Une superbe tête plongeante qui a suffi à l'Argentine pour l'emporter face au Nigeria et débuter ainsi de la meilleure des manières cette Coupe du monde. Si elle n'a pas été flamboyante au cours de cette partie, l'Albiceleste a tout de même parfaitement contrôlé les débats. Et surtout, on a pu voir que Lionel Messi n'était pas très loin du niveau affiché avec le FC Barcelone. De bon augure pour la suite. Il faudra sans doute compter avec l'Argentine durant cette compétition.

Toulalan-Diaby, l'empire du milieu

Raymond Domenech nous a agréablement surpris face à l'Uruguay en alignant d'entrée de jeu Abou Diaby. Certes, Florent Malouda n'était pas celui qui méritait le plus de sortir du onze de départ, bien au contraire, mais le milieu de terrain d'Arsenal a donné entière satisfaction. L'ancien Auxerrois fut de loin le meilleur tricolore face à la Celeste, et sans doute le meilleur joueur de la rencontre. Avec Jérémy Toulalan, Diaby a formé une très bonne paire de récupérateurs, avec le premier très défensif, ratissant devant sa charnière centrale, et le second plus offensif, délivrant fréquemment la passe juste vers l'avant. Le sélectionneur national a sans doute apprécié cette paire de milieux de terrain et pourrait renouveler l'expérience face au Mexique. On peut même dire qu'il doit le faire.

L'Allemagne finit toujours par gagner

D'abord minée par l'absence de Michael Ballack, blessé, l'Allemagne a vite oublié qu'elle devrait composer sans son milieu de terrain et capitaine durant cette Coupe du monde. Pour son entrée en lice dans la compétition, la Mannschaft a régalé face à l'Australie. Larges vainqueurs des hommes de Pim Verbeek, les Allemands, grâce à un jeu incroyablement léché, fait de redoublements de passes, de centres en retrait, et de buts à l'arrivée, ont fait forte impression. Après leur démonstration de dimanche, on a déjà hâte de revoir les troupes de Joachim Löw en piste durant ce Mondial. Les coéquipiers de Mesut Ozil, vraie révélation de cette rencontre face à l'Australie, figurent bien parmi les favoris de la Coupe du monde. Il faudra encore compter avec l'Allemagne cet été.

A part ça ? Belle entrée en matière de la part de la Corée du Sud. Vainqueur surprise de la Grèce 2-0, les coéquipiers de Chu-Young Park ont parfaitement négocié leur premier match de Coupe du monde. Au point de pouvoir envisager déjà une place en huitième de finale.

Les valeurs en baisse

Krank Ribéry

Deux coups d'éclat en début de rencontre, puis une passe en or pour Sidney Govou, hélas manquée par le Lyonnais, et c'est à peu près tout. Face à l'Uruguay, Franck Ribéry a alterné le bon, et surtout le moins bon. Etincelant durant le premier quart d'heure de la rencontre, le Munichois a ensuite disparu peu à peu de la circulation, en multipliant notamment les pertes de balle à force de trop vouloir tenter sa chance seul. Et quand, à ses côtés, Nicolas Anelka agit de la même façon balle au pied, on comprend mieux pourquoi les Bleus n'ont jamais réussi à trouver la faille au sein de la défense uruguayenne. Il faudra rectifier le tir face au Mexique. Pour cela, on aura besoin d'un Ribéry beaucoup plus performant, et surtout bien plus collectif.

Le Green Day

Le 12 juin risque fort de devenir le Green Day en Angleterre, en référence à cette magnifique… boulette commise par le gardien de l'équipe nationale anglaise, Robert Green. Les hommes de Fabio Capello avaient pourtant entamé de la meilleure des manières leur rencontre face aux Etats-Unis en ouvrant le score dès la 3e minute par l'intermédiaire de Steven Gerrard. Mais leur dernier rempart s'est complètement manqué à la 40e minute, sur une frappe pourtant anodine de Dempsey, plongeant ainsi les Three Lions dans le doute, incapables par la suite d'aller chercher la victoire pour leur entrée en lice dans la Coupe du monde. Pour le prochain match, Joe Hart pourrait remplacer le malheureux Green dans les cages. Avec désormais une terrible pression sur les épaules.

Las des vuvuzelas

Hé oui, on n'en peut plus ! Après seulement deux matchs, les journalistes présents en Afrique du Sud étaient déjà contraints et forcés de prendre de l'aspirine. La faute à ces vuvuzelas. C'est drôle, festif, original, mais ça va cinq minutes serait-on tenté de dire… Surtout que ces fameuses trompettes sud-africaines nous privent des ambiances particulièrement festives auxquelles nous pouvons assister d'ordinaire durant une Coupe du monde. Une énorme frustration est ainsi née de la rencontre opposant l'Angleterre aux Etats-Unis. Quoi de plus intense qu'un vibrant «God Save the Queen» entonné en choeur par des milliers de supporters anglais au beau milieu d'une partie ? Les amoureux des Three Lions s'y sont bien essayés, mais on n'a rien entendu d'autre que ces vuvuzelas… Frustrant.

A part ça ? Il avait promis de montrer un bien meilleur visage que lors des trois matchs de préparation. La promesse de Sidney Govou n'a pas tenu face à l'Uruguay. Cette énorme action manquée durant les premières minutes de la rencontre pourrait peser lourd à l'arrivée…

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB