Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Mourinho Ballon d’Or ?
Par Nicolas Lagavardan - Actu Italie, Mise en ligne: le 03/05/2010 à 09h31
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Adulé ou détesté, José Mourinho ne laisse personne indifférent. Le Portugais exacerbe les passions. Mais au-delà de la controverse, force est de constater ses résultats : l'Inter Milan est en course pour réaliser le triplé Ligue des Champions, Championnat et Coupe d'Italie ! Grâce à qui ?

Mourinho Ballon d’Or ?
Mourinho a une méthode bien à lui, une méthode qui marche !

Pas étouffé par la modestie lors des conférences de presse, toujours prompt à tailler un costume géant à ses adversaires, aux arbitres ou à la presse, José Mourinho n'a aucun scrupule à demander à son équipe de ne pas sortir de sa surface dans une demi-finale retour de Ligue des Champions au couteau au Camp Nou, tout en mettant l'ancienne star du Barça, Samuel Eto'o, arrière gauche… Il faudrait être fou pour faire ce que fait Mourinho. Mais avec lui, ça fonctionne ! Personne ne peut donc lui reprocher sa méthode. D'autant que ses joueurs, à qui il demande des efforts insensés au vu du niveau d'ego généralement constaté chez les footballeurs de ce calibre, le soutiennent à fond, ce qui prouve à quel point son emprise est forte.

Les joueurs le suivent les yeux fermés

Certains Lyonnais s'étaient plaints l'hiver dernier de la tactique trop défensive et rigoureuse mise en place par Claude Puel. Inutile pour eux de signer à l'Inter tant que Mourinho y sévira... Certains entraîneurs disent aussi qu'ils se servent des qualités des joueurs mis à leur disposition pour former la meilleure équipe possible. Mourinho fait l'inverse. Il impose sa patte, forge son équipe selon ses goûts, déplace des joueurs jusqu'à parfois les faire jouer contre nature... Mais les joueurs le suivent les yeux fermés, se plient à ses volontés, à sa tactique. Avant lui, l'Inter n'avait plus atteint la finale de la C1 depuis 1972. Difficile dans ces conditions d'émettre la moindre critique. Résultat, le club lombard pourrait couronner sa saison déjà lumineuse d'un triplé retentissant.

Dès mercredi, les Nerazzurri disputeront la finale de la Coupe contre la Roma, seul club à s'accrocher encore en championnat. Avec deux points d'avance sur les coéquipiers de Mexès et Menez, les hommes de Mourinho ont toutes les cartes en main en Serie A, avec deux dernières journées à priori faciles contre le Chievo Vérone puis à Sienne, déjà condamné. Viendra enfin l'heure de la finale de la Ligue des Champions contre le Bayern Munich. En cas de triplé, la victoire du Special One sera complète, les succès de l'Inter lui seront attribués, pour sa plus grande satisfaction. Mais quelle que soit l'issue de la saison, elle pourrait être sa dernière à Milan. A moins que la perspective de remporter la Coupe du monde des Clubs ne titille son ego assoiffé...

Quel avenir pour Mourinho ?

Arrivé en juin 2008, le Portugais polyglotte cèdera-t-il aux sirènes du Real Madrid, où la rumeur est de plus en plus insistante ? Depuis qu'il a éliminé le Barça, sa cote est encore montée d'un cran du côté de Bernabeu. Mais selon le directeur technique de l'Inter, Marco Branca, Mourinho ne partira pas. «Nous sommes contents de Mourinho et Mourinho aussi est content. Ce n'est pas pensable» , a-t-il émis après la victoire à Rome contre la Lazio (0-2) dimanche. Sous contrat jusqu'en juin 2012, l'ancien coach de Porto et Chelsea sera en tout cas très demandé. Mais pourrait-il déployer sa méthode partout ? Mourinho pourrait-il faire du Mourinho dans tous les clubs, comme au Barça par exemple, où la tradition est forte et la culture de jeu non négociable ?



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB