Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le sacre de Valence
Par Jean-Baptiste Boutmy - Actu Espagne, Mise en ligne: le 09/05/2004 à 23h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En s'imposant (2-0) sur la pelouse du FC Séville, le FC Valence a conquis son deuxième titre en trois saisons. Il a ainsi profité de la défaite du Real, battu chez lui (2-3) par Majorque et de Barcelone, défait à Vigo (0-1), qui reste troisième à un petit point du Real.

Valence couronné logiquement

Le Real ayant perdu samedi à Bernabeu contre Majorque (2-3), de même que le Barça à Vigo, le FC Valence savait qu'en cas de victoire à Séville, il serait sacré champion puisqu'il compterait alors sept points d'avance à deux journées de la fin. C'est Vicente qui ouvrait le score dès la douzième minute alors que les Valencians effectuaient une bonne première mi-temps. Mais la suite sera plus délicate face à une équipe du FC Séville accrocheuse et qui se procurera l'essentiel des occasions. Les 20 dernières minutes étaient très difficiles pour les hommes de Benitez qui ne faisaient que préserver leur maigre avantage. Au prix d'une solidarité impressionnante ils tenaient et c'est Baraja, remplaçant en début de match, qui tuait le match à la 89ème minute lorsque servit dans la surface, il parvenait a crocheter son vis à vis et fusillait Esteban, le portier Sévillan. Le club remporte ainsi son sixième titre de champion à la suite d'une saison parfaitement gérée et une solidité qui n'est plus à démontrer : meilleur attaque (70 buts inscrits) et meilleur défense (24 buts encaissés). Un titre mérité qui récompense le travail et la stabilité de ce club, très régulier depuis quatre ans.

Le Real a une nouvelle fois chuté, cette fois à domicile et face à un mal classé, sa bête-noire, le Real Majorque (2-3). Menés 3-1 à la mi-temps et hors-sujet, les Madrilènes n'ont jamais pu refaire surface dans ce match, malgré la réduction du score par Figo sur pénalty à la 51ème minute. Le jeune Camerounais Eto'o, ancien joueur du Real en a profité pour inscrire un doublé (11 et 36ème), dont un superbe but a la suite d'un slalom dans la surface adverse. Il s'agit là de la troisième défaite de rang pour les joueurs de Carlos Queiroz, la quatrième en cinq journées. Mais avec la onzième défense de la liga (48 buts encaissés), il paraît difficile d'espérer mieux. Le club de la capitale ne gagnera donc rien cette saison.

Fin de série pour Barcelone

Après 17 matchs sans connaître la défaite, le FC Barcelone s'est incliné (0-1) à Vigo et a donc manqué l'occasion de passer devant le Real. Si le club reste troisième et ne devrait pas être rejoint, il n'est pas pour le moment directement qualifié pour la C1. C'est Edu qui, d'une belle frappe en pivot, a donné la victoire au club Galicien. Mais le Celta a souffert en seconde période, Luccin ratant même un pénalty à la 67ème et Juanfran sauvant sur la ligne une frappe catalane. Le Barça a encore deux journées pour accéder à la deuxième place car le Real ne se trouve qu'à un point. Vigo, ne compte plus qu'un point de retard sur le premier non-relégable (Espanyol).

Le Deportivo La Corogne, déjà assuré de disputer le tour préliminaire de C1, a lui aussi connu la défaite (0-2), contre un relégable également, puisqu'il s'est incliné à Barcelone contre l'Espanyol de Luis Fernandez. Cette défaite, logique, ne change rien aux objectifs du Depor, mais les prive d'un éventuel retour sur le Real ou le Barça. Pour les hommes de Fernandez, la situation s'améliore puisqu'ils sortent de la zone rouge et auront leur destin entre leurs mains lors des deux dernières journées. A noter que les deux buts catalans ont été l'oeuvre de deux anciens du championnat de France : Pochettino et De La Pena.

L'Athletic Bilbao en route vers l' Europe.

Malgré le nul concédé à Santander (2-2) et une égalisation à la dernière minute, le deuxième club de Madrid compte un point d'avance sur Villareal, septième, et aura son destin entre ses mains lors des deux dernières journées. Cependant, les coéquipiers de Fernando Torres regretteront longtemps ce nul puisque grâce au but de De Los Santos, ils menaient depuis l'heure de jeu. Mais c'est Afek qui égalisera a l'aube des arrêts de jeu pour Santander.

L'Athletic Bilbao a concédé le nul chez lui contre Albacete (1-1), mais compte un point d'avance sur l'Atletico et deux sur Villareal qui a battu le Betis (1-0). Les Basques peuvent donc y croire et retrouveront peut-être l'Europe dès la saison prochaine.

Cette 36ème journée est marquée par le sacre du FC Valence qui remporte un nouveau titre de champion d'Espagne à deux journées de la fin. A noter que Murcie est reléguer.

Les résultats de la 36ème journée :

Celta Vigo - FC Barcelone 1 - 0
Edu (43ème)

Real Madrid - Majorque 2 - 3
Pavon (17ème) et Figo (52ème) ; Eto'o (11 et 37ème) et Campano (42ème)

Athletic Bilbao - Albacete 1 – 1
Iroala (88ème) ; Pacheco (55ème)

Espanyol Barcelone - Deportivo La Corogne 2 - 0
Pochettino (8ème) et De La Pena (74ème)

Malaga - Murcie 1 – 0
Angel (66ème)

Valladolid - Real Sociedad 2 - 2
Sales (22 et 72ème) ; Gabilondo (19ème) et Kahveci (42ème)

Villarreal - Betis Séville 1 - 0
José Mari (66ème)

Saragosse - Osasuna 1 – 0
Alvaro (91ème)

Séville - Valence 0 – 2
Vicente (12ème) et Baraja (89ème)

Racing Santander - Atletico Madrid 2 – 2
Alvarez (57ème) et Afek (90ème) ; Ibagaza (27ème) De Los Santos (59ème)

Le classement :

1. Valence 77 points
2. Real Madrid 70
3. FC Barcelone 69
4. Deportivo La Corogne 65
5. Athletic Bilbao 53
6. Atletico Madrid 52
7. Villarreal 51
8. Malaga 50
9. FC Séville 49
10. Osasuna 48
11. Betis Séville 46
12. Majorque 45
13. Albacete 44
14. Real Sociedad 42
15. Saragosse 42
16. Racing Santander 42
17. Espanyol Barcelone 40
18. Celta Vigo 39
19. Valladolid 38
20. Murcie 23



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Le PSG doit-il absolument conserver Cavani au moins jusqu'à l'été prochain ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB