Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Arsenal-Barça, au rendez-vous du beau jeu
Par Patrick Juillard - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 31/03/2010 à 15h17
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Arsenal reçoit le FC Barcelone mercredi (20h45) en quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Pour ce remake de la finale 2006, les Gunners entendent profiter de leur position d'outsider. Dans le même temps, l'Inter Milan, dirigé par un José Mourinho plus «mourinhesque» que jamais, tentera de prendre de l'avance sur le CSKA Moscou.

Arsenal-Barça, au rendez-vous du beau jeu
Lionel Messi donnera-t-il une leçon de beau football aux Gunners ?

Au même titre que Bayern Munich- Manchester United disputé mardi soir, le quart de finale entre Arsenal et le FC Barcelone, dont la manche aller se dispute ce mercredi soir à l'Emirates Stadium, offre une alléchante réplique de l'une des finales les plus spectaculaires des années récemment écoulées. Pourtant, à l'heure des points de presse de veille de match, aucun des deux coaches n'a joué sur la carte de la revanche et du souvenir. Pep Guardiola comme Arsène Wenger ne sont pas techniciens à user de telles ficelles, du moins en public. L'entraîneur du Barça et son homologue d'Arsenal entendent s'imposer à l'autre par le jeu, si possible en alliant manière et efficacité.

Psychologiquement, les Blaugrana paraissent disposer d'un net avantage psychologique sur les Gunners. La victoire remportée en 2006, au Stade de France, place l'appréhension dans le camp adverse. Et puis les Catalans n'ont-ils pas déjà écarté de leur route deux équipes anglaises la saison passée ? Non, l'amour du beau football est, avec Thierry Henry bien sûr, le principal dénominateur commun entre les deux équipes. «Le Barça et Arsenal, ce sont deux équipes que j'adore regarder jouer. Mais être beau à voir ne suffit pas, il faut aussi gagner des titres, sinon les gens risquent de se demander à quoi sert le beau jeu. Au contraire, si on gagne, on prouvera encore qu'un football comme le nôtre peut mener au succès» , a expliqué Zlatan Ibrahimovic en conférence de presse.

Wenger attend un rythme «anglais»

Au contraire, Arsène Wenger estime que son équipe se trouve dans la position de celle qui n'a rien à perdre. La clé d'un bon résultat ce soir, selon lui. ? Le rythme, qui devra d'emblée être «soutenu, anglais» , a répondu le technicien français. Voir la plus continentale des équipes de Premier League s'imposer devant le Barça grâce à un engagement typiquement britannique, cela relèverait du paradoxe…

Pendant ce temps-là, l'Inter Milan recevra le CSKA Moscou. Du côté du club lombard, à la peine en Serie A depuis quelques semaines, la Ligue des Champions fera-t-elle office de ballon d'oxygène ? Fidèle à son sens de la provocation, le manager nerazzurro José Mourinho n'a pas pu s'empêcher de rappeler la condamnation en décembre dernier de deux joueurs de l'équipe russe, contrôlés positifs à un stimulant après le match de poule contre Manchester United. «C'est un adversaire qui a eu quelque chose d'un peu gris dans son parcours jusqu'ici, une chose dont je ne veux cependant pas parler, a lancé le Portugais en conférence de presse. Mais cela ne l'empêche pas d'être une bonne équipe qui mérite notre respect» . L'Inter, qui devrait comme à Chelsea évoluer en 4-3-3, espère s'assurer ce soir une avance confortable sans passer par le tapis vert.

Les équipes probables :

Arsenal : Almunia - Sagna, Vermaelen, Gallas (ou Campbell), Clichy - Fabregas (ou Nasri), Song, Diaby - Nasri (ou Rosicky), Bendtner, Archavine.
FC Barcelone : Valdés - Alves, Piqué (ou Puyol), Milito, Puyol (ou Maxwell) - Xavi, Y. Touré, Busquets - Henry, Ibrahimovic, Messi.

Inter Milan : Julio Cesar - Maicon, Cordoba, Samuel, Chivu - Zanetti, Cambiasso - Sneijder - Pandev, Milito, Eto'o.
CSKA Moscou : Akinfeyev - A. Berezutsky, V. Berezutsky, Ignashevich, Semberas - Mamaev (ou Shchennikov), Krasic, Aldonin, Honda (ou Dzagoyev), Gonzalez - Necid.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Neymar sera t-il encore au PSG la saison à venir ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB