Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Lyon met le grand Real à terre !
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/03/2010 à 22h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

On en rêvait, l'Olympique Lyonnais l'a fait ! Le club rhodanien a signé l'exploit des huitièmes de finale de la Ligue des Champions en sortant le Real Madrid. En arrachant le nul à Bernabeu (1-1), les hommes de Claude Puel se qualifient pour les quarts de finale. Et dire que Sergio Ramos rêvait d'infliger un cinglant 3-0 aux Gones…

Lyon met le grand Real à terre !
La joie de Pjanic après son égalisation offrant la qualification ! (1-1)

Lyon a donc réussi l'exploit. Vainqueur 1-0 à l'aller, l'OL est parvenu à arracher le match nul à Bernabeu lors des 8es de finale retour de la Ligue des Champions (1-1). Les Merengue trouvaient pourtant rapidement le chemin des filets. A la 6e minute, sur le côté gauche du terrain, Ronaldo prenait de vitesse Cris, rentrait dans la surface, et trompait Lloris d'une frappe croisée du gauche à ras de terre entre les jambes du portier lyonnais. Cela débutait bien mal ... Mais à la pause, Puel, conscient des difficultés de son équipe, décidait de remplacer Boumsong et Makoun, légèrement touchés, par Gonalons et Källström. Deux changements salvateurs. A la 75e minute, Delgado trouvait Lisandro dans la surface qui remisait sur Pjanic. Le Bosniaque s'emmenait le ballon et fusillait Casillas du gauche à bout portant, pour le plus grand bonheur du banc rhodanien. Un but synonyme de qualification pour l'OL ! Les troupes de Jean-Michel Aulas sont sans doute entrées un peu plus dans le coeur des Français ce soir.

Les buts

- A la 6e minute, sur le côté gauche du terrain, Ronaldo prend de vitesse Cris, rentre dans la surface, et trompe Lloris d'une frappe croisée du gauche à ras de terre entre les jambes du portier lyonnais (1-0).

- A la 75e minute, Delgado trouve Lisandro dans la surface qui remise sur Pjanic. Le Bosniaque s'emmène le ballon et fusille Casillas du gauche à bout portant (1-1). L'explosion de joie sur le banc français !

Les autres temps forts

- Dès la 1re minute, Kaká s'enfonce dans la surface lyonnaise mais vient buter sur Lloris bien sorti à son encontre.

- A la 25e minute, lancé en profondeur, Higuain évite la sortie de Lloris mais frappe sur le poteau alors qu'il s'était ouvert le chemin des filets. La chance semble du bon côté !

- A la 27e minute, dans la surface lyonnaise, Kaká se fait contrer mais Higuain en profite pour placer un bon plat du pied droit. Lloris se détend de tout son long pour écarter le danger main gauche.

- A la 52e minute, Källström déborde côté gauche et centre parfaitement en retrait pour Govou. Mais la frappe du gauche de l'international tricolore s'envole dans les nuages. Dans la foulée, Lisandro, des 25 mètres, place une lourde frappe du droit qui permet à Casillas de briller.

- A la 89e minute, Cissokho s'échappe côté gauche. Le latéral gauche lyonnais sert idéalement Lisandro. Seul face à Casillas, l'Argentin manque… l'immanquable.

La prestation des Madrilènes

Dans les cages du Real, Casillas n'a pas eu beaucoup à s'employer ce soir, sauf sur une belle frappe de Lisandro en deuxième période. Le gardien madrilène est fusillé sur la reprise de Pjanic. Devant lui, la charnière centrale Garay-Albiol n'a pas toujours été très rassurante. A gauche, Arbeloa a rendu une copie plutôt propre. De l'autre côté, Sergio Ramos, comme face à la France la semaine dernière, a été très bon dans son couloir. Au milieu de terrain, Guti a été le véritable métronome du jeu madrilène. A ses côtés, Granero a assuré la liaison entre la défense et l'attaque, avant de sérieusement baisser de pied après la pause. Lassana Diarra s'est contenté de ratisser les ballons devant sa défense. Comme à l'aller, Kaká a été l'auteur d'une prestation moyenne. Le Brésilien est animé de bonnes intentions mais il n'est toujours pas en réussite. Aligné légèrement côté gauche, Ronaldo a fait énormément de mal à Réveillère et Cris. Higuain a lui aussi causé beaucoup de soucis à la défense lyonnaise mais la réussite a souvent fui l'Argentin. Les deux attaquants madrilènes ont toutefois été beaucoup moins en vue en deuxième période.

La prestation des Lyonnais

Soirée difficile pour Lloris. Le gardien lyonnais a soufflé le chaud et le froid en alternant belles parades et sorties ou prises de balle approximatives. Devant lui, le duo Cris-Boumsong a énormément souffert face à la vitesse et la technique des attaquants madrilènes en première mi-temps. L'ancien Auxerrois, touché au mollet, a été remplacé à la pause par Gonalons, qui a montré de belles choses. A droite, Réveillère a souvent été battu par Ronaldo mais a eu le mérite de lutter jusqu'au bout. De l'autre côté, les largesses défensives de Cissokho n'ont pas vraiment aidé l'arrière-garde lyonnaise à gagner en stabilité. Au milieu de terrain, les récupérateurs Toulalan et Makoun n'ont fait que courir dans le vide, battus par la justesse technique de Guti et dépassés par des Madrilènes ayant décidé avant tout de passer par les côtés. Makoun a d'ailleurs cédé sa place à la mi-temps à Källström, plus en vue que le Camerounais. Repositionné en défense centrale en deuxième période, Toulalan a été bien meilleur. Pjanic n'a jamais pesé sur le jeu de l'OL. Le Bosniaque a touché très peu de ballons. Mais son but vaut de l'or ! Et c'est l'essentiel. Sur le côté gauche, Delgado, malgré Sergio Ramos, ne s'est jamais découragé. De l'autre côté, Govou a souvent apporté le danger devant les cages de Casillas. En pointe, Lisandro n'a jamais été servi dans de bonnes conditions. Mais l'Argentin a été bien plus en vue après le repos et sa combativité est encore à souligner.

L'homme du match : Cristiano Ronaldo (Real Madrid)

Cristiano Ronaldo voulait montrer qui était le patron avant cette rencontre. Le Portugais l'a montré. Intenable, le Ballon d'Or 2008 en a fait voir de toutes les couleurs à la défense lyonnaise. Mais l'ancien Mancunien ne peut pas porter non plus le Real sur ses épaules durant 90 minutes.

La note du match : 7/10

Les Madrilènes avaient décidé très vite de mettre une pression folle sur le but lyonnais. Idéalement lancée, cette rencontre a logiquement accouché d'un beau spectacle. Le but de Pjanic à un quart d'heure du coup de sifflet final a rendu cette partie plus belle encore.

Lyon sera donc bien présent en quart de finale de la Ligue des Champions. En sortant le grand Real Madrid en 8e de finale, l'OL a signé un exploit qui fera date dans l'histoire du football français. Bravo !


Ligue des Champions / 8e de finale retour
Real Madrid 1-1 Lyon (1-0)
Stade Santiago Bernabeu (Madrid)
Arbitre : M. Nicola Rizzoli (Italie)
Buts : Ronaldo (6e) pour le Real ; Pjanic (75e) pour Lyon
Avertissements : Granero (37e), Van der Vaart (87e) pour le Real ; Cris (27e), Delgado (66e) pour Lyon

Real Madrid : Casillas - Sergio Ramos, Garay, Albiol, Arbeloa (M. Diarra, 83e) – Granero (Van der Vaart, 61e), L. Diarra, Guti (cap.) – Kaká (Raul, 77e) - Ronaldo, Higuain. Entraîneur : Manuel Pellegrini.

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris (cap.), Boumsong (Gonalons, 46e), Cissokho – Pjanic (Ederson, 83e), Toulalan, Makoun (Källström, 46e) - Govou, Delgado - Lisandro. Entraîneur : Claude Puel.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS

La note du match
7,0
Les Madrilènes avaient décidé très vite de mettre une pression folle sur le but lyonnais. Idéalement lancée, cette rencontre a logiquement accouché d'un beau spectacle. Le but de Pjanic à un quart d'heure du coup de sifflet final a rendu cette partie plus belle encore.


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB