Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Nasri frappe un grand coup
Par Patrick Juillard - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 10/03/2010 à 09h56
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Samir Nasri a retrouvé la grande forme. Mardi, le milieu d'Arsenal a joué un grand rôle dans le dynamitage du FC Porto (5-0) en huitième de finale retour de Ligue des Champions, marquant au passage un but d'anthologie. De quoi se rappeler au bon souvenir d'un certain Ramond Domenech ?

Nasri frappe un grand coup
Nasri a marqué des points en vue de la Coupe du monde.

Les semaines se suivent et ne se ressemblent pas pour Samir Nasri (22 ans, 4 matches de Ligue des Champions cette saison, 3 buts). Mercredi dernier, le milieu d'Arsenal avait suivi de loin le match amical entre la France et l'Espagne. Non retenu pour cette dernière revue grandeur nature avant l'annonce de la liste tricolore pour le Mondial, le Gunner s'était dit «déçu» mais pas «abattu» d'être privé de retrouvailles avec les Bleus. Une semaine plus tard, l'ancien Marseillais s'est certainement réveillé avec le sentiment du devoir accompli. Auteur d'une prestation de premier ordre ponctuée d'un but d'anthologie, le minot aura orchestré le jeu de son équipe en l'absence de l'habituel métronome, Cesc Fabregas. Et fait le maximum pour instiller le doute dans l'esprit de Raymond Domenech.

Ni sa superbe passe en profondeur pour Archavine sur le premier but de son équipe (10e), ni surtout ce troisième but au terme d'une époustouflante série de dribbles au sein d'une défense portiste transformée en piste de slalom (63e) n'auront pu échapper au patron des Bleus. Pas plus que le sauvetage sur sa ligne au devant de Cristian Rodriguez alors qu'Arsenal ne menait encore que 2-0 (61e).

Wenger aux anges

Sorti sous les vivats de l'Emirates Stadium à la 72e minute, Samir Nasri s'est attiré les compliments mérités de son entraîneur, Arsène Wenger. «Il donne la meilleure des réponses. Quand on n'est pas sélectionné, soit on est déçu, soit on a envie d'aller sur le terrain pour montrer qu'on a les moyens d'y être. Là il franchit des paliers, ça devient très intéressant» , a estimé le technicien français, ne faisant pas mystère de l'ambition de son joueur en vue du Mondial. Si le niveau démontré par Nasri en fait effectivement un candidat sérieux à la liste pour l'Afrique du Sud, reste encore à savoir si un joueur de son profil, milieu relayeur ou meneur reculé, a sa place aux yeux de Raymond Domenech, attaché à son immuable duo de milieux purement défensifs dans l'axe de l'entrejeu. Retenu face à l'Espagne pour la première fois, Benoît Cheyrou, autre Marseillais, actuel celui-là, aux qualités voisines n'avait pas eu droit à la moindre minute de jeu…



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Comprenez-vous que Didier Deschamps ne change pas de position vis à vis de Karim Benzema ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB