Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'OM à sa main
Par Patrick Juillard - Actu Europa League, Mise en ligne: le 25/02/2010 à 21h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique de Marseille, qui avait fait le plus dur au match aller, s'est imposé sur le même score de 3-1 ce jeudi soir au Vélodrome face au FC Copenhague, grâce notamment à un doublé de Baky Koné. De quoi s'ouvrir tranquillement la voie des huitièmes de finale.

L'OM à sa main
Ben Arfa puis Koné ont scellé le facile succès de l'OM.

L'Olympique de Marseille recevait le FC Copenhague ce jeudi soir, pour le compte des 16es de finale retour de l'Europa League. L'OM s'est imposé, sans trembler, sur le score de 3-1, comme au match aller. Dans cette partie disputée sous un vent violent, c'est Morientes, titularisé en pointe, qui se mettait le premier en évidence par une bonne frappe enroulée (2e). Les Danois répliquaient suite à un coup franc par N'Doye, dont la tête cadrée n'inquiétait pas Mandanda (5e). Sur une longue descente dans son couloir droit, Bonnart, pas attaqué, ajustait un bon centre pour Cheyrou. La tête du néo-international passait juste au-dessus (11e). Le rythme, déjà pas très rapide, retombait encore d'un cran et les situations dangereuses se faisaient rares. Un seul petit frisson passait ensuite sur le but marseillais, quand Mandanda se couchait sur une tête de N'Doye, un peu oublié au point de penalty (34e).

Koné lâche les chevaux

L'OM ouvrait la marque peu avant la pause : sur un long centre en cloche de Bonnart, Ben Arfa, au second poteau, frappait à ras de terre sans contrôle et trompait Wiland dans un angle fermé (43e, 1-0). Les Olympiens reprenaient leur domination territoriale après le retour des vestiaires, et ne tardaient guère à se mettre à l'abri. Peu après l'heure de jeu, Taiwo voyait la course croisée de Koné dans le dos de la défense danoise et délivrait une longue passe dans sa course. Après avoir crocheté Wiland, l'Ivoirien poussait tranquillement le cuir dans le but vide (61e, 2-0).

L'ancien Niçois allait doubler la mise : encore parti à l'extrême limite du hors-jeu, le petit dragster reprenait un bon centre de Kaboré et piquait idéalement son ballon au-dessus de Wiland (78e, 3-0). Les Marseillais n'allaient pas parvenir à rendre une copie totalement propre. Laissant le ballon aux Danois, les hommes de Deschamps se faisaient prendre en contre, Ailton, parti à l'extrême-limite du hors-jeu, glissait la balle hors de portée d'un Mandanda peu prompt sur le coup (85e, 3-1). Ce but restera anecdotique mais est de ceux qui, souvent, agacent les entraîneurs.

L'homme du match : Bakari Koné (Olympique de Marseille)

Pas souvent titulaire, le véloce Ivoirien de poche a su profiter de ce match pour montrer que son entraîneur pouvait compter sur lui. De l'à-propos dans les appels et de la précision dans la finition, une bonne soirée pour Baky.

La note du match : 5/10

Au cours d'une partie débutée sous un vent très violent, les deux équipes ont eu du mal à prendre leurs marques, alternant le bon et le moins bon. Si les Danois ont souvent su faire tourner le ballon, c'est l'OM qui a su se montrer le plus tranchant, profitant des intervalles pour offrir quelques jolies actions aux spectateurs.


Europa League / 16e de finale retour
Olympique de Marseille - FC Copenhague
Stade Vélodrome, 28.000 spectateurs environ.
Arbitre : M. Cuneyt Sakir (Turquie).
Buts: Ben Arfa (43e), Koné (61e, 78e) ; Ailton (85e).
Avertissements : néant.
Olympique de Marseille : Mandanda - Bonnart, Diawara (Heinze, 64e), Hilton, Taiwo - Abriel, Kaboré, Cheyrou (cap.) (Mbow, 64e) - Koné, Morientes, Ben Arfa (Valbuena, 78e). Entraîneur : Didier Deschamps.
FC Copenhague : Wiland - Kvist, Antonsson, Zanka, Wendt - Hutchinson, Norregaard (cap.), Santin (Kristiensen, 70e), Vingaard, Gronkjaer (Ailton, 60e) - N'Doye. Entraîneur : Stale Solbakken.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA

La note du match
5,0
Au cours d'une partie débutée sous un vent très violent, les deux équipes ont eu du mal à prendre leurs marques, alternant le bon et le moins bon. Si les Danois ont souvent su faire tourner le ballon, c'est l'OM qui a su se montrer le plus tranchant, profitant des intervalles pour offrir quelques jolies actions aux spectateurs.


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB