Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Top Déclarations : Nicollin et la saucisse parisienne, Cris tacle Puel, Mourinho rit de Chelsea...
Par Nicolas Lagavardan - Top Declarations, Mise en ligne: le 20/02/2010 à 09h54
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En forme olympique avec trois déclarations placées, Louis Nicollin remporte haut la main la médaille d'or de ce Top Déclarations de la semaine. Loulou et la saucisse parisienne, Loulou à poil sur les Champs, Loulou à table avec Perez et Laporta... Cris, Mourinho, Ferguson, Meghni et cie ont dû jouer des coudes. Découvrez les 10 phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Nicollin et la saucisse parisienne, Cris tacle Puel, Mourinho rit de Chelsea...
Impossible d'accuser Louis Nicollin d'avoir la langue de bois

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. L. Nicollin – «Le président du PSG doit se poignarder le cul avec une saucisse le mec. Et encore, avec une saucisse…»

Le président montpelliérain Louis Nicollin n'a pas son pareil pour comparer le classement de son équipe (2e) avec celui du Paris SG (14e). «Je me mets à la place du président du PSG (Robin Leproux) qui a un budget de je ne sais pas combien, quand il voit celui de Montpellier, il doit se poignarder le cul avec une saucisse le mec (sic). Et encore avec une saucisse, ça ne fait pas trop mal (re-sic). Plus sérieusement, je ne me moque pas de ces gens, je dis simplement que si on arrivait à quelque chose de grand avec ce budget, ce serait grave pour les autres.»

Accusé en début de saison par Jean-Michel Aulas d'être un peu puceau dans le milieu, Robin Leproux a fait du chemin depuis.

2. Cris – «Juninho a envie de revenir ici comme joueur. (…) Puel est un entraîneur dur qui a voulu opérer beaucoup de changements»

Le défenseur lyonnais Cris prétend que son compatriote Juninho aimerait revêtir de nouveau le maillot de l'OL : «Il a envie de revenir ici comme joueur. C'est un joueur comme lui qui nous manque. Dans le vestiaire, c'était un leader, et sur le terrain, il se montrait intraitable. (…) Avec Juni, on a connu des moments difficiles non seulement par rapport aux résultats mais aussi avec le coach. Puel est un entraîneur dur qui a voulu opérer beaucoup de changements. (…) Des gens n'ont pas accepté.»

Puel a voulu opérer beaucoup de changements… Comme celui de remplacer Boumsong par Toulalan ? (cf. déclaration n°8)

3. J. Mourinho – «Le déclin est intervenu après mon départ. Depuis, ils ont eu beaucoup d'entraîneurs qui n'ont pas la mentalité requise»

Le 19 septembre 2007, José Mourinho quittait son poste de manager de Chelsea, remercié par Roman Abramovitch, le propriétaire du club. «Chelsea a beaucoup souffert au cours des deux dernières années. Ce n'est pas un hasard si le déclin est intervenu après mon départ. J'ai eu une relation exceptionnelle avec les joueurs et les fans. Lorsque quelqu'un casse tout cela d'un coup, c'est difficile de rebondir. Depuis, ils ont eu beaucoup d'entraîneurs différents qui n'ont pas la mentalité requise pour être dans ce club. Avec de tels dirigeants, il est impossible de construire quelque chose sur le long terme.»

La modestie de Mourinho est toujours un régal, mais force est de constater qu'Avram Grant, Luiz Felipe Scolari et Guus Hiddink ne l'ont pas égalé. Carlo Ancelotti tentera de le démentir cette saison.

4. A. Ferguson – «Laurent Blanc est trop jeune (pour les Bleus). Il a encore beaucoup de choses à apprendre et à vivre»

Le manager de Manchester United, Alex Ferguson, ne voit pas Laurent Blanc prendre la succession de Raymond Domenech à la tête de l'équipe de France : «Laurent Blanc est trop jeune. Les sélectionneurs doivent être expérimentés. Ca devrait être le cas pour toutes les équipes nationales. Je crois que Laurent a encore beaucoup de choses à apprendre et à vivre avant de connaître ce genre de fonctions.»

Comme lui succéder sur le banc de Manchester par exemple ?

5. J. Etxeberria – «Cela me paraissait normal de faire un geste. Ne pas être payé, c'est la moindre des choses que je pouvais faire»

Fait rarissime, l'attaquant emblématique de l'Athletic Bilbao, Joseba Etxeberria (32 ans), a révélé avoir renoncé à son salaire cette saison : «Après tant d'années passées ici, cela me paraissait normal de faire un geste envers mon club. Ne pas être payé, c'est la moindre des choses que je pouvais faire pour ma dernière saison en tant que joueur.»

Communiqué CGT : ne suivez surtout pas l'exemple d'Etxeberria !

6. M. Meghni – «La comparaison avec Zinedine Zidane a affecté mon parcours. J'aurais aimé progresser dans l'anonymat»

Comparer le milieu de terrain de la Lazio Mourad Meghni à Zinedine Zidane n'est pas le meilleur service qui lui a été rendu : «J'ai eu deux problèmes majeurs dans ma carrière, les blessures et la comparaison avec Zinedine Zidane. C'est d'ailleurs ce dernier point qui a affecté mon parcours. La moitié des personnes s'attendait à voir sur le terrain un autre joueur que Mourad Meghni. J'aurais bien aimé progresser dans l'anonymat afin que les gens se souviennent de mes qualités, de mon style de jeu plutôt que de cette comparaison.»

D'autres, comme Camel Meriem, ont connu la même mésaventure. Dernier en date à avoir été comparé au maestro, Yoann Gourcuff doit-il se méfier ?

7. L. Nicollin – «Je le ferai, à poil sur les Champs-Elysées ! (…) Il y en aurait du monde pour me voir»

Louis Nicollin avant lancé l'idée comme une boutade le week-end dernier après la nouvelle victoire contre Grenoble, il l'a confirmée dans les colonnes de Sports deux jours plus tard : «Je le ferai. A poil sur les Champs-Elysées ! Pourquoi je ne le ferai pas si on est champion de France ? Je l'ai dit en rigolant et ça a été repris. Bah, on le fera ! Il y en aurait du monde pour me voir à poil (rires).»

Interdit aux moins de 18 ans !

8. C. Puel – «Si c'est quelqu'un du club qui s'est permis de sortir l'information, c'est très embêtant et je le condamne»

Mardi dernier, plusieurs médias ont annoncé que Claude Puel réfléchissait à la possibilité de reculer Jérémy Toulalan d'un cran face au Real Madrid, au détriment de Jean-Alain Boumsong : «C'est aberrant. Si c'est un journaliste qui a sorti l'information, c'est une chose et il en fait son affaire. Si c'est quelqu'un à l'intérieur du club qui se permet ça, c'est très embêtant et je le condamne. Je le dis à cette ou ces personnes : c'est jouer contre l'OL.»

La révélation a-t-elle eu un rôle sur la décision finale de l'entraîneur de l'OL (maintenir Boumsong) ? Si oui, la taupe a bien fait puisque Lyon a battu le Real...

9. L. Nicollin – «Bouffer avec le président du Real ça serait drôle, mais je préfèrerais manger avec celui du Barça»

Si Montpellier se qualifie pour la Ligue des Champions, son président Louis Nicollin pourrait être amené à côtoyer le président du Real Florentino Perez ou celui du Barça Joan Laporta lors des dîners officiels d'avant-match : «J'ai peur que la blague tourne mal, que tout ça nous emboucane, qu'on porte le masque à la fin. Pourtant, je continue de rêver. Le titre ? Faut pas exagérer. Mais l'Europe, ça serait beau. Bouffer avec le président du Real, ça serait drôle, non ? Mais je préférerais manger avec celui de Barcelone, il a l'air plus marrant. Mais quoi qu'il arrive, on ne changera rien, on gardera la tête froide.»

Et la bouche pleine de bons mots. A n'en pas douter, le dîner serait épicé.

10. C. Davies – «Quand j'ai réalisé, c'était très difficile. J'ai survécu à l'accident et je prends désormais la vie jour après jour»

De retour en France après son grave accident de voiture, l'attaquant américain de Sochaux, Charlie Davies, a commenté ses malheurs : «Les moments les plus durs ont été quand je me suis réveillé à l'hôpital sans savoir où je me trouvais et quand on m'a raconté ce qui s'était passé. A ce moment là, ça m'a peu touché car j'étais sous le choc. C'est quelques semaines plus tard que j'ai réalisé ce qui s'était passé. C'était très difficile. Puis c'était dur de débuter ma rééducation sans être encore capable de marcher alors que je suis un sprinter normalement. C'était difficile à vivre au quotidien. J'ai survécu à cet accident et je prends désormais la vie jour après jour en étant heureux d'être en vie.»

Davies assistera au match contre Lyon ce samedi avant de prendre la direction de Capbreton pour poursuivre sa rééducation.

C'est sur cette déclaration douloureuse de Charlie Davies que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Dortmund-PSG, quel est votre pronostic ?

Victoire de Dortmund
Match nul
Victoire du PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB