Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real gagne, Valence patine
Par Axel Ouvrard - Actu Espagne, Mise en ligne: le 18/04/2004 à 23h40
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

En concédant le match nul sur sa pelouse (2-2), face à la Real Sociedad, Valence a laissé revenir le Real à sa hauteur. Les Madrilènes, vainqueurs du derby de la capitale (2-1) soufflent un peu et voient déjà apparaître la fin de la crise.

Le Real remporte le derby madrilène

Un derby n'est déjà pas un match comme les autres. Mais quand il s'agit du Real Madrid en crise face à l'Atletico revanchard, la rencontre s'annonce encore plus particulière. Première surprise, le Real ne se présente pas dans sa configuration habituelle. Guti et Mejia ne sont pas là. A leurs places, on découvre trois défenseurs centraux : Pavon, Raul Bravo et Helguera, légèrement avancé. Un Real beaucoup moins imaginatif, mais bien plus solide. Le résultat ne s'est pas fait attendre. Les blancs traversent la ligne médiane pour la première fois de la partie, et l'action se termine par un but (5'). Figo vole le ballon au milieu de terrain, dribble la défense de l'Atletico, puis se positionne sur le côté gauche. Il laisse la balle à Solari qui déborde, et dans l'angle, surprend le gardien au premier poteau d'un tir croisé à raz de terre. L'Atletico a tenté de réagir sans grand succès, préférant "muscler" son jeu plutôt que de construire. La mi-temps était sifflée sur ce score de (1-0) en faveur des visiteurs. En faisant rentrer un attaquant dès la fin de la pause, Manzano, l'entraîneur de l'Atletico, montrait ses intentions. Il a été rapidement récompensé. Pavon fauchait le nouvel entré, Nikolaidis, dans la surface, offrant un penalty et l'occasion d'égaliser. Le Real a été doublement sanctionné : Paunovic n'a pas manqué l'occasion de ramener les deux équipes à égalité (1-1), et Pavon a été expulsé suite à un deuxième carton jaune (46'). Désorienté et réduit à dix, le Real allait subir l'euphorie rouge et blanche. Mais sur un corner de Beckham, le gardien, gêné par Raul ne peut se saisir du ballon. Helguera surgit et propulse la balle de la tête dans les filets de l'Atletico (78'). But contesté, mais validé par l'arbitre qui donne la victoire au Real (2-1).

A l'issue de la rencontre Figo a déclaré : «cette victoire va donner confiance à l'équipe, nous étions conscients de l'importance de prendre trois points car notre marge d'erreur diminue. Maintenant on va attendre de voir ce que font les autres» .

Et quand Figo parle des "autres" , il faut comprendre Valence. Le club catalan recevait la Real Sociedad de Reynald Denoueix (12ème). Après une première période sans but et assez équilibrée, la Real pouvait ouvrir le score grâce à une belle frappe dans la lucarne de Xabi Alonso (0-1, 66'). Sous le choc, Valence allait prendre un deuxième coup sur la tête. Grâce à un penalty plus que généreux transformé par Karpin (70'), la Real faisait le break (0-2). Les Valencians allaient sonner la charge pour d'abord revenir au score deux minutes plus tard, sur un joli but de Vicente (72'), et pour finalement égaliser après une frappe lourde de Mista (91', son 19ème but de la saison), qui rebondissait sur la barre avant de terminer sa course dans les filets (2-2). En ne prenant qu'un point, Valence affiche le même nombre d'unités au compteur (70), mais reprend la tête grâce à une meilleure différence de but (+42 pour Valence, +26 pour le Real).

La polémique

Une suspicion de hors-jeu sur le premier but du Real, une obstruction non sifflée de Raul sur Aragoneses, le gardien de l'Atletico, sur le deuxième, un penalty imaginaire qui aurait pu coûter bien plus cher à Valence, et voilà que la polémique sur la "chance" du Real Madrid renaît en Espagne. La presse avait déjà souligné à plusieurs reprises que le Real avait bénéficié de "décisions généreuses" des arbitres depuis le début de la saison. Aujourd'hui, les médias espagnols pensent que l'on a un peu aidé le «club du gouvernement» à sortir de sa crise. Marca, journal pourtant pro madrilène soulignait même que le Real avait gagné «grâce à un hors-jeu et une faute» . Aragoneses à la fin du match n'en revenait pas : «quand tu vois ce but, tout ce qu'il te reste c'est une tête de con» .

Pour l'Europe

En ne faisant pas mieux qu'un match nul (1-1), à domicile face à Valladolid (15ème), La Corogne laisse filer des points importants dans la course à la qualification directe pour la Ligue des Champions. Le club demi finaliste de cette compétition perd deux points et sa 3ème place au profit du Barça. L'équipe catalane n'a pas fait de quartier face à Malaga (8ème), en s'imposant (3-0). Tout a été marqué en première mi-temps. Grâce à cette victoire, le Barça confirme sa bonne fin de saison, et continue de mettre la pression sur le Real. Pour l'UEFA, Bilbao (5ème) semble presque assuré d'obtenir sa place pour la prochaine campagne. En se débarrassant facilement de Saragosse (4-0), les Basques profitent du gros faux pas à domicile d'Osasuna pour prendre le large.

Les révoltes de l'Espanyol et de Vigo

Dans la lutte pour le maintien, si tout semble joué pour Murcie battu à domicile par le Betis Seville (1-0), l'Espanyol et le Celta Vigo n'entendent pas baisser les bras. L'équipe de Luis Fernandez s'est imposée (3-1) dans le stade d'Osasuna (6ème). Un excellent résultat si l'on se souvient que cette même équipe avait battu le Real (3-0), à Bernabeu la semaine dernière. L'Espanyol revient donc sur Mallorque et peut encore espérer se sauver in extremis. Le Celta Vigo de Peter Luccin, dans un match de mal classés, a également réussi un bon coup en s'imposant (2-0) à l'extérieur face à Albacete (16ème). La lutte s'annonce acharnée jusqu'à la fin de la saison, qui verra sans doute un "gros" être relégué.

Résultats de la 33ème journée :

Atl. Madrid 1-2 Real Madrid
Paunovic (46', pen), Solari (5') Helguera (78')

Ath. Bilbao 4-0 Saragosse
Etxeberria (33') Horno (57') Yeste (77', 89')

La Corogne 1-1 Valladolid
Djalminha (55', pen), Oscar (44')

Mallorque 1–2 Villareal
Eto'o (45', pen), Alvarez (38') Marti (78')

Osasuna 1–3 Espanyol
Garcia (46'), Tamudo (42') Fernandez (62') Maxi (71')

FC Seville 5–2 Racing Santander
Baptista (3', 5', 47', 59', pen) Magallanes (90'), Guerrero (71', pen) Matabuena (83')

Albacete 0–2 Celta Vigo
Juanfran (21') Lopez (46')

Murcie 0–1 Betis
Assunçao (4')

Valence 2–2 Real Sociedad
Vicente (72') Mista (91'), Xabi Alonso (66') Karpin (70', pen)

Barcelone 3–0 Malaga
Saviola (19') Garcia (24') Cocu (35')

Classement :

1) Valence 70
2) Real Madrid 70
3) Barcelone 63
4) La Corogne 61
5) Ath. Bilbo 51
6) Osasuna 48
7) Atl. Madrid 48
8) Malaga 46
9) FC Seville 45
10) Villareal 44
11) Betis Seville 43
12) Real Sociedad 41
13) Saragosse 38
14) Santander 38
15) Valladolid 37
16) Albacete 37
17) Mallorque 36
18) Espanyol 34
19) Celta Vigo 33
20) Murcie 20

Meilleurs buteurs :

1) Ronaldo (Real Madrid) 24 buts
2) Mista (Valence) 19 buts
3) Salva (Malaga) 17 buts
4) R. Tamudo (Espanyol) 15 buts



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pensez-vous que Toko Ekambi est une bonne recrue pour Lyon ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB