Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Montpellier ne perd pas le nord
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 22/11/2009 à 22h58
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Montpellier s'est replacé dans le quinté de tête en battant Lille (2-0) à l'usure, dimanche soir lors de la 14e journée de Ligue 1. Longtemps maîtrisé par des Dogues solides et tranchants en contre, le promu a fait preuve de solidarité avant d'être libéré par Montano, auteur d'un doublé.

Montpellier ne perd pas le nord

Lille avait sans doute la place de gagner ce match à la Mosson, dimanche soir lors de la 14e journée de Ligue 1. Dominateurs dans le jeu, sérieux et appliqués, bien regroupés, les hommes de Rudi Garcia ont été dangereux en contre et menaçaient d'ouvrir la marque à tout moment. Mais Montpellier, dominé dans l'entrejeu et diminué par les absences de Spahic et Costa en particulier, a su faire le dos rond et empêcher la dernière passe lilloise. Le promu a été récompensé pour son abnégation et sa solidarité, en trouvant le premier le chemin des filets par l'intermédiaire de Montano à la réception d'un coup franc. Il s'agit du dixième but de Montpellier sur coup de pied arrêté. 5e avec 24 points à deux points du leader, le MHSC rebondit après trois matchs à l'extérieur peu prolifiques. 14e avec 16 points, le LOSC manque une belle occasion de se relancer dans la première moitié du tableau.

Les buts

- Sur un coup franc à plus de trente mètres tiré dans le dos des défenseurs lillois, Montano profite de la passivité adverse pour se présenter à la réception et dévier du pied droit face à Landreau (65e, 1-0).

- Aït Fana lève la tête face à Debuchy côté gauche de la surface et remise en retrait. Montano déboule à l'entrée de la surface et se faufile entre les défenseurs statiques pour s'emparer du ballon et fusiller Landreau d'une reprise du droit canon dans la lucarne (87e, 2-0).

Les temps forts

- Montpellier récolte un premier coup franc à trente mètres dans l'axe. Belhanda le dose parfaitement de l'intérieur du pied droit. Montano grille la politesse aux défenseurs et se présente face à Landreau mais il ne dévie pas suffisamment le ballon de la tête pour trouver le cadre (5e).

- Lille procède en contre et se montre dangereux à chaque fois. Sur un coup franc montpelliérain mal tiré par Belhanda, les Dogues ressortent le ballon à une touche de balle. Balmont s'en empare et lance Hazard dans le camp adverse. L'attaquant s'enfonce côté gauche et décale Gervinho côté droit, dont le contrôle un peu long permet à Jeunechamp de tacler pour écarter le danger (23e).

- Sur un contre montpelliérain cette fois, Montano fixe bien dans l'axe et ouvre sur le côté droit de la surface. Arrivé lancé, Camara frappe fort du droit au premier poteau mais Landreau vigilant parvient à détourner en corner (38e).

La prestation des Montpelliérains

Jourdren n'a pas eu à intervenir en première période, il a assuré en seconde. Passé côté gauche après la sortie de Jeunechamp, Collin a bien résisté. Un peu lent, Dzodic a été assez approximatif dans l'ensemble mais a quand même sorti plusieurs ballons chauds. El Kaoutari a été vigilant et n'a pas hésité à ressortir balle au pied. Parfois à la limite de l'agressivité dans ses duels, Jeunechamp s'est souvent porté vers l'avant dans le couloir gauche, sorti sur blessure dès la 33e et remplacé par Belhamida. Pitau a touché beaucoup de ballons devant sa défense. Marveaux a eu du mal à se situer dans l'entrejeu, il n'a pas toujours joué juste. Un peu mieux pour Belhanda, mais sans réussite. Aït Fana a été discret, en manque d'inspiration. Camara a été très remuant sur le côté droit, il a semé le trouble parmi les défenseurs lillois.

La prestation des Lillois

Landreau a fait sa part du boulot, bon dans ses relances au pied. Debuchy a bien contrôlé son couloir droit et n'a pas hésité à se projeter vers l'avant. Rami a été impeccable dans ses interventions en première mi-temps, beaucoup moins par la suite. A ses côtés, Chedjou a été bon dans l'ensemble mais il est coupable sur l'ouverture du score. Béria a souffert face à Camara. Mavuba a touché un maximum de ballons et n'a pas pris de risques dans ses passes. Balmont a couru de tous les côtés et touché un maximum de ballons, aussi bon au pressing qu'à la distribution. Souvent dans l'ombre, Cabaye a complété le trident du milieu. Gervinho a fait étalage de sa technique en début de match avant d'être sevré de ballons. Ressorti de sa boite pendant quelques instants à l'heure de jeu. Très rapide, bon techniquement et dans ses dribles, Hazard a amené le danger dans la surface à plusieurs reprises. Frau a tenu son poste au front mais attend toujours la bonne occasion.

L'homme du match : Victor Montano

Seul en pointe, Victor Montano a pesé sur la charnière centrale de bout en bout, avec des appels, des décrochages et des déviations. L'attaquant colombien de Montpellier a été récompensé de ses efforts avec un beau doublé.

La note du match : 13/20

Les deux équipes ont mis du coeur au combat. Physique, engagée, rythmée, intense la plupart du temps, la partie a donné lieu à peu d'occasions mais au vu des autres matchs du week-end, elle fut incontestablement jouée un ton au dessus. Quelques beaux gestes techniques, de Hazard et Gervinho notamment, ont égayé la soirée.

Belle opération pour Montpellier qui continue son petit bonhomme de chemin au milieu des grands. Lille ne parvient toujours pas à se lancer pour de bon cette saison et reste coincé dans le troisième quart du tableau.


Ligue 1 / 14e journée
Montpellier HSC – Lille OSC : 2-0 (0-0)
Stade de la Mosson
Arbitre : Philippe Kalt
Buts : Montano (65e, 87e)
Avertissements : Béria (22e), Montano (37e) - Rami (37e), Gervinho (69e), Balmont (85e)

Montpellier : Montpellier : Jourdren – Collin, Dzodic, El Kaoutari, Jeunechamp (Benhamida, 33e) – Pitau, Marveaux (Delaye, 81e), Belhanda (Saihi, 64e) – Aït Fana, Montano, Camara. Entraîneur : René Girard

Lille : Landreau – Debuchy, Rami, Chedjou, Béria – Mavuba (Vittek, 72e), Balmont, Cabaye, Gervinho, Hazard (Touré, 80e) – Frau (Obraniak, 72e). Entraîneur : Rudi Garcia



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB