Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J 14 : Panorama / Bordeaux perd le nord, Lyon la tête ailleurs, Lens ne baisse pas les bras…
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/11/2009 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La 14e journée de Ligue 1 aura été marquée par la fin de l'invincibilité de Bordeaux à domicile et par le deuxième point de Grenoble, pris à dix contre onze face à des Lyonnais bien pâles. Lens et Rennes se sont relancés… Tour d'horizon des résultats de la soirée.

J 14 : Panorama / Bordeaux perd le nord, Lyon la tête ailleurs, Lens ne baisse pas les bras…

Quatre matchs au lieu de six étaient programmés samedi à 19h en raison des reports de Boulogne – PSG et OMSochaux. La 14e journée n'en a pas moins été spectaculaire avec des résultats inattendus : la défaite surprise de Bordeaux face à Valenciennes (0-1), et le match nul de Lyon à Grenoble (1-1) malgré son ouverture du score et sa supériorité numérique durant les vingt dernières minutes. Girondins et Rhodaniens se retrouvent de fait à égalité de points, mais sont dépassés par Auxerre, nouveau leader de Ligue 1 ! De son côté, Lens a pris trois précieux face à Nancy (2-1) avec deux buts inscrits en trois minutes en fin de match. Rennes s'est fait peur avant d'enfoncer un peu plus Le Mans (2-1) dans la zone rouge.

Bordeaux tombe sur un os (Bordeaux 0-1 Valenciennes)

67% de possession, 40 centres 23 tirs… n'auront pas suffi à Bordeaux pour ne pas perdre face à Valenciennes. Les Nordistes ont créé la sensation en s'imposant (0-1) à Chaban-Delmas. Les Girondins n'y avaient plus perdu depuis 34 matchs ! Sans ses piliers Gourcuff et Diarra absents de la feuille de match, Bordeaux ne pouvait pas plus mal démarrer. Servi dans la profondeur, Ben Khalfallah résistait à Ciani et décalait Samassa au point de penalty qui ajustait Carrasso d'une frappe croisée (7e, 0-1). Les Marine et Blanc ne s'en remettront pas. Meilleure équipe à l'extérieur et meilleure attaque du championnat, VA n'a pas failli à sa réputation puisque le champion de France n'avait encaissé qu'un seul but à domicile cette saison. A quatre jours de la réception de la Juventus, les Girondins ont peiné à trouver le bon tempo et perdaient prématurément Chamakh touché à la hanche, remplacé par Bellion (17e).

Avec Wendel à la frappe, Fernando et Plasil à la baguette, les Marine et Blanc ont peu à peu investi le camp adverse et mis la pression sur le but de Ndy Assembe. Fernando manquait le cadre de peu de la tête (30e), puis la frappe puissante de Wendel était déviée par le gardien sur sa transversale (41e). Après la pause, les visiteurs tenaient bon. Les Bordelais ont dominé outrageusement mais manquaient d'adresse dans le dernier geste. Ce n'était pas faute d'essayer, mais un pied, un tibia, un détail permettaient toujours à VA de repousser le danger. Une illustration de cette impuissance : Ndy Assembe repoussait un coup franc de Cavenaghi vers Bellion qui ne trouvait pas le cadre (90e).

A retenir : Très bel exploit de VA ! Au classement provisoire, Bordeaux est 2e avec 25 points, Valenciennes grimpe à la 4e place avec 23 points. Les Nordistes ne réussissent pas aux Girondins : 2e défaite d'affilée après celle à Lille et 4e défaite au total cette saison. Ce match met fin à la série d'invincibilité de Bordeaux sur ses terres, la dernière défaite en L1 datait de plus de deux ans, le 7 octobre 2007 précisément. 5e victoire en 7 matchs à l'extérieur pour VA, désormais bien ancré aux avant-postes !

Lyon fait du surplace (Grenoble 1-1 Lyon)

Lyon n'a pas su profiter de la défaite de Bordeaux pour reprendre les commandes du championnat. L'OL n'était pas d'un grand soir mais a pourtant mené au score avant de se faire reprendre à onze contre dix (1-1). Grenoble a abordé le match sans complexe. Voyant leur voisin rhodanien un peu emprunté, les Isérois se sont rapidement enhardis et sur un corner de Batlles, Juan de la tête trouvait la barre transversale de Lloris (13e). Avec une défense encore une fois remaniée, sans Toulalan ni Bastos absents, sans Gomis ni Pjanic laissés sur le banc, les hommes de Claude Puel n'ont pas réussi à mettre le pied sur le match et inquiéter sérieusement Le Crom. Après la pause, Gomis remplaçait Govou pour soutenir Lisandro au front, mais la réaction était timide.

Finalement, Delgado décalé par Gomis dans la surface, ajustait son plat du pied droit (65e, 0-1). Bazdarevic décidait alors de lancer Ljuboja pour Batlles (67e), mais Courtois écopait d'un carton rouge dans la foulée pour avoir dégagé le ballon sur l'arbitre de touche (70e). Les chances des Isérois - qui avaient sans doute joué jusque là leur meilleur match de la saison - s'amenuisaient un peu plus. Mais contre toute attente, Ljuboja alerté en profondeur sur son premier ballon, contrôlait du gauche avant d'ajuster Lloris du droit avec l'aide du poteau (72e, 1-1). L'OL ne profitait pas de son avantage numérique. Grenoble a souffert en fin de match mais s'est accroché à son deuxième point de la saison.

A retenir : au classement provisoire, Lyon est 3e avec 25 points, Grenoble est 20e avec 2 points. Deuxième match nul d'affilée pour l'OL et le GF38. Ce point arraché au courage fait du bien aux Grenoblois, beaucoup moins aux Lyonnais qui ont pris 5 points lors des 5 derniers matchs. 5e but pour Ljuboja.

Les Sang et Or au courage (Lens 2-1 Nancy)

Les Lensois ont arraché la victoire (2-1) au forceps face à Nancy après avoir été menés au score. En quête de points pour se rassurer et ne pas risquer de retomber dans la zone rouge, Lens a imprimé le rythme en début de match mais la première demi-heure a finalement été plutôt équilibrée au nombre d'occasions de but. Les Nancéiens ont subi mais restaient dangereux sur coups de pied arrêtés, comme sur un coup franc de Féret boxé des deux poings par Runje (36e). Après la pause, les deux équipes sont reparties sur les chapeaux de roues. Les gardiens s'illustraient, Runje s'opposait par un exemple à un coup franc de Berenguer (46e).

Nancy empochait finalement la mise. Sur une remise de la tête d'Hadji, Alo'o Efoulou contrôlait du pied gauche au point de penalty et reprenait de volée du pied droit (52e, 0-1). Abasourdis, les Lensois ont accusé le coup et mis un temps avant de réagir. Mais au courage, Jemaâ profitait d'un ballon mal négocié par Brison pour tromper Bracigliano après une première frappe de Maoulida (81e, 1-1). La confiance changeait de camp et sur un ballon mal repoussé des poings par Bracigliano, Monnet-Paquet plaçait sa volée du droit au fond des filets (84e, 2-1). Du délire à Félix Bollaert.

A retenir : au classement provisoire, Lens est 16e avec 15 points, Nancy est 11e avec 17 points. Deuxième victoire et troisième match sans défaite d'affilée pour les Sang et Or qui reprennent six points d'avance sur le premier relégable, Boulogne (1 match en moins). Deuxième défaite d'affilée pour les Lorrains.

Rennes enfonce Le Mans (Rennes 2-1 Le Mans)

Les Rennais se sont imposés dans la douleur (2-1) au stade de la Route de Lorient.
Obligées de se ressaisir après deux défaites d'affilées, les troupes de Frédéric Antonetti ont rapidement pris l'avantage. Posté au second poteau sur un corner botté par Marveaux, Mangane profitait de la mauvaise sortie d'Ovono pour pousser la balle au fond des filets (8e, 1-0). Les Bretons ont eu les meilleures occasions mais le MUC a aussi eu sa chance. Servi dans le dos de la défense, Le Tallec se présentait face à Douchez mais préférait la passe en retrait pour personne à la frappe (36e). Rennes aurait aussi bien pu doubler la mise. Dans le temps additionnel, Marveaux servait Sow sur un plateau mais sa frappe de l'intérieur du droit était repoussée par Ovono (45e+1).

Après la pause, les Rennais se sont fait surprendre contre le cours du jeu. Entré à la mi-temps, Lamah ne tardait pas à s'illustrer. Servi en retrait par Le Tallec après un bon débordement et un centre d'Helstad, l'attaquant manceau reprenait victorieusement à l'entrée de la surface (53e, 1-1). Puis une frappe de Goulon frôlait le montant de Douchez battu (75). Les Rennais ont eu le mérite de ne pas lâcher le morceau et se voyaient récompensés. Lancé par Bangoura dans le dos des défenseurs, Gyan ouvrait bien son pied face à Ovono (80e, 2-1).

A retenir : au classement provisoire, Rennes est 9e avec 19 points, Le Mans est 19e avec 8 points. 2e victoire en 7 matchs pour les Bretons qui devront enchaîner pour espérer recoller au podium. Les Sarthois s'enfoncent toujours plus dans les abysses de la Ligue 1 avec une 4e défaite d'affilée.

La bonne opération du jour est à mettre au crédit de Valenciennes qui vient se caler juste derrière les leaders et de Lens qui s'éloigne de la zone rouge. Suite de la 14e journée de Ligue 1 dimanche avec NiceToulouse, St-Etienne – Lorient (17h) et MontpellierLille (21h), puis le mercredi 2 décembre avec Boulogne – PSG et OM - Sochaux.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB