Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : le retour du roi Lyon, l’OM est revenu à la REALité…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 05/10/2009 à 07h23
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, le retour du roi Lyon, Bergessio, le Vert luisant et les Aiglons reprennent leur envol sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, l'OM est revenu à la REALité, Rennes douché et la journée des erreurs de l'arbitrage. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : le retour du roi Lyon, l’OM est revenu à la REALité…

Les valeurs en hausse

Le retour du roi Lyon

La saison dernière semble bel et bien mise aux oubliettes du côté de l'Olympique Lyonnais. En ce début de championnat, les Gones font de nouveau peur. Seule équipe invaincue du championnat, la formation rhodanienne s'est emparée ce week-end du fauteuil de leader aux dépens des Girondins de Bordeaux, battus à Saint-Etienne. Un fauteuil de leader que les Lyonnais connaissent bien pour l'avoir longtemps monopolisé. Vainqueur avant et après son match de Ligue des Champions, étincelant pendant celui-ci, Lyon est bien décidé à redevenir le roi du football français cette saison.

Bergessio, le Vert luisant

Alain Perrin n'avait pas menti. Lors de la signature de Gonzalo Bergessio, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne avait annoncé l'arrivée d'un joueur de tout premier plan. Depuis ses premiers pas sous le maillot stéphanois, l'Argentin ne cesse de se mettre en évidence. Déjà auteur de quatre buts en cinq matchs toutes compétitions confondues, l'ancien attaquant de San Lorenzo s'est encore distingué samedi soir en délivrant une passe décisive pour Ilan. Buteur mais aussi passeur, Bergessio est le grand artisan du renouveau des Verts.

Les Aiglons reprennent leur envol

Les Valenciennois auront beau dire que l'arbitre les a bien aidés, et on ne peut pas leur donner tort, les Niçois ont tout de même enfin renoué avec les joies du succès en championnat en l'emportant 3-2 face au club nordiste ce week-end. S'il reste relégable malgré ce succès, le club azuréen s'est tout de même donné un sacré bol d'air en bas de classement en recollant avec les équipes elles aussi en lutte pour ne pas mettre les pieds dans la zone rouge. Souhaitons maintenant aux Aiglons de continuer à battre des ailes lors de la 9e journée, sur le terrain de Lorient.

A part ça ? Vainqueur 3-2 à Boulogne-sur-Mer, le LOSC quitte enfin le bas du classement pour entrer dans le ventre mou et pointer à une 13e place plus conforme à son standing. S'ils ont souffert sur la Côte d'Opale, les Lillois ont tout de même prouvé qu'ils disposaient des ressources mentales nécessaires pour revenir dans la course aux places européennes.

Les valeurs en baisse

L'OM est revenu à la REALité

Malgré ses deux dernières défaites à Valenciennes et face à Monaco en championnat, l'Olympique de Marseille reste l'un des cadors du football français. Mais sur la scène européenne, le club phocéen ne fait pas, ou ne fait plus, le poids. La semaine dernière, l'OM a vécu un cauchemar en Ligue des Champions. Les Olympiens ont longtemps fait jeu égal avec le Real Madrid. Avant de commettre une fatale erreur de défense puis de payer l'inexpérience, ou l'imprudence comme vous voulez, de l'un de ses défenseurs à ce niveau pour finir avec une lourde correction en poche. Avec un compteur toujours bloqué à zéro après deux matchs de C1, l'OM est déjà condamné à l'exploit s'il veut continuer à apercevoir au loin les huitièmes de finale de la compétition.

Rennes douché

Et de deux ! Equipe en forme de ce début de championnat, le Stade Rennais a fini par concéder deux défaites de suite. Si perdre 1-0 à Bordeaux n'a rien de déshonorant, s'incliner en revanche sur le même score à domicile face à Auxerre est plus fâcheux. Contre une équipe bourguignonne de plus en plus solide, le club breton, malgré son gardien Nicolas Douchez, récemment appelé pour la première fois en équipe de France, a pris l'eau ce week-end et n'a rien pu faire pour colmater les brèches. Relégués à une modeste 8e place au classement, les Rennais devront vite réagir.

La journée des erreurs de l'arbitrage

C'étaient les journées de l'arbitrage partout en France ce week-end. Mais c'était aussi celle des erreurs de l'arbitrage en Ligue 1. Car si on ne peut pas blâmer les arbitres de se tromper dans leurs décisions, on peut leur reprocher en revanche d'avoir influé sur le score de trois rencontres. Comme à Nice-Valenciennes, où l'arbitre se laisse abuser sur une simulation d'Echouafni. Résultat : second carton jaune pour Cohade, donc exclusion. Coup franc pour les Niçois et but… d'Echouafni, en position d'hors-jeu. Même chose lors de PSG-Nancy, où Luyindula était hors-jeu sur le but de Sessègnon. Et que dire de Sochaux-Le Mans, où l'arbitre siffle un penalty pour une faute de main de Loriot, alors que ce dernier avait touché le ballon de la tête. Certes, Sverkos a manqué sa tentative. Mais exclu sur le coup après avoir reçu un second carton jaune, le défenseur manceau a laissé ses partenaires à dix qui ont fini par s'incliner… Espérons que les arbitres se fassent plus discrets lors des prochaines journées.

A part ça ? Ca devait bien finir par arriver. Lessivé physiquement mais surtout mentalement, Bordeaux a fini par tomber en championnat ce week-end. Mais trois jours après sa précieuse victoire en Ligue des Champions, on ne pourra pas le blâmer. Même si cette défaite fait perdre aux Girondins la tête du classement.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2018-19
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB