Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'OM à double tranchant
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/09/2009 à 14h33
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Didier Deschamps ne fanfaronne pas après le succès (4-2) acquis face à Montpellier samedi soir, lors de la 6e journée de Ligue 1. Inquiet une bonne partie du match et déçu du relâchement de ses troupes en fin de partie, l'entraîneur marseillais est loin de céder à l'euphorie de la victoire.

L'OM à double tranchant

La victoire est ample, le spectacle a été au rendez-vous, mais l'OM a néanmoins été bougé par le voisin héraultais pendant la première demi-heure du derby samedi soir, lors de la 6e journée de Ligue 1. Les grandes équipes ne perdant jamais deux fois d'affilée, Didier Deschamps s'est satisfait de la réaction de ses joueurs après la défaite concédée mardi soir face au Milan AC. Mais l'entraîneur marseillais sait aussi que le salut est dû avant tout à une réussite insolente avec trois buts marqués sur les trois premières véritables occasions, et aux exploits personnels de Mamadou Niang et dans une moindre mesure, de Lucho Gonzalez.

M. Niang – «on aurait pu être mené»

«J'étais plutôt heureux de rentrer au vestiaire avec trois buts d'avance à la mi-temps, après un début de match très difficile devant une équipe qui s'est créée deux super occasions. (…) Nous avons fait preuve ensuite de relâchement, et nous n'aurions pas dû encaisser ces deux buts. La meilleure chose de la soirée, c'est d'avoir inscrit quatre buts. Cela n'arrive pas souvent» , a analysé Deschamps après la rencontre. Cela n'était même jamais arrivé cette saison, l'OM n'avait jusque là pas réussi à marquer plus de deux buts dans un match. Solide défensivement mais critiqué pour son manque d'efficacité offensive, l'OM a livré un visage totalement inverse face à Montpellier.

Avec deux buts évitables en fin de match pour s'être relâchés une fois la victoire assurée, les Marseillais ont peut-être cru qu'il ne pouvait plus rien leur arriver. «Il ne faut pas s'enflammer» , prévient Mamadou Niang, le héros de la soirée avec une passe décisive sur l'ouverture du score et un but magistral dans la foulée. «On a vécu une première demi-heure difficile, on a ensuite la chance de mettre le premier but parce qu'on aurait pu être mené 1 à 0. On doit beaucoup plus se faire respecter dès le début du match quand on est chez nous» , a nuancé Niang. La bonne nouvelle pour l'OM : encore imparfaite, l'équipe n'en est pas moins bien ancrée aux avant-postes de la L1, avec quatorze points en six matchs (4v, 2n, 0d, 10bp, 4bc).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel adversaire préférez-vous pour le PSG en demi-finales de la Ligue des Champions ?

Manchester City
Borussia Dortmund
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB