Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Gare à la mauvaise blague belge...
Par Patrick Juillard - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/08/2009 à 15h08
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'Olympique Lyonnais retrouve la Ligue des Champions ce mercredi soir, face aux Belges d'Anderlecht. Pour ce match aller des barrages, les hommes de Claude Puel ne devront pas se louper. L'état de forme de leur adversaire et l'examen des statistiques incitent à la plus grande prudence…

Gare à la mauvaise blague belge...

L'Olympique Lyonnais joue gros ce mercredi. A partir de 20 heures 45, les hommes de Claude Puel reçoivent Anderlecht en match de barrages aller de la Ligue des Champions. Avec une double pression (sportive et financière) sur les épaules, les Gones ne doivent pas se louper. Club français le plus régulier de la décennie 2000 en Ligue des Champions, avec notamment trois présences en quarts de finale, Lyon tient à son rang. Une élimination précoce accréditerait la thèse d'un déclin du club rhodanien. Chamboulé dans sa composition et encore hésitant dans son jeu (un nul et une courte victoire en deux journées de L1), c'est sur ses gardes que l'OL se présentera à Gerland ce soir. D'autant plus qu'Anderlecht a réussi un excellent début de championnat, avec trois victoires en trois journées. «Je ne suis pas méfiant mais réaliste, justifie l'entraîneur Claude Puel. C'est un adversaire de qualité avec beaucoup de densité physique, notamment sur les coups de pied arrêtés. Ils ont des joueurs très techniques, capables de faire des différences, comme Suarez et Boussoufa. C'est une équipe complète, bien organisée, qui domine son championnat. Avec le match retour là-bas, c'est une confrontation à prendre très au sérieux.»

Le souvenir de Maribor

Le club septuple champion de France avait perdu l'habitude de ces rencontres d'appui, qui ne lui ont pas laissé que des bons souvenirs. En août 1999, Lyon avait été éliminé par le club slovène de Maribor, vainqueur à deux reprises (1-0, 2-0), provoquant une violente manifestation de ses supporters. L'année suivante, les Lyonnais s'étaient qualifiés difficilement aux dépens des Slovaques de l'Inter Bratislava (1-1, 2-1). L'examen des tables statistiques plaident également en faveur de la prudence. Depuis dix ans, en matches aller-retour, avec l'aller à domicile, l'OL ne s'est qualifié qu'une fois, contre le Celtic Glasgow en 1999. Les partenaires de Cris ont donc tout intérêt à éviter le moindre retard à l'allumage...

Alors Claude Puel se refuse d'envisager les conséquences d'une élimination, Jean-Michel Aulas sait qu'une telle éventualité serait dommageable pour les finances d'OL Groupe, qui a déjà enregistré une baisse du chiffre d'affaires sur l'exercice 2008-2009 (-9,3%). Son homologue belge, Herman Van Holsbeeck, évoque de son côté un «match à 15 millions d'euros» . Malgré les discours sur l'attractivité accrue de l'Europa Ligue, l'OL s'enfoncerait donc une belle épine dans le pied s'il venait à se casser les dents sur les Mauves. Les deux clubs se sont déjà affrontés en Ligue des champions, en phase de poules de l'édition 2003-2004. A l'aller, l'OL avait gagné sur un penalty généreux (1-0) avant de s'incliner logiquement au retour à Bruxelles (1-0). Un tel résultat ne serait pas une garantie de réussite cette saison. L'Olympique Lyonnais est prévenu…

Les équipes probables :

Lyon : Lloris - Réveillère, Cris, Bodmer, Cissokho - Ederson, Toulalan, Makoun (ou Källström), Bastos - Lisandro, Gomis.
Anderlecht : Proto - Wasiliewski, Juhasz, Deschacht, Van Damme - Biglia, Polak, Boussoufa, Chatelle - Suarez, De Sutter.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS



Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB