Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Le Real perd du terrain
Par Jean-Baptiste Boutmy - Actu Espagne, Mise en ligne: le 15/03/2004 à 00h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Cette 28ème journée de liga était marquée par la vive émotion provoquée par les attentats de Madrid. Une minute de recueillement a été observée dans tous les stades. Coté terrain, le Real a été tenu en échec (1-1) à Bernabeu par Saragosse, tandis que Valence a. Le Barça qui gagne à Murcie pointe son nez à la troisième place.

Le Real piétine encore

Même si le coeur n'y était pas, il a bien fallu disputer cette journée. Alors qu'une poignante minute de silence a été respectée à Madrid, comme partout ailleurs, le Real a eu du mal à rentrer dans la partie. Il a pourtant ouvert le score dès la 27ème minute, Portillo marquant d'une tête piquée sur un centre de jeune Juanfran. Mais l'équipe de Savio répliquera quatre minutes après, le Paraguayen Toledo égalisant sur corner. Carlos Queiroz, l'entraîneur du leader résumera le match ainsi : «Ce n'était pas un jour pour jouer au football. Le match n'a pas été bon, et le score est mauvais» Après le nul concédé à Santander la semaine dernière, le Real fait encore une mauvaise opération qui aurait pu l'être encore plus car Saragosse s'est procuré de nombreuses occasions et a touché le poteau.

Une mauvaise opération, puisque son dauphin, Valence, s'est imposé (2-0) à Vigo. Le Real ne compte donc plus que quatre points d'avance sur l'équipe de Raphael Benitez, qui grâce à ses deux victoires consécutives, a repris quatre points au leader en deux journées. C'est Rufete, auteur d'un doublé aux 39ème et 93ème minutes, qui a permis aux Valencians de s'imposer. Deux buts capitaux dans un match délicat face à une équipe du Celta qui joue sa survie. Mais avec cette quatrième défaite consécutive, l'objectif du maintient fixé à Antic devient compliqué. Son équipe compte désormais cinq points de retard sur les non-relégables.

Le Barça rapplique

En s'imposant (2-0) chez la lanterne rouge, Murcie, le FC Barcelone effectue une superbe opération et confirme que le club est actuellement en pleine bourre. Il s'agit là de la huitième victoire de rang des Catalans qui, en l'espace de deux mois et demi, sont passés de la douzième à la troisième place. En effet, la Corogne s'est quant à elle inclinée (2-4) à Majorque et est désormais quatrième. Le Barça n'a jamais tremblé à Murcie et s'est imposé tranquillement sur deux buts de ses Sud-Américains, Saviola et Ronaldinho, ce dernier signant au passage son onzième but en liga. Une remontée fantastique pour l'équipe entraînée par Franck Rijkaard qui après avoir vu son poste menacé fin 2003, prouve que l'on pouvait compter sur lui. La qualification pour la Ligue des Champions devient plus qu'envisageable, puisque le Barça possède onze points d'avance sur le cinquième, Bilbao, défait à Malaga (0-2) où Salva Ballesta revient bien après plusieurs saisons moyennes : il a inscrit face aux Basques son 16ème but de la saison à l'ultime minute des arrêts de jeu. Bilbao ne peut désormais compter que sur une éventuelle qualification en C3.

Pour le Depor, l'addition est lourde : une troisième défaite consécutive, lourde se surcroît, et des rêves de titre définitivement envolés, même si la C1 reste atteignable. Menés dès la septième minute et une but de Correa, les Galiciens avaient pourtant égalisé par Pedro Munitis à la 23ème. Mais par la suite, ils encaisseront deux buts de Ramis et Eto'o avant que Djaminha ne réduise l'écart à la 81ème. Le Depor boira le calice jusqu'à la lie, Perera pliant l'affaire en faveur de l'équipe des Baléares à la 84ème minute. La Corogne montre depuis plusieurs matchs d'inquiétants signes de fébrilité défensive alors qu'en C1, elle maîtrise son sujet et a éliminé la Juventus en huitième. La victoire profite à Majorque qui s'éloigne de la zone rouge.

Le Real Sociedad se reprend

L'équipe de Denoueix recevait l'Atletico Madrid, sixième, qui est en lutte pour une qualification en UEFA. Après plusieurs résultats décevants, dont un nul face à Osasuna la semaine dernière, l'équipe de San Sebastian devait se mettre a l'abri de la zone dangereuse. C'est chose faite grâce à une victoire (2-1). Les Basques menaient 2-0 à la mi-temps, sur des buts du Russe Karpine (35ème) et Simeone csc (41ème). De quoi envisager une gestion sereine après le repos. Mais la réduction du score de Paunovic à la 72ème fera passer quelques frissons. La Real est 14ème et peut envisager une qualification pour l'intertoto. Compétition par laquelle est déjà passé Villareal, huitième, qui s'est imposé face à Albacete (2-1) grâce notamment au onzième but de Sonny Anderson. Le Brésilien réalise une bonne saison, à l'image de son club qui a battu l'AS Roma (2-0) à domicile en C3 cette semaine.

L'Espanyol de Luis Fernandez n'a pas remporté sa troisième victoire consécutive et a même été défait sur sa pelouse par le Racing Santander (0-1) sur un but de Moran. Le club perd là une bonne occasion de se rapprocher des non-relégables. Mais les Catalans restent à l'avant-dernière place et six points de retard sur Majorque.

Cette 28ème journée était essentiellement marquée par la douleur exprimée par la famille du football espagnole. On retiendra seulement que le Real, même s'il avait peut-être la tête ailleurs, perd du terrain et que Valence peut rêver du titre. Le FC Barcelone a confirmé qu'il faudra compter sur lui.

Les résultats complets :

Real Madrid - Saragosse 1 – 1
Portillo (27ème) ; Toledo (31ème)

Real Sociedad - Atletico Madrid 2 - 1
Karpine (35ème) et Simeone csc (41ème) ; Paunovic (72ème)

Betis Séville - Osasuna Pampelune 1 – 1
Benjamin (41ème) ; Aloisi (45ème)

Espanyol Barcelone - Racing Santander 0 – 1
Moran (57ème)

Valladolid - FC Séville 2 - 0
Jonathan (52ème) et Jesus (63ème)

Majorque - Deportivo La Corogne 4 – 2
Correa (7ème), Ramis (38ème), Eto'o (59ème) et Perera (84ème) ; Munitis (23ème) et Djalminha (81ème)

Villarreal - Albacete 2 – 1
Coloccini (50ème) et Anderson (57ème) ; Pacheco (7ème)

Malaga - Athletic Bilbao 2 - 1
Luque (49ème) et Salva (95ème) ; Larrazabal (38ème)

Murcie - FC Barcelone 0 - 2
Saviola (5ème) et Ronaldinho (63ème)

Celta Vigo - Valence 0 – 2
Rufete (39 et 93ème)

Classement :

1. Real Madrid 61 points
2. Valence 57 28
3. FC Barcelone 52
4. Deportivo La Corogne 50
5. Athletic Bilbao 41
6. Atletico Madrid 41
7. Osasuna 40
8. Villarreal 39
9. FC Séville 38
10. Betis Séville 38
11. Malaga 38
12. Racing Santander 36
13. Valladolid 35
14. Real Sociedad 35
15. Saragosse 33
16. Albacete 32
17. Majorque 32
18. Celta Vigo 27
19. Espanyol Barcelone 26
20. Murcie 17
Classement des buteurs :
22 buts: Ronaldo (Real Madrid)
16 buts: Salva (Malaga)
14 buts: Ferrer (Valence)
13 buts: Fernando Torres (Atletico Madrid)
12 buts: Vicente (Valence)
11 buts: Milosevic (Celta Vigo), Villa (Saragosse), Anderson (Villarreal), Ronaldinho (FC Barcelone)
10 buts: Baptista (Séville), Eto'o (Majorque)



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Quel est le meilleur joueur du 21eme siècle ?

Lionel Messi
Cristiano Ronaldo
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB