Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J29 : Panorama / Bordeaux passe devant Lyon, Lille au pied du podium
Par Nicolas Lagavardan - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 21/03/2009 à 23h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Bordeaux a profité de sa victoire au Havre (0-3) lors de la 29e journée de L1, pour passer devant Lyon au classement et se relancer complètement dans la course au titre. Lille n'est pas loin, tandis que Rennes coince devant VA. En bas de tableau, Caen et Nancy paniquent, Auxerre et Monaco respirent. Tour d'horizon des résultats de ce samedi.

J29 : Panorama / Bordeaux passe devant Lyon, Lille au pied du podium

Lyon est provisoirement 3e de Ligue 1 avant de recevoir Sochaux dimanche ! Une situation inédite, devenue réalité après la victoire de Marseille contre Nantes dans la soirée (2-0), consécutive à celle de Bordeaux au Havre (0-3). Les Girondins auront pointé en tête du championnat pendant deux heures lors de cette 29e journée, et se replacent idéalement dans la course pour le titre de champion de France. Au pied du podium, Lille a rappelé ses prétentions européennes contre Grenoble (2-1). En revanche, Rennes perd encore du terrain, tenu en échec (0-0) sur sa pelouse par des Valenciennois imbattables depuis le début de l'année. Une rencontre marquée par la grave blessure de Lacourt, victime d'un tacle effroyable de Mangane. En bas de tableau, Nancy s'est cassé les dents sur Monaco (0-1), alors que Caen a cru ramener trois points précieux de Nice (2-2). Auxerre a pris ses distances avec la zone de relégation en dominant Le Mans (2-0).

Bordeaux trouve un Havre de paix (Le Havre 0-3 Bordeaux)

Les Girondins ont parfaitement ouvert le bal des prétendants au titre en s'imposant facilement (0-3) au stade Jules Deschaseaux. Ce résultat ramené du Havre a eu le mérite d'offrir le trône aux hommes de Laurent Blanc pendant deux heures, le temps pour l'OM de leur voler la vedette. Au sortir d'un premier quart d'heure relativement équilibré, Gourcuff débloquait le match d'un geste dont il a le secret. Sur un centre de Jussiê, le meneur de jeu bordelais contrôlait d'une talonnade pour lui-même au point de penalty, et trompait Revault du pointu (12e, 0-1). Après la pause, les Havrais ont haussé leur niveau et menaçaient le but de Valverde, entré en jeu à la place de Ramé blessé. Alassane allumait un pétard, juste au dessus de la barre (48e). Puis Noro frôlait à son tour le montant sur un coup-franc enroulé de trente mètres (51e). Mais les Girondins ont su se mettre à l'abri à l'heure de jeu. Sur un corner botté par Wendel, Diawara jaillissait au premier poteau et propulsait le ballon de la tête au fond des filets de son club formateur (58e, 0-2). Wendel parachevait le succès bordelais, d'un coup-franc excentré, enroulé du gauche au ras du premier poteau (89e, 0-3).

Ce qu'il faut retenir : Déjà 14 buts de la tête et 17 sur coups de pied arrêtés depuis le début de la saison pour Bordeaux, de retour de plein pied dans la course au titre après avoir été momentanément décroché. Au classement, les Girondins sont 2e avec 53 points. A noter, le gardien Ramé et le défenseur Henrique ont dû céder leur place sur blessure. 20e avec 18 points et 21 défaites au compteur, Le HAC court toujours aussi vite vers la Ligue 2.

Lille au pied du podium (Lille 2-1 Grenoble)

Le LOSC a profité de la réception de Grenoble au Stadium Lille Métropole de Villeneuve d'Ascq pour se rapprocher du podium. Les hommes de Rudi Garcia se sont imposés (2-1) et dépassent provisoirement le PSG à la différence de buts. Les Lillois ont rapidement ouvert le score sur penalty, après une faute légère de Moreira sur Béria. Bastos se chargeait de la sentence, d'une frappe en force du gauche avec l'aide du poteau (11e, 1-0). Puis le Brésilien faisait preuve de plus de finesse. Lancé par Hazard en profondeur, Bastos fixait Wimbée avant de servir Vittek seul face au but (40e, 2-0). De leur côté, les Isérois ont couru après le ballon et n'ont pas pu se hisser au niveau des Lillois. Après la pause, les Lillois ont tranquillement géré leur avantage. Paillot a profité d'un cafouillage devant le but pour réduire le score dans les derniers instants (90e, 2-1), mais en vain.

Ce qu'il faut retenir : au classement provisoire, Lille est 4e avec 52 points, Grenoble est 11e avec 35 points. Le LOSC est bien reparti après son élimination en Coupe de France et enchaîne une troisième victoire d'affilée qui le replace dans la course au podium. Malgré la défaite, les Isérois conserveront au moins cinq points d'avance sur le premier relégable à la fin du week-end.

Valenciennes est invincible (Rennes 0-0 VA)

Rennes a encore perdu du terrain au stade de la Route de Lorient, contraint de partager les points avec Valenciennes (0-0). Sans Darcheville blessé, les hommes d'Antoine Kombouaré ont confirmé leur excellente santé en enquillant un douzième match sans défaite ! Etonnant pour une équipe à la lutte pour le maintien. Les Rennais ont rapidement été réduits à dix. Mangane écopait d'un carton rouge direct pour un tacle assassin sur Lacourt, jambe coupée net et forcé de céder sa place à Bangoura (25e). Guy Lacombe décidait de faire glisser Bocanegra en charnière centrale, et de faire entrer Echiejilé à la place de Pagis (29e). Les Valenciennois sont alors montés d'un cran et pouvaient légitimement envisager repartir de Bretagne avec un résultat positif. Mais après la pause, Sanchez était exclu à son tour, après un croc en jambe sur M'Bia (58e). Un carton rouge sévère. A dix contre dix, les Bretons sont repartis à l'attaque mais manquaient cruellement d'efficacité. Entré en jeu peu de temps auparavant, Sow a eu la balle de match entre les pieds, mais dévissait sa frappe à six mètres du but de Penneteau (83e).

Ce qu'il faut retenir : au classement, Rennes est 7e avec 48 points, Valenciennes est 12e avec 33 points. 15e match nul (7e à domicile) pour les Bretons, irrémédiablement décrochés dans la course pour le titre, et sans doute aussi dans celle pour le podium. Mangane risque gros pour sa faute insoutenable ; Lacourt souffre aux dernières nouvelles d'une double fracture tibia péroné. VA est invaincu en championnat depuis le 5 décembre, soit 12 matchs sans défaite (5v, 7n) qui placent les hommes d'Antoine Kombouaré dans une position idéale dans l'optique du maintien.

Le ciel tombe sur la tête de Caen (Nice 2-2 Caen)

Les coéquipiers de Steve Savidan peuvent se mordre les doigts, ou toute autre partie du corps. Car Caen a encore craqué dans les dernières minutes face à l'OGCN au stade du Ray, après avoir pourtant retourné une rencontre mal engagée (2-2). Les Niçois avaient ouvert le score. Sur un contre rapidement conduit par Ben Saada, Rémy débordait Thébaux avant de marquer dans le but vide (6e, 1-0). Les Aiglons ont ensuite laissé l'initiative à des Normands qui ont eu bien du mal à exister pendant une demi-heure, avant de prendre le jeu à leur compte. Après la pause, Dumas lançait Ben Khalfallah en attaque et le match menaçait de basculer. Alors que les Niçois auraient pu doubler la mise, les Caennais étaient finalement récompensés de leurs efforts. Sur un centre de Barzola, Hognon déviait du tibia dans ses propres filets (66e csc, 1-1). Savidan perdait un duel avec Ospina mais les Caennais reprenaient l'avantage quelques secondes plus tard. Seube récupérait un renvoi de la défense et déclenchait un boulet de canon du droit de vingt mètres (77e, 1-2). Le plus dur était fait. Mais Leca laissait Caen à dix à cause d'un second carton jaune (82e). Et alors que les Normands semblaient tenir leur victoire malgré tout, Echouafni arrachait le match nul d'une tête décroisée à la réception d'un coup-franc tiré par Hellebuyck (89e, 2-2).

Ce qu'il faut retenir : au classement, Nice est 8e avec 41 points, Caen est 19e avec 27 points. Les Aiglons n'ont plus rien à jouer en cette fin de saison, mais devront regarder derrière eux pour éviter de basculer dans la seconde moitié de tableau. 14e match sans victoire pour les Caennais, en chute libre sans parachute.

Nancy coule à pic (Nancy 0-1 Monaco)

Nancy glisse doucement mais surement vers les bas-fonds du championnat, après sa nouvelle défaite (0-1) concédée face à Monaco au stade Marcel Picot. Les hommes de Pablo Correa n'ont gagné que trois matchs dans leur enceinte, naguère réputée imprenable. Les Lorrains ont pourtant copieusement dominé le premier acte et se sont procurés plusieurs situations favorables. Mais quand ce n'était pas Ruffier, le poteau repoussait les avances nancéiennes, comme sur le tir de Brison après une première parade du gardien monégasque (4e). Les hommes de Ricardo se sont montrés relativement timides mais restaient dans le coup au tableau d'affichage. Après la pause, les Nancéiens payaient cash leur manque de réussite. Pino débordait André Luiz côté gauche et centrait devant le but. Park devançait la sortie de Braciglinao et déviait le cuir de la tête (70e, 0-1). Un coup de massue pour les coéquipiers d'Hadji, pas verni et désormais bien mal en points.

Ce qu'il faut retenir : au classement provisoire, Nancy est 15e avec 30 points, Monaco est 10e avec 36 points. Les Lorrains n'ont pris que deux points lors des huit derniers matchs (2n, 6d) et se retrouvent sous la menace directe des relégables. Les Monégasques avancent doucement mais sûrement vers le maintien.

Auxerre y est presque (Auxerre 2-0 Le Mans)

Après sa victoire de prestige à Lyon, Auxerre a fait un grand pas vers le maintien en dominant Le Mans (2-0) sans trembler au stade Abbé Deschamps. Les hommes de Jean Fernandez n'ont pas eu à forcer leur talent. Le match était plié à la mi-temps. L'AJA a dominé la première période sans partage et se voyait justement récompensé. Lancé en profondeur par Dudka, Jelen se jouait de Cerdan dans la surface avant de lober Pelé (8e, 1-0). Puis Dudka doublait la mise, d'une frappe de vingt mètres puissante à ras de terre dans le petit filet de Pelé (19e, 2-0). Après la pause, les Bourguignons ont tranquillement géré leur avantage face à des Manceaux toujours aussi inconstants et parfaitement inoffensifs ce soir.

Ce qu'il faut retenir : au classement, Auxerre est 9e avec 37 points, Le Mans est 14e avec 32 points. Les Bourguignons passent en tête du peloton des clubs à la lutte pour le maintien. Les Manceaux restent coincés au coeur de ce groupe, avec provisoirement trois longueurs d'avance sur le premier relégable.

La belle affaire de la 29e journée de Ligue 1 est à mettre à l'actif des Bordelais. Faciles vainqueurs au Havre, les hommes de Laurent Blanc mettent la pression sur Lyon et le PSG. En bas de tableau, Caen manque encore une occasion de stopper sa descente aux enfers. Suite des festivités dimanche, avec Lorient – St-Etienne et LyonSochaux (17h), puis Toulouse Paris SG (21h).



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB