Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
J28 : Panorama / Toulouse se casse les dents, Lille a du mordant
Par Pierre-Damien Lacourte - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 14/03/2009 à 21h26
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

La 28e journée de Ligue 1 aura été marquée par la défaite de Toulouse à Monaco au terme d'un match complètement fou (3-2). De son côté, Lille a enfoncé un peu plus Caen en l'emportant 1-0. Mené 2-0, Rennes est revenu de loin au Mans en arrachant le match nul (2-2). Sochaux, vainqueur de Nancy 2-1, sort la tête de l'eau. Tour d'horizon des résultats de ce samedi.

J28 : Panorama / Toulouse se casse les dents, Lille a du mordant

La 28e journée de Ligue 1 aura été marquée par la défaite de Toulouse à Monaco (3-2). Dans le même temps, Lille est allé s'imposer à Caen (0-1). Au Mans, Rennes a arraché le match nul dans le temps additionnel (2-2). Le temps additionnel aura été lui fatal au Havre, battu à Valenciennes (3-2). Dans le bas de tableau, Sochaux s'est aussi imposé 2 buts à 1 face à Nancy. Quant aux Nantais et Lorientais, ils n'ont pu se départager (1-1).

Le TFC se casse les dents sur le Rocher (Monaco 3-2 Toulouse)

Le TFC est tombé à Monaco ce samedi soir au terme d'un match complètement fou (3-2). Les Toulousains ouvraient le score par l'inévitable André-Pierre Gignac, le meilleur buteur du championnat, qui inscrivait à Louis II son 17e but de la saison, et le 17e du pied droit. Sur un corner tiré par Didot, Congré surgissait au point de penalty pour catapulter le ballon de la tête. Le coup de tête n'était pas cadré mais Gignac, couvert par Nimani au premier poteau, plaçait un pointu qui faisait mouche. Les Monégasques parvenaient à égaliser à la 39e minute. Mollo tirait un coup franc depuis le côté droit et envoyait le cuir au second poteau. Modesto ratait le ballon en tentant la tête mais pas Nimani, seul au second poteau, qui déviait astucieusement de l'extérieur du pied et trompait Carrasso. A la 68e minute, Cetto redonnait l'avantage du Téfécé. Sur un coup franc depuis le côté droit, Didot envoyait le ballon dans le paquet. Cetto dominait Nkoulou de la tête et profitait de la sortie casquette de Ruffier pour expédier le cuir au fond des filets. Mais à la 75e minute, Modesto égalisait à nouveau pour l'ASM. Bien servi par Lolo, Nimani enrhumait Congré d'un crochet avant de centrer au second poteau. Modesto reprenait le ballon d'une bicyclette croisée qui trompait Carrasso. A la 91e minute, Monaco arrachait la victoire. Lolo reprenait victorieusement un coup franc tiré par Mollo, mal repoussé dans ses pieds par Carrasso. Avec 33 points, l'ASM remonte à la 9e place. Le TFC reste 4e avec 49 points.

A retenir : pour cette rencontre, Ricardo enregistrait le retour de l'Argentin Alejandro Alonso, le porte-bonheur de l'AS Monaco. Mais l'entraîneur asémiste a rapidement dû déchanter. Dès la 7e minute, l'ancien Bordelais, touché au genou droit, devait quitter la pelouse sur une civière et était remplacé par le jeune Serge Gakpé. Déjà bien remplie, l'infirmerie monégasque compte un nouvel élément à l'issue de ce match.

Les Dogues gardent l'appétit (Caen 0-1 Lille)

Déjà relégable avant cette rencontre, le Stade Malherbe de Caen a réalisé une bien mauvaise opération en s'inclinant sur sa pelouse 1-0 face au LOSC. Les hommes de Franck Dumas entraient pourtant bien dans la partie. Malgré la présence de Steve Savidan sur le banc de touche, les Normands réussissaient à se montrer dangereux à plusieurs reprises en première période. A la 3e minute, la frappe de Toudic était légèrement trop croisée. Dix minutes plus tard, c'est Malicki qui sauvait les Dogues d'un bel arrêt sur une frappe puissante de Ben Khalfallah. La première mi-temps s'achevait sur le score de 0 à 0. Au retour des vestiaires, les Lillois sortaient la tête de l'eau et ouvraient la marque à l'heure de jeu. A la 60e minute, sur un dégagement de Malicki, la défense caennaise hésitait, à l'image de Boucansaud, et Bastos, en deux temps, venait tromper Planté. Grâce à cette victoire, Lille, qui confirme son précieux succès acquis face à Lyon la semaine dernière, avec 49 points, remonte à la 5e place. Caen, qui compte toujours 26 points, redescend à la 19e place.

A retenir : Franck Dumas l'avait promis, il allait trancher dans le vif. L'entraîneur du Stade Malherbe de Caen avait décidé de placer sur le banc de touche au coup d'envoi de cette rencontre son attaquant vedette Steve Savidan, pourtant systématiquement titularisé depuis le coup d'envoi de la saison. L'international tricolore payait là ses dernières prestations relativement décevantes. C'est Julien Toudic qui remplaçait l'ancien Valenciennois à la pointe de l'attaque normande.

Rennes revient de loin (Le Mans 2-2 Rennes)

Les Manceaux, alors qu'ils menaient 2 à 0, ont concédé le match nul sur leur pelouse face aux Rennais (2-2). Les hommes de Daniel Jeandupeux démarraient la partie pied au plancher. Sur un corner sarthois, Lamah effectuait une tête croisée au second poteau. Douchez repoussait le ballon du bout des doigts dans les pieds de Helstad qui frappait fort à bout portant et ouvrait le score dès la deuxième minute de la rencontre. Dès la 18e minute, le MUC doublait la mise par l'intermédiaire de l'intenable Gervinho. L'Ivoirien progressait dans l'axe et dribblait aux abords de la surface. L'attaquant manceau s'engouffrait avec une facilité impressionnante dans la défense bretonne avant de tromper Douchez. A la 75e minute, Kembo-Ekoko réduisait le score pour Rennes. L'attaquant breton, dans l'axe, effectuait une frappe puissante dans la lucarne qui ne laissait aucune chance au portier adverse. A la 93e minute, les hommes de Guy Lacombe arrachaient le point du match nul. Leroy progressait sur son flanc et centrait au premier poteau. Briand taclait et déviait pour Sow, qui poussait le ballon au fond des filets. Avec ce match nul, Le Mans, avec 32 points, redescend à la 12e place. Rennes, qui compte désormais 47 points, retombe à la 7e place.

A retenir : la Sarthe n'est décidément pas une terre de réussite pour les Rennais. En Ligue 1, le club breton n'est en effet jamais parvenu à s'imposer au stade Léon-Bollée. Avec la nouvelle défaite enregistrée ce samedi soir, les Rouge et Noir comptabilisent trois nuls et deux défaites sur la pelouse du MUC 72, pour aucune victoire.

Les Canaris ne décollent pas (Nantes 1-1 Lorient)

Sur leur pelouse de la Beaujoire, les Nantais ont été tenus en échec par par les Lorientais ce samedi soir (1-1). Les hommes d'Elie Baup sont parvenus à prendre l'avantage peu de temps avant la demi-heure de jeu. A la 25e minute, Bagayoko débordait sur le flanc gauche et trouvait au second poteau la tête de N'Daw qui lobait un Audard légèrement avancé. En seconde période, les Lorientais avaient l'opportunité d'égaliser mais rataient le coche. A la 69e minute, Morel était déséquilibré dans la surface. Abriel se chargeait de tirer le penalty mais voyait sa tentative repoussée par Alonzo. Un échec sans conséquence car à la 76e minute, Morel égalisait pour les Merlus. Le latéral gauche lorientais évoluait librement au milieu de terrain sans que la défense ne l'attaque. Le défenseur breton en profitait pour décocher une frappe flottante des 20 mètres qui venait faire trembler les filets d'Alonzo. Avec ce match nul, Nantes, avec 30 points, reste 16e. Lorient, avec 32 points, reste lui aussi 10e.

A retenir : malgré son statut de meilleur buteur du club avec 5 réalisations, Elie Baup avait décidé de placer Ivan Klasnic sur le banc de touche au coup d'envoi de la rencontre. L'entraîneur du FC Nantes avait en effet préféré Mamadou Bagayoko à l'attaquant croate. Un choix payant puisque le Malien est à l'origine de l'ouverture du score des Canaris en centrant pour Guirane N'Daw.

Les Lionceaux ne lâchent pas le morceau (Sochaux 2-1 Nancy)

Dans la course au maintien, Sochaux s'est payé une bonne bouffée d'oxygène en l'emportant 2 buts à 1 face à Nancy. Pourtant malmenés par une équipe lorraine décidée à aller de l'avant dans les premières minutes de la rencontre, les Sochaliens ouvraient le score peu avant le quart d'heure de jeu. A la 14e minute, sur un centre de Mikari venant de la gauche, Erding et Sverkos manquaient tous les deux le ballon, mais le Turc remettait involontairement sur Boudebouz, qui aux 18 mètres, d'une frappe à ras de terre, trompait Bracigliano. A la 43e minute, Hadji égalisait pour les hommes de Pablo Correa. Aux 20 mètres, plein axe, le Marocain poussait un peu trop son ballon sur Faty, qui lui remettait involontairement dans les pieds. L'attaquant nancéien contrôlait et enchaînait avec une frappe, déviée par un défenseur sochalien, qui trompait Richert à ras de terre. A la 75e minute, Sochaux, à la suite d'une faute d'André Luiz sur Sverkos dans la surface, obtenait un penalty. Erding se chargeait de le tirer mais le Turc voyait son tir repoussé par Bracigliano. Un échec sans conséquence. A la 78e minute, côté droit, Erding s'infiltrait dans la surface, mystifiait Macaluso avant de servir parfaitement Sverkos en retrait. Le Tchèque reprenait le ballon de volée et trompait Bracigliano d'une belle frappe croisée. Grâce à cette victoire, Sochaux, avec 29 points, remonte à la 17e place et sort provisoirement de la zone rouge. Nancy, qui reste à 30 points, redescend à la 15e place.

A retenir : en égalisant pour Nancy en fin de première période, Youssouf Hadji a confirmé son statut de meilleur buteur du club lorrain. Au stade Bonal, le Marocain a en effet signé sa 8e réalisation de la saison. L'ancien Rennais aurait même pu porter ce total à 13 si 5 de ses tentatives n'avaient pas échoué sur les montants adverses depuis le coup d'envoi du championnat.

Le Havre a vécu l'enfer du Nord (Valenciennes 3-2 Le Havre)

Valenciennes a confirmé son statut d'équipe en forme du championnat en l'emportant 3 buts à 2 face au Havre. Les Normands ouvraient la marque peu avant la demi-heure de jeu. A la 24e minute, sur un coup franc excentré côté droit, Alla centrait, Penneteau dégageait mal. Davidas frappait du gauche. Sa tentative était ratée, mais le ballon arrivait sur Franquart qui reprenait victorieusement de la tête avec l'aide du poteau. Les Nordistes égalisaient à la 41e minute. A la suite d'un superbe une-deux côté droit entre Danic et Mater, ce dernier centrait en bout de course, Saez coupait la trajectoire et égalisait d'une petite déviation du droit qui terminait dans le petit filet opposé de Revault. A la 75e minute, Lacourt donnait l'avantage à Valenciennes. Sur un coup franc des 20 mètres dans l'axe, Lacourt enroulait parfaitement sa frappe du gauche et trompait Revault. A la 81e minute, le HAC égalisait. Sur une belle déviation de Diallo pour Anin, ce dernier débordait côté droit, résistait à la charge de Saez et venait placer le ballon dans un trou de souris pour égaliser avec l'aide du poteau. Mais à la 92e minute, Audel venait crucifier les Normands en inscrivant le but de la victoire valenciennoise. Sur un long ballon de Bisevac, Pujol déviait de la tête. A la suite d'une mésentente entre Sambou et Revault, l'ancien Lillois expédiait le cuir au fond des filets. Avec 32 points, Valenciennes remonte à la 11e place. Le Havre, avec 18 points, est toujours bon dernier.

A retenir : et de 11 pour Valenciennes ! Le parcours actuel des hommes d'Antoine Kombouaré n'a vraiment rien de celui d'un mal classé. Face au Havre ce samedi soir, les Nordistes ont en effet enregistré leur 11e match consécutif sans défaite. En championnat, les Valenciennois n'ont plus perdu depuis le 5 décembre dernier et un déplacement sur la pelouse des Girondins de Bordeaux (2-1).

La belle affaire de la 28e journée de Ligue 1, est à mettre à l'actif des Lillois. En l'emportant 1-0 à Caen, les Dogues remontent à la 5e place et reviennent à la hauteur des Toulousains et provisoirement des Marseillais. En bas de tableau, Sochaux, vainqueur de Nancy 2 buts à 1, sort provisoirement de la zone de relégation aux dépens de Saint-Etienne.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB