Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
LOSC-OL, la fête vire au drame
Par Nicolas Grumel - Actu Générale, Mise en ligne: le 08/03/2009 à 16h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Deux jeunes supporters lillois ont trouvé la mort en rentrant du Stade de France où venait de se terminer Lille-Lyon (2-0), samedi soir. Ils ont été fauchés par un train alors qu'ils tentaient de traverser des voies ferrées pour regagner le car les ramenant dans le Nord. Ce drame fait passer au second plan la deuxième victoire de Lille face à Lyon dans la même semaine.

LOSC-OL, la fête vire au drame

Deux supporters du Lille Olympique Sporting Club (LOSC) sont morts samedi soir après avoir assisté à la victoire de leur équipe au Stade de France contre le leader du championnat, l'Olympique Lyonnais (2-0). Les circonstances du drame ne sont pas encore totalement connues mais il semblerait que les faits se soient déroulés de la manière suivante : un groupe de 13 supporters, pressé de regagner l'un des 400 cars qui rentrait vers la capitale du Nord, a tenté de traverser les voies ferrées du réseau express régional (RER) à 600 mètres de la station La-Plaine-Saint-Denis. Cinq d'entre eux ont été fauchés par une rame circulant à vide. L'accident s'est déroulé dans l'obscurité.

Le journal La Voix des Sports révèle l'identité des victimes : les deux jeunes garçons décédés se dénommeraient Jordan Stravius (10 ans), et Sullivan Brunel (18 ans), un ami de la famille Stravius, originaires d'Outreau. Le père de Jordan, Dominique Stravius, ainsi que son frère, seraient grièvement blessés. Neuf autres supporters ont été blessés. «Je pense aux familles, aux blessés. En tant que père et grand-père, je sais ce qu'on peut ressentir. Le club est solidaire des victimes du drame. J'ai énormément de compassion» , a déclaré Michel Seydoux, président du LOSC. «Je suis de tout coeur aux côtés des parents dont la vie vient de basculer» , a rajouté la maire de Lille, Martine Aubry.

La délocalisation en question

Ce drame entache l'opération de délocalisation lilloise. La décision de jouer le match de Ligue 1 LOSC-OL au Stade de France avait suscité la polémique tout au long de la semaine. La soirée s'était jusque là déroulée dans un climat serein, calmant les détracteurs. Près de 80 000 spectateurs ont assisté à un spectacle que Rudy Garcia, l'entraîneur lillois, a qualifié de "belle fête" . Sur le terrain, Lille a même gagné, relançant le championnat de France. Le président Michel Seydoux semblait avoir remporté son pari, et fait taire les mauvaises langues qui voyaient en ce voyage "à domicile" à Saint-Denis, un simple coup commercial. Jusqu'à l'accident de cette fin de soirée... Aux dirigeants lillois de décider, désormais, si le drame remet en cause ce genre d'événement. En ces sombres circonstances, Maxifoot s'associe à la douleur de la famille et à celle des supporters nordistes.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Sondage Maxifoot
Quel tirage souhaiteriez-vous pour Lyon en 8es de la Ligue des Champions ?

FC Barcelone
Real Madrid
Bayern Munich
Borussia Dortmund
Juventus Turin
FC Porto

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
L'effectif de rêve
RUSSIE
2018


MASQUER LA PUB