Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Monaco doit se méfier
Par Julien Gorenflot - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 23/02/2004 à 21h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

L'AS Monaco devra rester sur ses gardes lors de son long déplacement à Moscou et surtout ne pas tomber dans l'excès de confiance. On suivra également avec attention le déplacement du Real Madrid à Munich, où le Bayern pourrait créer la surprise.

Monaco doit se méfier

Les équipes : le Lokomotiv diminué

Le tirage au sort a été évidemment très favorable pour Monaco car le Lokomotiv Moscou est assurément l'une des équipes les moins fortes de ces huitièmes. De plus, les Moscovites sont en pleine trêve hivernale et manquent inévitablement de compétition, n'ayant pas joué depuis décembre. Cependant, les clubs russes posent souvent des problèmes aux meilleures équipes européennes. Il faut rappeler que le Real Madrid avait énormément souffert face à cette équipe au printemps dernier pour aller chercher sa qualification pour les quarts de finale. Cette saison, le Lokomotiv s'est qualifié dans un groupe comprenant Arsenal, l'Inter et le Dinamo Kiev. Pour meubler la trêve, il vient de terminer un stage dans le sud de l'Allemagne, au cours duquel il a disputé six matchs amicaux pour se mettre en jambe avant ses deux matchs contre Monaco.

Les Moscovites ont joué leur dernier match amical contre l'équipe réserve de Stuttgart, au cours duquel ils ont encaissé trois buts (3-3). Et comme deux défenseurs titulaires habituels de l'année dernière ne seront pas là - Jacob Lekgetho, suspendu, et Serguei Ignashevitch, parti dans un autre club - la défense pourrait être fragile face à Monaco. Le match face à Stuttgart B a cependant confirmé tout le talent de Dimitry Loskov, maître à jouer de l'équipe et auteur de deux buts. Il animera le jeu d'une équipe qui aime particulièrement jouer en passes courtes, en une-deux, tout en vivacité. On retrouve au milieu de terrain l'autre star de l'équipe, le jeune Marat Izmaïlov, incertain pour le match aller. «C'est une équipe qui a une base technique élevée avec notamment un trio au milieu de terrain qui a une grande maîtrise et qui est très bon dans la conservation du ballon» , confirme Didier Deschamps qui se méfie d'une équipe qui a «quand même mis trois buts à l'Inter et autant au Dynamo Kiev.» Pour recevoir Monaco, le Lokomotiv devra faire également sans Maxim Buznikin et Ruslan Pimenov, blessés. De plus, Dimitry Sytchev et Denis Yevsikov ne sont pas qualifiés.

Les enjeux : prendre une option sur la qualification

Nous sommes au match aller, donc pas d'élimination ce soir. De plus, Monaco est plutôt irrésistible à domicile, comme en témoignent les victoires contre Lyon (4-1) ou Montpellier (4-0). Les Monégasques ont donc un léger petit droit à l'erreur. L'essentiel, comme toujours, étant de marquer au moins un but à l'extérieur. Une défaite 1-2 ne serait pas catastrophique, mais vraisemblablement les joueurs de la principauté peuvent s'imposer en Russie et ainsi faire ainsi un très grand pas vers la qualification.

La clé du match : la condition des Russes

La température et l'état du terrain (probablement gelé) peuvent avoir une influence sur le match. La rudesse du climat jouera bien sûr en défaveur des Monégasques, à eux de s'y adapter. Mais l'aspect le plus important est peut-être tout simplement la condition physique des Russes qui n'ont pas joué depuis décembre. On peut penser qu'ils ne pourront pas tenir le coup physiquement toute la partie. Aux Monégasques de les contenir puis d'en profiter dans la dernière demi-heure. Si Monaco parvient à ne pas subir le jeu et à monopoliser le ballon, tout devrait bien se passer.

L'AS Monaco
sera privée de Ludovic Giuly et de Sébastien Squillaci pour ce déplacement. Ludovic Giuly, blessé au métatarse, est encore un peu juste pour faire sa rentrée. Sébastien Squillaci poursuit sa convalescence. L'équipe devrait être assez classique avec Ibarra, Givet, Rodriguez et Evra en défense, Cissé, Zikos, Bernardi et Rothen au milieu. Bien que très bon contre Montpellier, Emmanuel Adebayor sera très certainement sur le banc tandis que Dado Prso épaulera Fernando Morientes.

Les autres affiches

Le choc des huitièmes de finale sera bien sûr la confrontation entre le Real Madrid et le Bayern Munich. Pour ce match, le club allemand pourrait être privé de deux joueurs très importants : Oliver Kahn et Michael Ballack. L'entraîneur du Bayern, Otmar Hitzfield déclarait ce week-end que c'était du "50-50" pour Kahn et qu'il verrait si Ballack a pu s'entraîner normalement lundi. Avec la neige et le froid, le Bayern a une carte supplémentaire à jouer. Ce déplacement s'annonce donc difficile pour le Real.

Le déplacement d'Arsenal en Espagne, au Celta Vigo, sera un test pour les Anglais. Leader de son championnat, c'est peut-être l'année ou jamais de briller pour Arsenal. Il faut rappeler que l'équipe d'Arsène Wenger ne s'est guère distinguée en ligue des champions ces dernières saisons. Arsenal a la chance de jouer contre une équipe de Vigo très mal classée (16e) et qui doit lutter pour se maintenir dans la Liga. Patrick Vieira, un moment incertain pour ce match, devrait pouvoir tenir sa place.

Match piège pour le Milan AC à Prague, un peu comme Monaco à Moscou. Face au Sparta, le club de Poborsky, les Milanais n'auront probablement pas la partie facile. D'autant plus que pour ce match, Milan sera privé de John Dahl Tomasson et surtout Alessandro Nesta. Le tenant du titre, et leader du Calcio, part tout de même largement favori.

Monaco doit assurer un bon résultat pour franchir facilement l'obstacle russe au match retour. C'est le moment de confirmer au niveau européen. Dans les autres matchs, le Real devra se méfier du Bayern qui voudra profiter d'une occasion de revenir sur le devant de la scène.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Etes-vous en faveur d'un retour de Karim Benzema en équipe de France ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB