Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : Paris se refait une Beauté, des Verts renversés…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 26/01/2009 à 16h35
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, Paris se refait une Beauté, Rennes est Briand et Luis Fernandez sabre le champagne sont les valeurs en hausse. Pour les valeurs en baisse, des Verts renversés, les Aiglons avaient les ailes coupées et c'est Caen le bonheur ? Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : Paris se refait une Beauté, des Verts renversés…

Les valeurs en hausse

Paris se refait une Beauté

Quelques jours après avoir vécu de sérieux bouleversements, le Paris Saint-Germain a su faire abstraction de ses soucis internes pour conserver de la sérénité au moins sur le plan sportif. En déplacement sur l'Ile de Beauté, le club de la capitale a fourni une prestation très sérieuse face aux amateurs du Gazélec Ajaccio. Vainqueurs 3 à 0, les hommes de Paul Le Guen ont obtenu leur billet pour les huitièmes de finale de la Coupe de France. Un tour qui les verra affronter les Aveyronnais de Rodez. La route des quarts est ouverte pour le PSG.

Rennes est Briand

En championnat comme en Coupe de France, le Stade Rennais se porte comme un charme. Une semaine après un petit accroc à Lille, les Bretons ont immédiatement remis le pied à l'étrier face à Saint-Etienne. Vainqueurs 2 à 0 des Verts, grâce à un doublé de son attaquant Jimmy Briand qui n'a jamais aussi bien porté son nom qu'en ce moment, les Rouge et Noir ont gagné le droit d'affronter le FC Lorient en huitième de finale de la Coupe de France. Un match au cours duquel les Rennais tenteront de prolonger le ciel bleu qui règne sur la Bretagne actuellement.

Luis Fernandez sabre le champagne

S'il est encore loin d'avoir réussi sa mission, Luis Fernandez peut tout de même se targuer d'avoir déjà insufflé un souffle nouveau au Stade de Reims. Face au Racing Club de Strasbourg, l'un des plus sérieux prétendants à la montée, les Champenois se sont offerts une victoire de prestige. Vainqueurs 4-1, les Rémois reviennent ainsi à six longueurs du premier non-relégable, Châteauroux. Le club du président Caillot est loin d'être sauvé mais il a retrouvé un moral tout neuf. Fernandez jubile et Reims pétille à nouveau.

A part ça ? Mis au ban à l'OM au cours des six derniers mois, Gaël Givet n'a pas mis longtemps à rebondir. Pour sa première apparition sous le maillot de Blackburn, l'international tricolore a déjà été élu homme du match.

Les valeurs en baisse

Des Verts renversés

Alain Perrin ne pensait sans doute pas que son histoire d'amour avec la Vieille Dame prendrait fin aussi rapidement. Il est vrai qu'en héritant de Rennes en 16e de finale, un match qui plus est à jouer au stade de la Route de Lorient, l'AS Saint-Etienne n'a pas fait preuve de chance au tirage. Mais quand même, après avoir sorti les Girondins de Bordeaux à Chaban-Delmas au tour précédent, Perrin s'attendait sans doute à une toute autre prestation de la part de ses joueurs en Bretagne. Mais comme en championnat, les Verts ont été ballottés. Et ont fini par être renversés...

Les Aiglons avaient les ailes coupées

L'OGC Nice était invaincu depuis 1996 dans le derby de la Côte d'Azur. Douze ans d'invincibilité ont pris fin ce week-end à l'occasion des 16es de finale de la Coupe de France. Beaucoup trop timorés, les Aiglons ont buté sur un Rocher qui n'avait pas été solide depuis longtemps, et ont logiquement fini par céder. Mais les Azuréens pourront se consoler en se disant qu'il leur reste toujours une demi-finale de Coupe de la Ligue à disputer et une deuxième partie de saison haletante en championnat. Certains s'en contenteraient largement.

C'est Caen le bonheur ?

Après un début de saison réussi, le Stade Malherbe a fini par rentrer dans le rang. Bien ancré dans la seconde partie de tableau en championnat, Caen espérait se changer les idées et s'aérer l'esprit avec la Coupe de France. Mais à Boulogne-sur-Mer, les Normands ont pris un sérieux coup de vent. Battus dans tous les compartiments du jeu par des Nordistes bien plus volontaires, les Caennais ont dit au revoir à la Vieille Dame plus tôt qu'ils ne le pensaient. En L1, les Malherbistes ont intérêt à vite se ressaisir s'ils veulent éviter d'aller au devant d'une cruelle désillusion...

A part ça ? Battu sur son terrain par Le Mans ce week-end, Le Havre n'a désormais plus qu'au championnat à se consacrer. La magie de la Coupe de France n'aura pas duré longtemps pour les Normands...

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB