Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Baromètre : le PSG à la fête, l’indigestion de Bordeaux…
Par Pierre-Damien Lacourte - Le Barometre De La Semaine, Mise en ligne: le 05/01/2009 à 16h37
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Au sommaire du baromètre Maxifoot de la semaine, le PSG à la fête, l'OM a eu froid dans le dos et Perrin et la Vieille Dame, une histoire d'amour. Pour les valeurs en baisse, l'indigestion de Bordeaux, les Canaris tombent du nid et Auxerre corse l'addition. Découvrez les faits marquants de l'actualité.

Baromètre : le PSG à la fête, l’indigestion de Bordeaux…

Les valeurs en hausse

Le PSG à la fête

Le Paris Saint-Germain ne s'est pas autorisé d'excès durant les fêtes. Car face aux amateurs de Montluçon, qui rêvaient de faire tomber le club de la capitale, les hommes de Paul Le Guen ont affiché le plus grand des sérieux. Certes les Parisiens ne se sont imposés que 1 à 0, mais sans un grand Bourgeois dans les cages du pensionnaire de CFA, le score eut sans doute été beaucoup plus sévère. Le PSG, jamais inquiété au cours de cette partie, continue donc sa route en Coupe de France, une épreuve où il avait échoué en finale l'an dernier face à Lyon. Les Parisiens tenteront de prendre leur revanche cette saison. Même si la route est encore longue et semée d'embûches.

L'OM a eu froid dans le dos

L'Olympique de Marseille a eu chaud. Ou froid plutôt, très froid même. Pour leur entrée en lice dans la compétition, les Phocéens ont failli sortir de la Coupe de France dès les 32es de finale. Autant dire par la petite porte. Mais face aux amateurs de Besançon, les hommes d'Eric Gerets ont su se sortir du traquenard. Sur un terrain gelé, à la limite du praticable, les Olympiens ont eu le mérite de ne pas tomber dans le piège. Vainqueur aux tirs au but, l'OM poursuit donc sa route en Coupe de France. Et c'était bien là l'essentiel. D'autant que les 16es de finale pourraient nous offrir une belle affiche face à l'OL.

Perrin et la Vieille Dame, une histoire d'amour

Entre ces deux-là, c'est devenu une belle histoire d'amour. Vainqueur des deux précédentes éditions, avec Sochaux tout d'abord, puis avec Lyon, Alain Perrin est en lice pour remporter une troisième Coupe de France consécutive. Aux commandes de l'AS Saint-Etienne cette fois. Les Verts ont en effet créé la surprise en allant l'emporter 1 à 0 sur la pelouse des Girondins de Bordeaux en 32e de finale. Il reste désormais cinq marches à gravir à Alain Perrin pour réaliser la passe de trois. Vraiment pas de quoi faire peur à l'entraîneur stéphanois.

A part ça ? Sur un terrain plongé dans le brouillard, Nice est passé tout près de la correctionnelle. Mais vainqueurs 3-1 après prolongation des amateurs d'Arras, les Aiglons ont su assurer l'essentiel.

Les valeurs en baisse

L'indigestion de Bordeaux

Avant les fêtes, le Bordeaux avait un goût délicieux. Notamment lors de son incroyable victoire à Monaco. Mais une fois les fêtes terminées, celui-ci se révèle délicat à apprécier. Les Girondins se sont en effet fait sortir de la Coupe de France dès les 32es de finale de la compétition. Certes les Marine et Blanc affrontaient l'AS Saint-Etienne, autre pensionnaire de Ligue 1, mais ils avaient tout de même l'avantage de recevoir sur leur terrain. En choisissant de rajeunir considérablement son effectif pour la venue des Verts à Chaban-Delmas, alignant notamment sept joueurs issus du centre de formation, Laurent Blanc avait pris un pari plutôt risqué. Risqué oui, mais perdant au final.

Les Canaris tombent du nid

Les Canaris pensaient bien pouvoir voler jusqu'aux 16es de finale de la Coupe de France mais l'aventure s'est arrêtée dès les 32es pour eux. A domicile, les hommes d'Elie Baup sont tombés face au Stade Malherbe de Caen. Les Nantais ont pourtant poussé les Normands jusqu'aux tirs au but. Après être revenus deux fois au score, les Canaris pensaient avoir la chance avec eux. Mais lors des penalties, les Nantais ont été plus maladroits que les Caennais et ont dû se contraindre à dire au revoir et à l'année prochaine à une épreuve qui leur est pourtant chère.

Auxerre corse l'addition

Déprimée en Ligue 1 où elle ne parvient pas à marquer et où elle doit se résoudre à faire partie des équipes qui lutteront pour le maintien jusqu'au bout, l'AJ Auxerre voulait se changer les idées avec la Coupe de France. Les Bourguignons avaient rendez-vous avec la Corse et Ajaccio ce week-end pour leur entrée en lice dans la compétition. Mais sur l'île de Beauté, les hommes de Jean Fernandez sont tombés et ont donc renoué plus tôt qu'ils ne le pensaient avec leur difficile quotidien. Pour ce qui est de la Vieille Dame, ce n'est déjà plus qu'un mauvais souvenir à vite oublier pour l'AJA.

A part ça ? Les amateurs de Romorantin n'ont fait aucun cadeau aux Nancéiens en les sortant dès les 32es de finale de la Coupe de France. Les Lorrains commencent bien mal l'année 2009, eux qui avaient achevé 2008 sur un probant succès à Marseille.

A la semaine prochaine pour le nouveau baromètre !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1

Top 5 des VIDEOS de l'année

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment



 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB