Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L’équipe type de L1 - 19e journée
Par Nicolas Lagavardan - L'equipe Type De L1, Mise en ligne: le 21/12/2008 à 23h43
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Comme un symbole, Karim Benzema a offert le titre de champion d'automne à Lyon sur un plateau, il est élu «joueur de la journée» . Chamakh, Paillot, Bastos, Cabaye, Matuidi et Mater notamment se sont aussi distingués à l'occasion de cette 19e journée et figurent au sein de l'équipe type de Maxifoot.

L’équipe type de L1 - 19e journée

Comme lors des saisons passées, après chaque journée de championnat, Maxifoot compose son équipe type. Le meilleur "onze" et sept remplaçants sont choisis selon leurs performances. Comme la saison passée, vous retrouvez l'élection du «joueur de la journée» . Il récoltera cinq points, les autres joueurs présents dans l'équipe type recevront trois points et un point sera attribué aux remplaçants. Un classement individuel est effectué et dévoilera au final le joueur de la saison.

Équipe type de la 19e journée :

Remplaçants :

12. Ronan Le Crom (Grenoble)
13. Jean-Alain Boumsong (Lyon)
14. Jonathan Brison (Nancy)
15. Juan Pablo Pino (Monaco)
16. André-Pierre Gignac (Toulouse)
17. Moussa Sow (Rennes)
18. Guillaume Hoarau (Paris SG)

En détail :

Le joueur de la journée : Karim Benzema (Lyon)

Monsieur plus a encore frappé. Karim Benzema n'a eu besoin que d'une seule situation favorable à Caen pour trouver le chemin des filets, d'une mine du gauche en pleine lucarne après avoir contrôlé dans la course de l'extérieur du droit. La marque des grands. Ce but, son dixième et le seul de la rencontre, a offert une victoire revigorante aux Lyonnais en panne depuis quatre matchs, et le titre honorifique de champion d'automne. L'OL lui doit beaucoup ; le meilleur joueur de Ligue 1 tire toute son équipe vers le haut.

Gennaro Bracigliano (Nancy)

Gennaro Bracigliano est le deuxième gardien seulement après le Monégasque Stéphane Ruffier à ne pas avoir encaissé de but au Vélodrome cette saison. Le dernier rempart de Nancy a fait le métier face à l'OM, avec notamment une parade réflexe face à Ziani alors que le score était encore vierge. Sobre et vigilant, il a assuré sur saligne avec plusieurs parades compliquées.

Michaël Chrétien (Nancy)

Placé dans la même zone qu'Hatem Ben Arfa, le défenseur latéral droit de Nancy a parfaitement tenu son couloir. Michaël Chrétien est une valeur sure du championnat, il l'a encore une fois démontré au Vélodrome en participant à la belle victoire face à Marseille.

Kim Källström (Lyon)

Repositionné au poste de latéral gauche, l'homme à tout faire de Lyon a parfaitement tenu son couloir. Et si Kim Källström remplaçait durablement Fabio Grosso ? L'international suédois n'a pas souffert de la comparaison à Caen. Sérieux et appliqué, il a rendu une copie propre.

Kader Mangane (Rennes)

Aux basques de Kevin Gameiro, le robuste défenseur central rennais a étouffé le meilleur joueur de Lorient depuis le début de la saison. Kader Mangane est une montagne. Le Sénégalais dégage une puissance athlétique qui fait des ravages.

Sandy Paillot (Grenoble)

Sandy Paillot a marqué les esprits pour sa deuxième titularisation seulement dans la charnière grenobloise. Prêté par Lyon, le défenseur central gauche a bien tenu son poste au sol et de la tête, avant de marquer le but de la victoire après laquelle les Isérois couraient depuis le 26 octobre.

Blaise Matuidi (St-Etienne)

Alain Perrin ne lui a pas confié le brassard de capitaine par hasard. A 21 ans, le milieu de terrain stéphanois est déjà un patron. Devenu indispensable dans l'entrejeu, Blaise Matuidi a anéanti bon nombre d'incursions auxerroises. Récupérateur effréné, il sait aussi donner l'impulsion offensive en alternant jeux court et long grâce à sa vision du jeu.

Yohan Cabaye (Lille)

Semaine après semaine, Yohan Cabaye s'impose comme l'un des meilleurs spécialistes à son poste en Ligue 1. En plus de son abatage conséquent de récupérateur et son rôle d'aiguilleur du jeu, le milieu de terrain lillois a su se montrer décisif contre Le Havre, avec une demi-volée victorieuse sur corner, après avoir déjà touché le poteau sur coup franc.

Rudy Mater (Valenciennes)

Opportuniste pour égaliser juste après le retour des vestiaires d'une frappe puissante au premier poteau, Rudy Mater est à l'origine du deuxième but de Siaka Tiéné avec un gros travail sur l'aile face à Ceara. Défenseur de métier, il n'a pas hésité à se replier pour aider ses coéquipiers. Le milieu offensif de Valenciennes a été un poison pour les Parisiens et permet à son équipe de ne pas repartir bredouille du Parc. Ses passes ont été précises et son jeu juste.

Michel Bastos (Lille)

Le Brésilien marche sur l'eau depuis plusieurs semaines. Encore une fois décisif face au Havre, il a enlevé une belle épine du pied lillois. Passeur lucide sur l'ouverture du score, il a scellé la victoire de son équipe à la dernière minute. Le neuvième but personnel de Michel Bastos, le cinquième en cinq matchs pour le virevoltant et inépuisable ailier gauche.

Marouane Chamakh (Bordeaux)

Entré à la pause, Marouane Chamakh a été l'artisan numéro un du miracle. Il n'a pas tardé à peser sur la défense de l'ASM et réduire la marque de la tête. Il a ensuite réalisé le doublé, toujours de la tête, avant de lancer Fernando Cavenaghi pour le but de la victoire. Sans lui, Bordeaux n'aurait pas gagné à Monaco.

Classement : resserrement en tête

Le joueur de la journée reçoit cinq points, un joueur présent dans l'équipe type reçoit trois points, celui qui est sur le banc un point. Chaque joueur est sélectionné grâce à sa performance et son apport décisif dans le match de son équipe. Le classement en découle logiquement.

1. Bastos (Lille) – 21 points
2. Hoarau (Paris SG) – 20 points
3. Benzema (Lyon), Sessègnon (Paris SG) – 18 points
5. Gignac (Toulouse), Savidan (Caen), Ben Arfa (Marseille) – 16 points
8. Mandanda (Marseille) – 14 points
9. Cetto (Toulouse), Gourcuff (Bordeaux) – 12 points
11. Pagis (Rennes), Rami (Lille) – 11 points
13. Toulalan (Lyon), Park (Monaco), Schmitz (Valenciennes), Armand, Giuly (Paris SG), Simic (Monaco), Cabaye (Lille), Matuidi (Saint-Etienne) – 9 points
21. Diawara, Chamakh, Chalmé (Bordeaux), Planté (Caen) – 8 points
25. Mangane (Rennes), Fernando (Bordeaux), Ziani (Marseille), Bisevac (Valenciennes), Maïga (Le Mans) – 7 points
30. Juninho (Lyon), Koné, Taiwo, Bonnart (Marseille), Cufré (Monaco), Abriel, Gameiro, Ciani (Lorient), Coulibaly, Mignot (Auxerre), Coutadeur, Stromstad, Cerdan (Le Mans), Vitakic (Grenoble), Balmont (Lille), Feghouli (Grenoble), Apam, Rool (Nice), Leroy, Douchez (Rennes), Penneteau (Valenciennes), Machado (St-Etienne), Mathieu (Toulouse), Camara (Paris SG), Heurtebis (Nantes) Bracigliano (Nancy) – 6 points
56. Makoun, Lloris, Cris, Boumsong (Lyon), Douchez (Rennes), Meriem (Monaco), Landreau (Paris SG), Alonzo (Nantes) – 5 points
64. Audard (Lorient), Hadji (Nancy), Letizi (Nice), Audel (Valenciennes), Béria, Emerson (Lille), M'Bami, Cheyrou (Marseille), Wendel, Bellion (Bordeaux), Thomert, (Rennes), Lesage (Le Havre), Obraniak (Lille), Alonso, Meriem (Monaco), Gervinho (Le Mans) – 4 points
80. Niang, Zenden, (Marseille), Ceara (Paris SG), Tafforeau, Debuchy (Lille), Diarra, Jurietti, Cavenaghi, Traoré (Bordeaux), Perez, Nimani, Pokrivac (Monaco), Morel, Robert (Lorient), Dernis, Feindouno, Dabo, Tavlaridis (Saint-Etienne), Maréval, Faty, Bagayoko, Capoue, Tall (Nantes), Pedretti, Quercia, Narry, Grichting (Auxerre), Batlles, Mainfroi, Wimbée, Moreira, Robin, Paillot (Grenoble), Mouloungui, Diakité (Nice), Mounier, Réveillère, Källström, Ederson (Lyon), Helder, André Luiz, Chrétien (Nancy), Erding (Sochaux), Fanni, M'Bia, Hansson (Rennes), Carrasso, Congré, Didot (Toulouse), Ben Khalfallah, Gomis (Caen), Revault, Gillet (Le Havre), Bouhours (Le Mans), Mater (VA) – 3 points
134. Brison (Nancy), Ruffier (Monaco), Rémy, Echouafni, Hellebuyck (Nice), Helstad (Le Mans), Kahlenberg (Auxerre), Pitau, Richert (Sochaux), Cheyrou (Rennes), Vahirua (Lorient) – 2 points
145. Planus (Bordeaux), Rothen (Paris SG), Danic, Sanchez (Valenciennes), Sow, Briand (Rennes), Bodmer, Fred (Lyon), Hilton (Marseille), Jelen, Oliech (Auxerre), Zerka (Nancy), Boudebouz (Sochaux), Barzola, Deroin, Sorbon, Nivet (Caen), Alassane, Dieuze (Le Havre), Fofana, Capoue (Toulouse), Pelé, Geder (Le Mans), Akrour, Courtois, Le Crom (Grenoble), Klasnic, Pierre (Nantes), Hazard, Mavuba (Lille), Gigliotti, Mirallas (Saint-Etienne), Pino, Adriano (Monaco) – 1 point

Classement par club : Paris passe la tête

1. Paris SG – 71 points
2. Marseille – 70 points
3. Lyon, Lille – 67 points
5. Bordeaux – 62 points
6. Rennes – 46 points
7. Toulouse, Monaco – 45 points
9. Le Mans – 36 points
10. Caen, Grenoble – 34 points
11. Valenciennes, Nice – 31 points
14. Lorient – 30 points
15. Saint-Etienne – 29 points
16. Auxerre, Nantes – 28 points
18. Nancy – 22 points
19. Le Havre – 12 points
20. Sochaux – 8 points

C'était l'équipe type de la 19e journée de Ligue 1. Rendez-vous après la trêve hivernale pour découvrir les meilleurs joueurs et le classement de la 20e journée !



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Croyez-vous dans les chances du LOSC de se qualifier pour les 8es de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB