Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
La prise de bec Gallas-Nasri
Par Patrick Juillard - Equipe De France, Mise en ligne: le 21/11/2008 à 10h03
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Dans son autobiographie à paraître vendredi, le défenseur international français, William Gallas (31 ans, 69 sélections, 2 buts) s'en prend à certains des néo-internationaux tricolores. Le capitaine des Gunners relate une prise de bec l'ayant mis aux prises, au moment de l'Euro, avec l'un de ses jeunes coéquipiers en Bleu : Samir Nasri.

La prise de bec Gallas-Nasri

«La parole est à la défense» , ainsi s'intitule l'autobiographie de William Gallas (31 ans, 69 sélections, 2 buts), qui paraît vendredi aux éditions du Moment. Et l'ouvrage porte bien son titre, puisque le défenseur de L'Equipe de France et des Gunners en profite pour confirmer certaines tensions apparues lors du dernier Euro. Le défenseur d'Arsenal revient notamment sur l'épisode du bus, où un jeune Bleu avait pris la place de Thierry Henry. Il confesse avoir lui aussi eu «un petit accrochage» , en forme de «coup de sang» , avec ce même joueur, dont L'Equipe a révélé qu'il s'agissait de Samir Nasri, qui allait devenir le coéquipier de Gallas sous le maillot des Gunners.

«Nous voilà en plein entraînement, des petits jeux, comme souvent, relate Gallas. On me transmet le ballon, je ne vois pas qui est derrière moi... Si ton coéquipier te dit 'ça arrive', tu sais tout de suite que tu dois la jouer en retrait. Et là, il ne dit rien ! (...) Un adversaire surgit et spontanément, je crie : 'mais parlez les gars, donnez-moi l'information !' Un des deux en face de moi se tait, l'autre me lance : 't'as qu'à prendre l'information avant, t'as qu'à le savoir toi même !'» Gallas raconte ensuite que la prise de bec avec son jeune coéquipier en Bleu ne s'était pas arrêtée là et se serait conclue par cet échange «Comment tu me parles ? Pour qui tu te prends ? T'as que vingt ans, je ne suis pas ton ami» , aurait dit Gallas Réplique de Nasri : «Moi non plus, je ne suis pas ton ami !»

«Des choses qui ne peuvent pas passer»

Dans un entretien accordé jeudi à Associated Press, le défenseur d'Arsenal n'a pas craint d'en remettre une couche à propos du comportement de ses jeunes coéquipiers. «Il y a des choses qui ne peuvent pas se dire et qui ne peuvent pas passer» , a expliqué Gallas, particulièrement énervé par un fait de jeu survenu cette saison. «Quand, en tant que capitaine, il y a des joueurs qui viennent vous voir et vous parler d'un joueur... en se plaignant de lui... et que pendant le match on parle à ce joueur et que ce joueur-là nous insulte... Au bout d'un moment il y a quelque chose qu'on n'arrive à comprendre, on se demande comment ça se peut se produire.» A bon(s) entendeur(s), salut...



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
A 5 journées de la fin, si Lille termine 2eme de Ligue 1, quelle équipe finira à la 3eme place ?

Lyon (59 pts, +14)
St-Etienne (56 pts, +13)
Marseille (54 pts, +8)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Votre Equipe type
2018
par les lecteurs
de Maxifoot
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB