Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Erding, la nouvelle pépite sochalienne
Par Nicolas Hortus - Le Portrait De La Semaine, Mise en ligne: le 26/03/2008 à 22h46
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Le jeune attaquant du FC Sochaux Montbéliard réalise une saison très prometteuse. Actuel meilleur buteur du club doubiste avec 9 buts, le néo-international turc gravit rapidement les échelons de sa jeune carrière. A tel point que les grosses écuries du championnat de France lui font déjà les yeux doux.

Erding, la nouvelle pépite sochalienne

Le FC Sochaux est un club formateur de tout premier ordre en France. A l'image d'un Jérémy Menez aux portes de l'équipe de France ou encore d'un Benoît Pedretti passé par Lyon et maintenant capitaine de l'AJ Auxerre, Mevlüt Erding suit la trace laissée par ses aînés du centre de formation sochalien. Auteur de neuf buts cette saison, l'attaquant est aujourd'hui le meilleur buteur de l'effectif jaune et bleu, très loin devant les autres joueurs à vocation offensive. En comparaison, Valter Bisa, Michaël Isabey et Stéphane Dalmat ne sont, eux, qu'à 3 buts chacun.

La saison médiocre que réalise le FC Sochaux cette année n'empêche pas Erding de fournir des prestations de qualité. Ses bonnes performances sur les différents terrains de France permettent aujourd'hui à la ville symbole des industries Peugeot de ne plus faire partie des équipes relégables en fin de saison. Même si la route reste encore longue pour que le club doubiste reste parmi l'élite du football français, le franco-turc poursuit quant à lui son petit bonhomme de chemin. «J'étais sur le banc lors des quatre premiers matches. Après la rencontre contre Monaco, je suis allé voir Frédéric Hantz pour lui demander d'être prêté. Mais le club a hésité, pour finalement me garder. Moi, je voulais jouer. Après, j'ai profité du manque d'efficacité de l'équipe pour grappiller du temps de jeu et montrer mes qualités. J'ai été vexé. J'ai bossé dur, et ça paie aujourd'hui» , expliquait-il début mars dans les colonnes du quotidien sportif L'Equipe.

Un début de carrière difficile

Aujourd'hui âgé de 21 ans, Mevlüt Erding entre au centre de formation de Sochaux à l'âge de 13 ans. Annoncé comme l'un des grands espoirs du club, le tout jeune attaquant est appelé pour la première fois en sélection nationale en 2004. Avec l'équipe de France des – 17 ans il remporte le championnat d'Europe (2004) et la Meridian Cup (2005). Auteur de 3 buts en huit participations internationales, les observateurs voient en lui les promesses d'un brillant avenir. Il signe son premier contrat professionnel avec le club sochalien en avril 2006 pour une durée de trois ans mais sa première apparition avec l'équipe première sochalienne remonte à novembre 2005. En déplacement à Ajaccio, Erding rentre à quatre minutes de la fin du temps réglementaire. Disponible, appliqué et motivé comme jamais, il parvient à inscrire le seul but du match, synonyme de victoire. Sa carrière est dès lors lancée. Cette saison là, il participe à 10 matches et marque deux fois à 19 ans.

Un changement d'entraîneur à la tête du club lors de la saison 2006/2007 vient pourtant freiner sa progression. Alain Perrin remplace Dominique Bijotat sur le banc doubiste. Erding est alors mis de côté. Il ne joue que 4 matches avec les pros et est régulièrement envoyé en CFA où il inscrit 13 buts en seize matches. «J'ai joué quatre fois dix minutes en L1 cette saison là. Ce n'était pas suffisant pour prouver ma valeur et j'ai vraiment l'impression qu'on ne m'a pas laissé ma chance alors que pas mal d'autres joueurs l'ont eue, regrette-t-il dans les colonnes du Progrès en mai 2007. J'ai envie d'un entraîneur qui me fasse confiance, de retrouver la pression et une concurrence saine. J'aimerais être fixé rapidement : il faut qu'à la fin du mois une décision soit prise» . Un départ est alors envisagé. Plusieurs équipes viennent prendre des renseignements sur le joueur mais la direction sochalienne bloque toutes négociations. En parallèle, Erding opte pour la nationalité turque et intègre l'équipe nationale de Turquie des – 18 ans.

2008, tout s'enchaîne

Alain Perrin rejoint Lyon en juin 2007. Frédéric Hantz prend alors les rênes du FC Sochaux Montbéliard et offre un temps de jeu conséquent à Mevlüt Erding. Avec 9 buts en 22 matches, il semble que le choix fût juste. Sa bonne saison interpelle le sélectionneur national turc Fatih Terim qui décide de le convoquer pour la première fois avec l'équipe A qui affronte le Belarus à Minsk le 26 mars 2008 (match nul 2-2).

Un tel talent ne peut laisser insensible les recruteurs européens. La tête sur les épaules, Erding souhaite franchir les paliers un à un. Avant de découvrir un autre pays, son souhait est de rejoindre les rangs d'une grosse écurie du championnat de France. Si Marseille et Rennes lui font les yeux doux depuis de nombreux mois, rien ne dit que le président Plessis laissera partir son nouveau joyau qui a prolongé son contrat en octobre dernier, le liant à son club formateur jusqu'en 2012.

Nom : Erding
Prénom : Mevlüt
Age : 21 ans
Taille : 1m79
Poids : 69 kg
Poste : attaquant
Club actuel : FC Sochaux Montbéliard



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez



 
 

Soutenez-nous, cliquez sur
Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment

Recommandez Maxifoot avec
google
Sondage Maxifoot
Quel serait pour vous le meilleur entraîneur pour Rennes ?

Christophe Galtier
Claude Puel
Rémi Garde

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les articles populaires du moment

Ça a fait le buzz depuis 7 jours

Les VIDEOS populaires du moment




 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
TOP 20
 transferts
en EUROPE

du mercato de l'été 2017
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB