Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Lille s'arrache sur le fil ! - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 2-0 OM)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 03/03/2021 à 22h55
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Longtemps accroché, Lille a finalement battu l'Olympique de Marseille (2-0) sur le fil ce mercredi lors de la 28e journée de Ligue 1. Avec ce succès, le LOSC conserve sa place de leader au classement.

Lille s'arrache sur le fil ! - Débrief et NOTES des joueurs (LOSC 2-0 OM)
Les Lillois ont gagné dans les dernières minutes.

Lille a sauvé sa place de leader ! Longtemps incapable de trouver la faille, le LOSC l'a emporté face à l'Olympique de Marseille (2-0) avec deux buts dans les dernières minutes au Stade Pierre Mauroy ce mercredi pour le compte de la 28e journée de Ligue 1.

Avec un doublé de Jonathan David en fin de partie, les Lillois ont arraché un succès particulièrement précieux et conservent la première place du classement. De son côté, l'OM occupe le 8e rang.

Lille domine en vain

Dès les premières minutes, les Lillois exerçaient une grosse pression sur des Marseillais trop soucieux de bien ressortir. Sur un ballon récupéré très haut, le LOSC se procurait la première situation du match avec une volée lointaine de Sanches bien repoussée par Mandanda. Face aux énormes difficultés de son équipe sur le premier quart d'heure, Larguet s'ajustait et troquait son 4-3-3 pour un 4-2-3-1.

Avec ce changement tactique, l'OM retrouvait des couleurs et réalisait enfin une action construite avec un bon mouvement qui se terminait par un tir lointain de Kamara stoppé par Maignan. Et jusqu'à la pause, les débats s'équilibraient finalement avec des Lillois de moins en moins dangereux face à des Marseillais plus consistants.

Mandanda présent, David délivre le LOSC !

Au retour des vestiaires, la physionomie de la partie n'évoluait pas avec deux formations trop imprécises à l'approche de la zone de vérité pour se montrer dangereuses. Juste avant l'heure de jeu, Lille se remettait enfin en action avec une frappe enroulée de Weah à l'entrée de la surface détournée par Mandanda. Avec la maîtrise du ballon, le LOSC tentait de forcer la décision, mais Mandanda répondait encore présent sur un duel avec David.

A l'exception d'une grosse colère de Galtier sur un imbroglio lors d'un remplacement, la partie avait sérieusement du mal à s'animer. Dans le dernier quart d'heure, il ne se passait absolument rien avec deux équipes incapables de se projeter dans la surface adverse… Puis dans les derniers instants, sur une frappe d'Ikoné repoussée par Mandanda, David surgissait pour ouvrir le score (1-0, 90e) ! Dans la foulée, David scellait une victoire très précieuse pour le LOSC avec un doublé sur une remise d'Ikoné (2-0, 90+3e).

La note du match : 5/10

Un match globalement décevant. Pourtant, Lille avait réalisé une bonne entame avec du rythme et de l'envie face à une équipe de Marseille dans le dur. Mais petit à petit, les débats se sont équilibrés et le spectacle proposé n'a pas été grandiose avec de grosses imprécisions techniques. Malgré des occasions franches en seconde période, cette rencontre a eu du mal à s'animer… Les deux buts de David en fin de partie ont sauvé le tout.

Les buts :

- Sur un bon décalage, Ikoné fait la différence dans la surface et tente sa chance. Repoussé par Mandanda, le ballon revient sur David, qui devance Nagatomo pour pousser le cuir au fond des filets (1-0, 90e).

- A la suite d'un ultime mouvement initié par Araujo, David, servi par Bamba, perd son duel dans la surface face à Mandanda. Le ballon revient dans l'axe sur Ikoné, qui réalise une passe pour son partenaire. Face à la cage vide, le Canadien s'offre un doublé (2-0, 90+3e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jonathan David (7/10)

Deux buts qui changent tout ! Dans l'ensemble, l'attaquant de Lille n'avait pas démérité. Dans les espaces, le Canadien, avec sa vitesse, a été capable de poser des soucis à un Balerdi peu serein. Cependant, il avait également manqué de justesse dans la zone de vérité avec quelques imprécisions techniques et plusieurs situations mal négociées, à l'image d'un duel perdu face à Mandanda. Puis son match a basculé avec ce doublé dans les derniers instants pour offrir un succès très important à son équipe.

LILLE :

Mike Maignan (6) : le gardien de Lille a passé une soirée très tranquille. Avec des Marseillais longtemps inoffensifs, le portier du LOSC a simplement eu des interventions faciles à réaliser, avec tout de même une bonne sortie de la tête devant Payet. Il a été aussi attentif sur une frappe lointaine de Kamara.

Mehmet Çelik (5,5) : un temps incertain, le latéral droit était bien présent ce mercredi. Dans son couloir, le Turc n'a pas hésité à se projeter pour poser des soucis à Nagatomo mais a parfois manqué de précision. Sur le plan défensif, le Lillois n'a pas été en difficulté avec un Ntcham logiquement peu dangereux offensivement puis un Khaoui décevant.

José Fonte (6) : sauveur de son équipe face à Strasbourg (1-1) dimanche, le défenseur central de Lille a été encore solide ce mercredi. Dans son duel direct avec Milik, le Portugais a été bon avec de nombreux ballons récupérés dans le domaine aérien. Même dans son attitude, il a été encore exemplaire comme leader en poussant quelques coups de gueule.

Sven Botman (6) : tout comme Fonte, le défenseur central de Lille n'a pas été en difficulté ce mercredi. Avec un Milik souvent esseulé, le Néerlandais a eu essentiellement des ballons simples à négocier pour dégager son camp. Comme à son habitude, il a utilisé sa puissance physique pour dominer les débats.

Reinildo Mandava (6) : sur son côté, le latéral gauche de Lille a été particulièrement actif. Toujours prêt à monter, il a posé des soucis à Thauvin, obligé de redescendre très bas. Sur certaines actions défensives, il a été à la limite avec des fautes, mais il a globalement gagné la bataille face au Marseillais.

Jonathan Ikone (6,5) : l'ailier de Lille a été intéressant avec sa capacité à accélérer. Face à un Nagatomo constamment en difficulté, l'international français a réussi à faire des différences sur le plan individuel, mais a été trop maladroit dans le dernier geste sur les 45 premières minutes. Dans la surface, il a eu plusieurs situations intéressantes, mais n'a pas été capable de cadrer ses tentatives. Longtemps discret en seconde période, l'ancien Parisien a été impliqué sur les deux buts de son équipe, avec notamment une passe décisive sur la seconde réalisation de David.

Benjamin André (6,5) : une belle copie pour le milieu de terrain de Lille. Très actif à la récupération, l'ancien Rennais s'est distingué avec un pressing efficace pour gêner les relances de l'Olympique de Marseille. Dans l'orientation du jeu, il a été également intéressant avec plusieurs transversales bien senties. Pour ne rien gâcher, il a même été dangereux avec une frappe détournée par Caleta-Car.

Renato Sanches (6) : comme à son habitude, le milieu de terrain du LOSC a eu un gros apport grâce à sa capacité à se projeter. Avec ses passes ou ses courses, le Portugais a été capable de casser des lignes. Et il s'est distingué avec une belle volée repoussée par Mandanda. Au fil du match, il a cependant perdu en précision avec notamment plusieurs duels perdus face à Kamara. Remplacé à la 72e minute par Xeka (non noté).

Timothy Weah (5) : préféré à Bamba, l'ailier n'a pas forcément justifié la confiance de son entraîneur Christophe Galtier. Dans son couloir, malgré un Reinildo bien présent, il a été peu dangereux en étant bien géré par Lirola. Malgré tout, il a eu le mérite de tenter sa chance, à l'image d'une frappe enroulée bien détournée par Mandanda au retour des vestiaires. Remplacé à la 75e minute par Luiz Araujo (non noté).

Yusuf Yazici (4,5) : une performance mitigée pour le Turc. Dans ses combinaisons, l'attaquant a été pourtant juste avec de bonnes remises pour ses partenaires. Mais dans la zone de vérité, il a été globalement bien pris par les défenseurs centraux de l'Olympique de Marseille et n'a jamais été en mesure d'inquiéter Mandanda. Remplacé à la 57e minute par Jonathan Bamba (non noté).

Jonathan David (7) : lire le commentaire ci-dessus.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (6) : dommage… Malgré les difficultés de son équipe à certains moments du match, le gardien de l'Olympique de Marseille a été longtemps solide. Parfaitement attentif sur une volée lointaine de Sanches en première période, l'international français a été rassurant pour son équipe après la pause avec deux interventions déterminantes sur une frappe enroulée de Weah puis un duel gagné face à David. En fin de partie, il a cependant été un peu coupable en repoussant le tir d'Ikoné devant David sur l'ouverture du score. Et dans la foulée, il n'a pas réalisé un miracle sur le second but de David.

Pol Lirola (5,5) : titulaire en l'absence de Sakai, suspendu, le latéral droit confirme ses bons débuts avec l'Olympique de Marseille. Sur le plan défensif, l'Espagnol a toujours quelques lacunes, mais avec sa combativité, il a bien compensé et a plutôt maîtrisé Weah. Et sur ses montées, le joueur prêté par la Fiorentina a fait du bien avec une vraie capacité à pousser ses actions. Bémol avec son retard sur le second but.

Leonardo Balerdi (3,5) : aligné en raison de la suspension de Gonzalez, l'Argentin n'a dégagé aucune sérénité… Sur toutes ses interventions, on le sentait capable de se trouer. Et malgré un ballon perdu très dangereux en première période, le défenseur central a un temps limité les dégâts et s'est même signalé avec une bonne intervention dans la surface sur Yazici. Mais sans surprise, il a été clairement coupable sur les deux buts encaissés.

Duje Caleta-Car (5,5) : en l'absence de Gonzalez, le Croate devait se comporter comme un patron dans la défense de l'Olympique de Marseille. Et dans l'ensemble, le défenseur central a bien tenu son rang. Agressif dans les duels, il a gratté de nombreux ballons et a été correct dans ses relances malgré le pressing adverse. Son tacle sur un tir dangereux d'André a été déterminant.

Yuto Nagatomo (3) : toujours titulaire avec la blessure d'Amavi, le Japonais confirme, encore et encore, ses difficultés. Peu inspiré dans ses montées avec des passes quasiment systématiquement vers l'arrière, il a été surtout dans le dur défensivement. Incapable de gérer la vitesse d'Ikoné, il a été souvent en retard, notamment sur la grosse opportunité du Lillois lors du premier acte ou encore sur l'ouverture du score de David.

Olivier Ntcham (5) : pour sa première titularisation avec l'OM depuis son arrivée cet hiver, le milieu de terrain a débuté dans un rôle de relayeur. Peu à son avantage en raison des énormes difficultés des siens, il a été rapidement replacé sur le côté gauche. Sans briller sur le plan offensif, il a apporté défensivement en gérant les montées de Celik. Remplacé à la 45e minute par Saîf-Eddine Khaoui (3,5), qui a été une grosse déception. Trop imprécis, il n'a rien apporté et s'est surtout signalé par sa maladresse à l'approche de la zone de vérité.

Boubacar Kamara (6,5) : dans un rôle de sentinelle, le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille a été, encore une fois, excellent. Même dans les moments difficiles de son équipe, il a été l'un des seuls à surnager avec une grosse activité à la récupération. Puis il a été l'un des grands artisans du réveil des siens avec de nombreux duels gagnés et surtout de belles projections, à l'image d'un tir lointain bien capté par Maignan.

Pape Gueye (5,5) : un match en deux temps pour le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille. Dans le milieu à trois, il a eu du mal à trouver sa place et a été étouffé par le pressing des Lillois. Mais après le passage en 4-2-3-1, le Phocéen a profité du réveil de son équipe pour retrouver des couleurs. Malgré des imprécisions, son impact à la récupération a été précieux.

Florian Thauvin (3) : encore une rencontre compliquée pour l'ailier de l'Olympique de Marseille. Avec les montées incessantes de Reinildo, l'international français a été souvent obligé de descendre très bas pour défendre. Et sur ses actions offensives, il n'a pas été très inspiré avec un gros déchet technique et du mal à se montrer dangereux. Remplacé à la 61e minute par Valère Germain (non noté).

Arkadiusz Milik (4) : une performance très discrète pour l'avant-centre de l'Olympique de Marseille. Trop esseulé, le Polonais a été peu servi par ses coéquipiers. Sur ses rares ballons, il a été plutôt juste mais n'a jamais été lâché par les défenseurs centraux lillois à l'approche de la zone de vérité. Le buteur prêté par Naples n'a jamais incarné un problème pour Maignan.

Dimitri Payet (5,5) : de retour dans un rôle sur le côté gauche après plusieurs matchs en tant que numéro 10, le milieu offensif a connu, comme son équipe, un début de partie difficile. Trop peu trouvé, il a surtout couru dans le vide. De retour dans l'axe après 20 minutes, il a été mieux dans ce registre avec quelques ballons bien donnés et aussi une vraie activité défensive. Cependant, il a continué d'être imprécis sur plusieurs situations intéressantes. Remplacé à la 86e minute par Dario Benedetto (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

LILLE 2-0 MARSEILLE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 28e journée
Stade : Stade Pierre-Mauroy - Arbitre : C. Turpin

Buts : J. David (90e) J. David (90+2e) pour LILLE
Avertissements : - P. Gueye (90+3e), pour MARSEILLE

LILLE : M. Maignan - José Fonte, S. Botman - M. Çelik, Reinildo - J. Ikoné, B. André, Renato Sanches (Xeka, 73e), T. Weah (Luiz Araujo, 75e) - Y. Yazici (J. Bamba, 58e), J. David

MARSEILLE : S. Mandanda - L. Balerdi, D. Caleta-Car - Pol Lirola, Y. Nagatomo - O. Ntcham (S. Khaoui, 46e), B. Kamara, P. Gueye - F. Thauvin (V. Germain, 62e), A. Milik, D. Payet (D. Benedetto, 87e)

Mandanda a longtemps maintenu l'OM dans le match

Dans l'entrejeu, Kamara a surnagé

En fin de partie, David a délivré son équipe (1-0, 90e)

La célébration de David et d'Ikoné à la suite du doublé du Canadien (2-0, 90+3e)

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
but, 90e+2
but, 90e+2
27David


MASQUER LA PUB