Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Manchester City peut voir venir - Débrief et NOTES des joueurs (Gladbach 0-2 City)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/02/2021 à 22h52
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Ultra-dominateur, Manchester City a très logiquement battu le Borussia Mönchengladbach (0-2), ce mercredi, lors du 8e de finale aller de la Ligue des Champions. Le club anglais a fait un énorme pas vers le prochain tour avant la manche retour dans trois semaines.

Manchester City peut voir venir - Débrief et NOTES des joueurs (Gladbach 0-2 City)
Manchester City file vers les quarts de finale de la C1.

La logique a été respectée dans l'affiche la plus déséquilibrée des 8es de finale de la Ligue des Champions. Sans forcer, Manchester City a très facilement pris le dessus sur le Borussia Mönchengladbach (0-2), ce mercredi à Bucarest.

Grâce notamment aux performances de très haute volée de Joao Cancelo et Bernardo Silva, le club anglais a fait un pas quasi définitif vers le prochain tour à trois semaines de la manche retour à l'Etihad.

La galette de Joao Cancelo

Sans surprise, les Citizens monopolisaient rapidement le ballon et campaient dans la moitié de terrain adverse. Une domination territoriale totale pour le club anglais qui obligeait Sommer à s'employer sur une frappe tendue de Foden alors que Bensebaini enchaînait trois interventions sur le fil pour repousser le danger. Après un premier quart d'heure compliqué, les Allemands sortaient la tête de l'eau et tentaient d'exploiter les espaces laissés par les visiteurs, positionnés très haut sur le terrain. Un réveil relatif que le Borussia payait cash.

En effet, Joao Cancelo, sur un centre parfait au second poteau, trouvait la tête de Bernardo Silva, qui plongeait dans le dos d'Elvedi pour ouvrir la marque (0-1, 29e). A droite, à gauche, au milieu, en attaque, le latéral droit portugais était partout et posait d'énormes soucis aux joueurs de Gladbach, incapables de le stopper. Avant la pause, la formation allemande était totalement asphyxiée et subissait à nouveau les assauts incessants de Skyblues ultra-dominateurs mais qui ne parvenaient pas à apporter de nouveau le danger devant le but du gardien suisse.

On prend les mêmes et on recommence

Au retour des vestiaires, Bensebaini commettait une énorme de relance qui aurait pu profiter à Gabriel Jesus, mais Elvedi veillait au grain pour empêcher le buteur brésilien d'allumer la mèche. Alors que Plea pensait égaliser sur une aile de pigeon osée, Manchester City faisait finalement le break. Sur un nouveau centre de Joao Cancelo, Bernardo Silva se servait cette fois-ci de sa tête pour servir Gabriel Jesus, qui à bout portant, ajustait Sommer (0-2, 65e). Une réalisation qui plombait définitivement les Fohlen, qui jusqu'au bout, s'arrachaient pour éviter de couler un peu plus. A moins d'une catastrophe, Manchester City est bien parti pour rallier le prochain tour.

La note du match : 5/10

Il n'y a jamais eu match. Du début à la fin, Manchester City a largement dominé le Borussia Mönchengladbach sans jamais être en danger. Même sans être flamboyant, le club anglais n'a clairement pas eu à forcer pour prendre assez nettement le dessus sur une formation allemande dans l'incapacité de réagir. Il y avait trois voire quatre classes d'écart ce soir.

Les buts :

- Sur le côté gauche, Cancelo est à l'affût après une très mauvaise relance de Kramer. Le latéral droit voit Bernardo Silva au second poteau. Le milieu offensif portugais glisse dans le dos d'Elvedi et place une tête croisée imparable pour Sommer (0-1, 29e).

- A gauche, Sterling remet en retrait pour Cancelo, qui trouve une nouvelle fois Bernardo Silva sur un long centre. Cette fois-ci, l'ancien joueur de Monaco remet le ballon d'une petite remise de la tête pour Gabriel Jesus, qui met son pied pour doubler la mise à bout portant (0-2, 65e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Joao Cancelo (8,5/10)

Monstrueux. Le latéral portugais, aligné à gauche, a été sensationnel. Intenable, il a passé le plus clair de son temps en position offensive, dans l'axe, pour déstabiliser le bloc adverse. Très facile avec le ballon, il amène le premier but avec un centre parfait au second poteau pour Bernardo Silva. En seconde période, c'est sur une autre sublime transversale qu'il trouve son compatriote pour le second but. De Bruyne, resté sur le banc, a vu sa réincarnation sur la pelouse.

BORUSSIA M'GLADBACH :

Yann Sommer (5) : le gardien suisse ne peut pas se reprocher grand-chose puisqu'il a été lâché par ses partenaires défensifs sur les deux buts.

Stefan Lainer (5) : un match frustrant pour le latéral droit qui a été trop peu servi dans son couloir. Il a eu tendance à trop rester proche de la ligne. Remplacé à la 63e minute par Valentino Lazaro (non noté).

Matthias Ginter (6) : un match plus que correct pour le champion du monde 2014, qui a souvent compensé les quelques errements défensifs de ses partenaires. Il a plutôt bien contenu les attaquants dans sa zone.

Nico Elvedi (5,5) : coupable d'un oubli de marquage sur Bernardo Silva sur l'ouverture du score, le défenseur central suisse s'est bien repris avec un superbe sauvetage devant Gabriel Jesus en début de seconde période. Il est monté en puissance tout au long du match.

Rami Bensebaini (4,5) : le défenseur algérien a réalisé trois belles interventions dans le premier quart d'heure pour éviter que son équipe coule d'entrée. S'il a bien tenu Sterling par la suite, il a commis une énorme erreur de relance au retour des vestiaires dont n'a pas profité Gabriel Jesus avant d'oublier à son tour Bernardo Silva sur la réalisation de Gabriel Jesus. Deux actions qui gâchent sa performance.

Florian Neuhaus (5) : le milieu allemand a fait comme il a pu. Il a beaucoup dézoné pour essayer d'aspirer ses gardes du corps mais ces derniers étaient bien trop concentrés pour lui laisser le moindre répit.

Denis Zakaria (5,5) : le Suisse n'a clairement pas été le plus mauvais sur le terrain. Grâce à sa puissance physique et ses grands compas, il a réussi à gratter quelques ballons pour faire souffler ses défenseurs. Il a été mieux en seconde période.

Christoph Kramer (5) : le champion du monde 2014 a été le premier à craquer en ratant complètement une relance qui a mené à l'ouverture du score de Bernardo Silva. Lui aussi est un peu mieux au retour des vestiaires avec une belle intervention devant Foden.

Alassane Pléa (4) : l'attaquant français a vécu un calvaire. Esseulé en pointe, il n'a quasiment jamais réussi à exploiter le moindre ballon dans ce match en dehors d'une tentative d'aile de pigeon juste avant sa sortie. Remplacé à la 63e minute par Marcus Thuram (non noté).

Lars Stindl (4) : soirée pénible pour le capitaine du Borussia. Cadenassé par les défenseurs anglais, il n'a pas pu décrocher comme il le souhaitait pour organiser le jeu. Remplacé à la 74e minute par Donald Breel-Embolo (non noté).

Jonas Hofmann (4) : un match difficile pour l'Allemand, lui aussi privé de ballon. Il a perdu beaucoup d'énergie à courir derrière les Citizens. Remplacé à la 87e minute par Hannes Wolf (non noté), qui s'est procuré la seule grosse occasion de son équipe en toute fin de match.

MANCHESTER CITY :

Ederson Moraes (6) : le gardien brésilien n'a quasiment rien eu à faire. Face à une équipe allemande totalement inoffensive, l'ancien portier de Benfica a passé une soirée très tranquille et n'a finalement réalisé qu'un seul arrêt devant Wolf en toute fin de partie.

Kyle Walker (5,5) : replacé à droite, le latéral anglais n'a pas été exceptionnel, loin de là. Malgré la position basse du bloc allemand, on l'a trop peu vu faire la différence dans son couloir. Il s'est d'ailleurs distingué avec plusieurs mauvais choix de passes en fin de match.

Rúben Dias (6,5) : de la prestance, du caractère, le défenseur central portugais a été costaud. Il n'a clairement pas eu à forcer son talent pour contenir les timides attaquants de Mönchengladbach. Un match sans fioriture.

Aymeric Laporte (6,5) : préféré à Stones, le défenseur central français a été bon. Propre dans les relances, efficace à la récupération et bon dans les duels, il a joué dans un fauteuil.

João Cancelo (8,5) : lire commentaire ci-dessus.

Ilkay Gundogan (6,5) : le milieu allemand a fait à peu près ce qu'il voulait dans l'entrejeu. Comme d'habitude, il a été le premier à déclencher le pressing collectif en n'hésitant jamais à sortir de sa zone. Même s'il a été moins dangereux qu'à l'accoutumée, il a fait le travail pour mettre hors de position ses opposants.

Rodri Hernández (6,5) : un match de gestionnaire. Toujours bien placé entre ses défenseurs et ses partenaires offensifs, le milieu espagnol parfaitement régulé le jeu mancunien. Comme à l'entraînement.

Philip Foden (5,5) : un ton en dessous. Tantôt à droite, tantôt à gauche, le milieu offensif a eu du mal à se défaire du marquage des défenseurs allemands. L'Anglais s'est beaucoup dépensé sans parvenir à réaliser des différences notables.

Raheem Sterling (5) : l'ailier anglais a eu du mal ce soir. Bien contenu par Bensebaini, il a été contraint de dézoner pour toucher le ballon. Peu en vue, il est néanmoins à l'origine du but de Gabriel Jesus avec une remise pour Joao Cancelo. Cela reste très maigre pour celui qui a porté le brassard de capitaine au coup d'envoi. Remplacé à la 69e minute par Riyad Mahrez (non noté).

Gabriel Jesus (5,5) : auteur du but du break, l'attaquant brésilien a connu une soirée mitigée. Lui aussi a eu énormément de difficultés pour se détacher de ses adversaires et il manque une incroyable occasion au retour des vestiaires. Son but sauve sa prestation en demi-teinte. Remplacé à la 80e minute par Sergio Agüero (non noté).

Bernardo Silva (8) : le milieu offensif portugais a été excellent. Systématiquement entre les lignes, l'ancien Monégasque est impliqué sur les deux buts. Sur le premier, il marque de la tête sur un caviar de Joao Cancelo. Sur le second, il reprend là-aussi de la tête une transversale de son compatriote pour servir Gabriel Jesus. Un très bon match.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

B. M'GLADBACH 0-2 MANCHESTER CITY (mi-tps: 0-1) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/8e de finale
Stade : Pusks Arna - Arbitre : Artur Soares Dias

Buts : - Bernardo Silva (29e) Gabriel Jesus (65e) pour MANCHESTER CITY
Avertissements :

B. M'GLADBACH : Y. Sommer - M. Ginter, N. Elvedi - S. Lainer (V. Lazaro, 63e), R. Bensebaini - D. Zakaria, C. Kramer, F. Neuhaus - J. Hofmann (H. Wolf, 87e), L. Stindl (B. Embolo, 74e), A. Plea (M. Thuram, 63e)

MANCHESTER CITY : Ederson Moraes - Rúben Dias, A. Laporte - K. Walker, João Cancelo - Rodri Hernández, I. Gündogan - Bernardo Silva - R. Sterling (R. Mahrez, 69e), P. Foden (Ferrán Torres, 80e) - Gabriel Jesus (S. Agüero, 80e)

Bernardo Silva a ouvert le score pour City (0-1, 29e)

Gabriel Jesus a fait le break pour City (0-2, 65e)

Ederson a réalisé un seul arrêt en fin de match

Joao Cancelo, homme du match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Votre position concernant la SuperLeague ?

POUR
CONTRE
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants B. M'Gladbach

B
.

M
'
G
L
A
D
B
A
C
H
but, 29e8Silva
but, 65e5,5Gabriel Jesus


MASQUER LA PUB