Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Goussé : "Pour vivre heureux, vivons caché"
Par Julien Lambert - Interviews - 36 De Maxifoot, Mise en ligne: le 21/12/2007 à 12h06
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Après s'être confié sur sa passion du ballon rond hier, Nicolas Goussé a aujourd'hui accepté de nous ouvrir les portes de sa vie hors des pelouses. Plus timide face à nos questions que face à un gardien de but, le buteur nantais s'est peu à peu lâché, pour notre plus grand plaisir !

Goussé :

Chaque semaine, retrouvez sur Maxifoot des interviews surprenantes et décapantes des principaux acteurs du foot où vous apprendrez tout sur leur vie hors des pelouses du championnat. Les interviews que l'on appelle les «36 de Maxifoot» (qui se prononcent les trente-sissssssss) sont découpées en deux parties : côté terrain, et côté privé.

Très efficace dans sa période troyenne, Nicolas Goussé fait aujourd'hui les beaux jours de Nantes. Au début timide, il s'est lâché petit à petit pour notre plus grand plaisir !

1/ Qu'est-ce que tu fais en général après un match ?

Deux solutions : ou j'ai une baby sitter et alors là je peux aller manger un truc au resto, ou ce n'est pas le cas et je rentre à la maison avec ma femme et mes enfants. Le programme quand je suis à la maison ? Télé, télé, télé ! (rires) Je ne peux jamais m'endormir avant 3 ou 4 heures du matin donc je zappe en cherchent un truc bien, avec la priorité pour les résultats sur L'Equipe TV.

2/ Ta meilleure émission TV ?

Je regarde vraiment de tout, mais en ce moment, je suis vraiment à fond dans Prison Break ! J'ai suivi la deuxième saison avec attention et je dévore la troisième avec impatience !

3/ Ton film préféré ?

Il y en a plein… je peux t'en citer plusieurs ? Bon alors ce sera «La ligne verte» , «La grande vadrouille» , et «Les bronzés font du ski» ! (rires) Les grands classiques ne meurent jamais !

4/ Ton plat préféré ?

Ce sont les lasagnes ! Et j'adore les crêpes aussi. Bien sûr que je sais les faire (rires) ! En plus les enfants adorent ça, donc ça m'incite à m'y mettre !

5/ Le groupe (ou la musique) qui te fait vibrer ?

Alors moi je suis un grand fan devant l'éternel de Jean-Louis Aubert ! J'adore la guitare en fait. Mais cela ne m'empêche pas d'écouter un peu de tout. Dernièrement, j'ai d'ailleurs été voir le concert de Calogero à Nantes et j'ai passé une super soirée !

6/ Si tu n'avais pas été footballeur, quel métier aurais-tu aimé exercer ?

Je me la pose encore cette question…. Je faisais des études de comptabilité-informatique, donc j'aurai sûrement bossé dans ce secteur, mais sans garantie.

7/ T'es plutôt PES ou Poker ?

Ni l'un ni l'autre. Je n'ai jamais été très jeux vidéos, même si on a quand même la console à la maison pour les enfants. Pendant les mises au vert ? Je préfère aller de chambre en chambre pour tchatcher avec les collègues. Ou sinon, je me mate un DVD dans ma chambre.

8/ Tu roules dans quoi comme voiture ?

Pour aller au foot, moi j'utilise la Megane 2. Et ma femme prend l'Audi A3, c'est plus sécurisant pour les enfants.

9/ Comment vis-tu ta notoriété dans la rue ?

Ou la la, mais je ne suis pas envahi par le monde moi, tu sais (rires) ! On ne me reconnais pas trop dans la rue, sauf les supporters bien sûr, et je t'avoue que cela ne me dérange pas trop. Ce n'est vraiment pas mon genre de chercher la foule. Mon dicton, ce serait plutôt… comment on dit… oui voilà merci : «pour vivre heureux, vivons caché» !

10/ La plus grosse bêtise que tu ais faites en tant que gamin ?

Il y en a une qui me viens de suite à l'esprit. Tu te souviens d'une pub ou une grand mère faisait du surf sur une énorme table pour vanter les mérites d'un produit pour les poussières ? Et bien j'ai voulu faire la même chose chez moi… sauf qu'à peine je m'étais élancé que j'avais pété la table du salon en deux (rires) ! J'ai pris une bonne rouste après ça…

11/ Ce que tu regardes en premier chez une femme ?

C'est son regard. Plus précisément l'intensité de son regard. Et après, ce sont les trucs classiques à tous les mecs : le cul, les seins etc… (rires) !

12/ La plus jolie femme du monde à tes yeux ?

Je ne suis pas trop actrice américaine moi et ma petite préférée, c'est Sophie Marceau. Je l'adore.

13/ Zidane dominait le football par son aisance technique. Quelle est ta technique de drague qui marche à tous les coups ?

Aucune. J'étais très timide quand j'étais plus jeune, donc je me servais pas mal de mes potes en fait (rires). Et une fois que l'on avait réussi à l'inviter, j'essayais de faire la différence par mon regard.

14/ Au lit, tu es plutôt meneur de jeu à la Zidane ou tu temporises à la Karembeu ?

Sur le principe, je vais te dire meneur de jeu, mais il peut arriver que les rôles soient inversés, si tu vois ce que je veux dire… (rires)

15/ A quel âge ta première fois ?

J'avais 18 ans. Oui pour moi c'est un bon souvenir, mais pour elle, je ne sais pas, il faudrait lui demander car ça n'avait pas été bien long quand même… (rires)

16/ Le plus joli cadeau fait à une femme ?

Ce sont mes enfants. Ils ont deux ans et demi et cinq ans et demi.

17/ Ton plus gros défaut qu'on te reproche souvent ?

De manquer de confiance en moi. Et je suis assez d'accord avec ça, même si je suis persuadé que cela peut aussi être un avantage. Dans le foot par exemple, je suis super stressé avant un match, même à mon âge, et je pense que cela m'aide à bien me concentrer.

18/ Tu fais quoi ce soir ?

Et bien je vais préparer à manger et ensuite, je vais devoir batailler avec ma femme car moi je veux mater Prison Break et elle, elle veut voir Desperates Housewifes… va falloir être habile (rires) !

Si vous avez manqué la 1ere partie, cliquez ici. N'hésitez pas à nous proposer des idées de questions pour des prochains "36" de maxifoot ! top^

C'est en Bretagne, et plus précisément à Rennes, que Nicolas Goussé, 31 ans, va éclater aux yeux du grand public. Buteur efficace et régulier, il rejoint ensuite Alain Perrin à Troyes, avec qui il vivra ses plus belles années de footballeur. Depuis 2003, sa carrière pris des chemins de traverse, le menant tout à tour à Guingamp, Mons, puis Istres. Mais c'est maintenant à Nantes que Nicolas Goussé s'éclate. Venu sur les bords de l'Erdre pour participer au challenge de la remontée en Ligue 1, il est pour l'instant au rendez-vous avec 6 buts inscrits en 10 titularisations.



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Sondage Maxifoot
Quel adversaire souhaitez-vous en priorité pour l'OL en 8es de Ligue des Champions ?

Liverpool
FC Barcelone
Manchester City
Juventus Turin
Bayern Munich
FC Valence
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB