Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

OM : même banni, Mitroglou donne des cheveux blancs en interne...

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 20/01/2021 à 10h26
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Mis au placard par André Villas-Boas, Kostas Mitroglou attend sagement la fin de son contrat à l'Olympique de Marseille. S'il traîne logiquement des pieds, l'attaquant grec agace de plus en plus en interne dans un climat pesant ces dernières semaines.

OM : même banni, Mitroglou donne des cheveux blancs en interne...
Mitroglou agace en interne.

L'Olympique de Marseille n'est décidément pas un club comme les autres. Malgré le parcours catastrophique en Ligue des Champions, la série de six victoires consécutives en Ligue 1 entre le 17 octobre et le 12 décembre a donné un semblant de calme.

Sauf que depuis, cela s'est sérieusement gâté. Un seul succès en six sorties et voilà que tous les problèmes ont fini par remonter à la surface. Et l'un d'eux concerne un joueur qui a pourtant totalement disparu de la circulation. Ce joueur, c'est Kostas Mitroglou.

Payé pour traîner des pieds

Mis au placard de manière assez brutale par André Villas-Boas, l'attaquant grec fait, semble-t-il, office de punching-ball au sein du club phocéen. Privé de compétition par l'entraîneur portugais, qui a mis fin à son aventure dès l'été dernier, le buteur hellène agace énormément en interne. Selon La Provence, sa seule présence à La Commanderie dérange de plus en plus de monde et participe à la mauvaise ambiance globale depuis plusieurs semaines désormais.

Mais pourquoi un tel acharnement ? D'après le média sudiste, Mitroglou se montre «nonchalant et ne fait pas grand-chose à l'entraînement à part attendre que l'horloge tourne» . Dans un contexte économique difficile, avec des dirigeants qui refusent d'augmenter les salaires, la rémunération mensuelle du joueur de 32 ans, estimée à 300 000 euros mensuels, ajoute un peu plus d'huile sur le feu sachant que ce dernier échappe aux critiques en raison de son statut de banni.

Pourtant, Mitroglou voulait partir...

A désormais dix jours de la fin du mercato, le statu quo semble pourtant de mise concernant l'ex-goleador de Fulham. Il a un temps été question d'un retour à l'Olympiakos, mais l'entraîneur Pedro Martins n'a pas donné son aval. Plus récemment, l'Aris Salonique a fait part de son intérêt pour Mitroglou. Reste désormais à savoir si l'OM va le laisser filer sans la moindre contrepartie financière. Et si le principal concerné, pourtant partant pour un départ, l'été dernier, fera une croix sur les six derniers mois de son juteux contrat.

Comprenez-vous le traitement réservé à Mitroglou à l'OM ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» ...







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Il reste 12 journées de Ligue 1. A votre avis, qui sera sacré champion de France ?

Lille (58 pts, +30)
Lyon (55 pts, +30)
PSG (54 pts, +40)
Monaco (52 pts, +17)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB