Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

PSG : traumatisé par le fiasco de 2019, Buffon fait un témoignage accablant

Par Eric Bethsy - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 19/12/2020 à 09h14
Taille du texte: Email Imprimer Tweet

Fier de son passage au Paris Saint-Germain (2018-2019), le gardien Gianluigi Buffon en garde tout de même un souvenir douloureux, à savoir l'élimination dès les 8es de finale de la Ligue des Champions face à Manchester United. Un échec dû, selon l'Italien, à un mauvais état d'esprit avant le match retour.

PSG : traumatisé par le fiasco de 2019, Buffon fait un témoignage accablant
Gianluigi Buffon pense encore à l'élimination face à Manchester United en 2019.

«Ce match, j'y repense au moins trois ou quatre fois par semaine» , avoue un Gianluigi Buffon encore marqué par l'élimination du Paris Saint-Germain dès les 8es de finale de la Ligue des Champions en 2019.

Il faut dire que le gardien de 42 ans, malgré sa riche carrière et ses trois finales disputées, n'a jamais remporté cette compétition qui manque tant à son palmarès.

Buffon se voyait déjà en finale

Un vide qu'il pensait combler avec le club de la capitale. «J'étais sûr que cette saison-là on serait arrivé en finale, j'en étais persuadé, a raconté l'Italien à L'Equipe. Je sentais quelque chose : on arrive en finale, je ne sais pas si on la gagnera, mais on y sera.»

Et son sentiment se retrouve renforcé après la «démonstration de force énorme» à Old Trafford à l'aller (0-2). A ce moment, Buffon était loin d'imaginer le fiasco dont il est en partie responsable au retour. Rappelons que le portier, surpris par une frappe lointaine de Marcus Rashford avec un rebond devant lui, avait relâché le ballon dans la course du buteur Romelu Lukaku pour le but du 1-2 à la 30e minute. «Je m'impute une erreur incroyable» , a-t-il reconnu.

Le mea culpa de l'Italien

«Une erreur que, avec l'expérience que j'avais, je n'aurais pas dû faire : la sérénité, la superficialité presque, d'affronter le match retour comme si c'était une formalité, comme si ce match avait peu de valeur parce que de toute façon nous avions gagné 2-0 à l'aller et eux, les pauvres, ils avaient deux joueurs disponibles et neuf petits jeunes» , a raconté ce grand professionnel qui a pourtant pris ce match à la légère, à l'image de ses coéquipiers qu'il n'a pas su recadrer malgré des signes inquiétants. «Le sport, comme la vie, te fait comprendre que si tu veux y arriver, tu ne peux pas lâcher, même pas une seconde...» , a constaté le gardien de la Juventus Turin.

«Mentalement, ce soir-là, dans l'approche du match, dans la concentration, je n'ai pas été le «Gigi» habituel. Je n'ai pas eu la force ou l'énergie de percevoir qu'on préparait ce match de manière trop légère, a-t-il regretté. Et peut-être pour ne pas faire le vieux lourd qui saoule tout le monde, je n'ai pas dit : « Oh les gars on n'y est pas, on n'a pas la bonne mentalité.» Moi aussi, je me suis laissé prendre. «Allez, on a gagné 2-0 là-bas, ne casse pas les pieds des autres.» Chaque jour, je repense à cette intervention que je n'ai pas faite. » Et pour cause, Buffon semble persuadé que le contexte parisien a affecté sa mentalité.

Le remède Leonardo

«A la Juventus, cela ne serait pas arrivé, c'est vrai, a-t-il assuré. (…) A la Juve, de ce point de vue, tu ne rates pas une seule virgule et le match, tu ne le perds pas par superficialité. Tu le perds parce que l'autre a été meilleur.» Selon lui, cette manière d'aborder une rencontre a aussi des inconvénients comme la perte d'énergie liée à une grosse concentration. Alors que la légèreté aperçue dans le vestiaire francilien «te donne beaucoup plus d'énergie pendant 90 minutes, moins de stress» . D'où la sérénité affichée au match aller et la confiance de la légende pour le finaliste de la dernière édition.

«Il ne manque rien au PSG, croyez-moi, a certifié Buffon. C'est une très grande équipe, qui peut gagner tout le temps et contre n'importe qui. Ils font partie des rares équipes qui peuvent battre tout le monde. S'il y avait une limite, c'est de prendre certaines choses pour acquises. Mais avec l'arrivée de Leonardo, qui a une culture italienne, ce type de danger a disparu.» Une chose est sûre, c'est que peu importe l'éventuel avantage acquis à l'aller, Paris ne prendra pas le risque de se relâcher face au Barça en mars prochain…

Que pensez-vous du témoignage de Gianluigi Buffon ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Rennes fait-il un bon choix en choisissant Bruno Genesio comme nouveau coach ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB