Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
L'échappée belle du Real
Par Romain Degrange - Actu Espagne, Mise en ligne: le 02/12/2007 à 23h18
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Les hommes de Bernd Schuster s'imposent facilement contre Santander (3-1) et profitent des contre-performances de ses poursuivants directs pour faire le trou en tête du classement. De son côté, le Barça a une nouvelle fois démontré ses limites hors de ses bases face à un Espanyol qui surprend à chaque sortie (1-1).

Le champion en titre ne faiblit pas en tête du classement. Obligés de se racheter après un nul médiocre concédé à Murcie (1-1) la semaine passée, les Merengue ont fait parler la poudre contre une équipe de Santander qui était pourtant invaincue depuis huit rencontres. Dans un stade Santiago Bernabeu en ébullition, les hommes de Bernd Schuster n'ont mis que trois petites minutes pour prendre la mesure de leur adversaire du soir. Mention spéciale pour l'éternel capitaine madrilène Raul, auteur d'un doublé dont un magnifique coup-franc, qui a largement contribué à la victoire des siens (3-1) et en a profité pour rejoindre Luis Fabiano et Léo Messi en tête du classement des buteurs avec huit réalisations. Grâce à ce succès, son 10e en Liga cette saison, le Real compte désormais quatre points d'avance sur ses deux poursuivants directs, Barcelone et Villarreal.

L'attraction de ce week-end avait lieu au stade Olympique de Barcelone dans ce qu'il était convenu d'appeler la "partida estrella" (la rencontre au sommet) de cette 14e journée entre l'Espanyol et le Barça. En effet, cela faisait bien longtemps que le derby barcelonais n'avait pas opposé le 3e au 4e de la Liga et était l'occasion pour les "visiteurs" de décrocher leur première victoire de la saison à l'extérieur, tandis que les "locaux" voulaient absolument poursuivre leur belle série de neuf matchs sans défaite. Dans une ambiance survoltée, chacune des deux équipes a eu sa mi-temps. La première revient incontestablement aux Blaugrana, bien mieux entrés dans le match que les locaux. Dès l'entame, Messi mystifie littéralement deux adversaires qui se trouvaient malencontreusement sur sa route avant de délivrer un caviar pour Iniesta (1-0, 6'), déjà buteur face à Lyon mercredi.

Les hommes de Franck Rijkaard manquent même de faire le break à de nombreuses reprises, avant de s'éteindre progressivement au retour des vestiaires. Il n'en fallait pas plus à un Espanyol transparent en première période pour se transcender. Sur une erreur de placement de la défense azulgrana, Corominas remet les pendules à l'heure, cinq minutes seulement après son entrée en jeu (1-1, 68'). Celle de Ronaldinho n'y change rien et le Barça laisse envoler une belle occasion de recoller au Real Madrid. L'Espanyol poursuit lui sa série de 10 matchs sans défaite, même s'il perd sa 4e place au profit d'un Atletico Madrid qui enfonce un peu plus le Betis Séville dans la crise (2-0). Villarreal, dauphin des Merengue avant la rencontre, a une nouvelle fois déçu après le nul concédé le week-end dernier contre Almeria (1-1).

Le bourreau du "sous-marin jaune" se nomme cette fois-ci Valladolid, qui a déjà tenu en échec le leader et son dauphin actuels au Nuevo Jose Zorrilla (1-1). Les hommes de Jose Luis Mendilibar ont littéralement asphyxié les coéquipiers de Robert Pirès et remontent à la 12e place grâce à leur victoire (2-0), la 4e de la saison. À noter également la 6e réalisation de la saison pour l'inoxydable Victor (33ans), qui évoluait sous les ordres de Manuel Pellegrini l'année passée. Enfin, rien ne va plus pour La Corogne après un nouveau faux pas face à Osasuna dans son antre du Riazor (1-2). Les Galiciens pointent une nouvelle fois en position de relégable, une semaine avant un périlleux déplacement dans la forteresse imprenable qu'est le Nou Camp. Le Real Madrid sera lui en terre basque pour y affronter l'Athletic Bilbao, surprenant vainqueur du 6ème Valence à Mestalla (3-0).

Le joueur phare de la 14e journée : Raul (Real Madrid)

En inscrivant un doublé samedi soir face à Santander (3-1), l'attaquant madrilène démontre une nouvelle fois qu'il est indispensable au Real et rejoint également Luis Fabiano et Léo Messi en tête du classement des buteurs. Raul aurait-il le titre de pichichi dans le viseur ?

La statistique de la 14e journée : 100

Ferran Corominas a inscrit samedi soir à la 68e minute le 100e but de l'Espanyol face au FC Barcelone dans l'histoire du derby catalan.

Le Top déclaration de la 14e journée : Joan Laporta (FC Barcelone), reprochant à son homologue de l'Espanyol Daniel Sanchez Llibre son «comportement puéril et anti-barcelonais» .

«Ce monsieur me répond que pour contenter ses fidèles, il se doit d'être anti-barcelonais. C'est tellement absurde et puéril que je ne vais pas commencer à rentrer dans son jeu» .

Les résultats de la 14e journée

Almeria – FC Séville 1-0
But : Santi (87') pour Almeria

Valladolid – Villarreal 2-0
Buts : Llorente (18'), Victor (57') pour Valladolid

Betis Séville – Atletico Madrid 0-2
Buts : Forlan (33'), Raul (90') pour l'Atletico

Getafe – Levante 2-1
Buts : Braulio (62', 90') pour Getafe – Riga (15') pour Levante

Recreativo Huelva – Saragosse 2-1
Buts : Martins (25', 40') pour le Recreativo – Milito (22') pour Saragosse

Espanyol Barcelone – FC Barcelone 1-1
Buts : Corominas (68') pour l'Espanyol – Iniesta (5') pour Barcelone

La Corogne – Osasuna 1-2
Buts : Ruben Castro (82') pour La Corogne – Plasil (47'), Dady (88') pour Osasuna

Valence – Athletic Bilbao 0-3
Buts : Yeste (32'), Llorente (60', 91') pour Bilbao

Real Madrid – Santander 3-1
Buts : Raul (3', 70'), Sergio Sanchez (9', csc) pour le Real Madrid – Munitis (72') pour Santander

Majorque – Murcie 1-1
Buts : Webo (69') pour Majorque – Inigo Velez (25') pour Murcie

Le classement après la 14e journée

1- Real Madrid 32 (+19)
2- FC Barcelone 28 (+16)
3- Villarreal 28 (+5)
4- Atletico Madrid 27 (+12)
5- Espanyol Barcelone 26 (+5)
6- FC Valence 24 (-3)
7- Santander 23 (0)
8- Majorque 20 (+3)
9- Saragosse 18 (-1)
10- Getafe 18 (-1)
11- Athletic Bilbao 17 (-1)
12- Almeria 16 (-3)
13- Valladolid 16 (-5)
14- FC Séville 15 (+4)
15- Osasuna 15 (-1)
16- Murcie 15 (-5)
17- Recreativo Huelva 15 (-9)
18- La Corogne 13 (-8)
19- Betis Séville 11 (-7)
20- Levante 7 (-18)

Le classement des buteurs

1- Raul (Real Madrid) 8 buts
2- Luis Fabiano (FC Séville) 8 buts
3- Lionel Messi (FC Barcelone) 8 buts

Programme de la 15e journée (Le 9/12/2007)

Osasuna – Valence
FC Séville – Murcie
Atletico Madrid – Getafe
Athletic Bilbao – Real Madrid
Villarreal – Betis Séville
Almeria – Real Valladolid
Santander – Majorque
Levante – Recreativo Huelva
FC Barcelone – La Corogne
Saragosse – Espanyol Barcelone



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Rennes fait-il un bon choix en choisissant Bruno Genesio comme nouveau coach ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB