Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Après le scandale, une démonstration pour la première place ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-1 Basaksehir)

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 09/12/2020 à 20h35
Taille du texte: Email Imprimer

Interrompu mardi et reporté à mercredi après un scandale raciste, le match de Ligue des Champions entre le Paris Saint-Germain et l'Istanbul Basaksehir a tourné à l'avantage du club de la capitale (5-1). Avec ce succès, le PSG termine à la première place du Groupe H.

Après le scandale, une démonstration pour la première place ! - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 5-1 Basaksehir)
La joie du duo Neymar-Mbappé.

Un récital ! Au lendemain de l'interruption et du report de ce match après les accusations de la part de l'entraîneur adjoint de l'Istanbul Basaksehir, Pierre Webo, de propos racistes de la part du 4e arbitre, Sebastian Coltescu, le Paris Saint-Germain a surclassé le club turc (5-1) ce mercredi lors de la 6e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.

Avec un grand Neymar, auteur d'un triplé, les Parisiens ont survolé cette rencontre. Grâce à cette victoire, le champion de France en titre termine ainsi à la première place du Groupe H devant le RB Leipzig.

Neymar régale !

Après l'interruption mardi, le match reprenait à la 13e minute avec un corps arbitral totalement renouvelé. Pour protester contre le racisme, les joueurs des deux équipes, et les arbitres, posaient un genou au sol pendant l'hymne de la C1. Lors de cette reprise, les Turcs affichaient de bonnes intentions avec deux interventions de Navas devant Gulbrandsen. En réaction, Mbappé se présentait devant Günok, mais ne cadrait pas sa tentative ! De son côté, Neymar ne manquait pas l'opportunité d'ouvrir le score avec une belle frappe enroulée à l'entrée de la surface après un joli petit pont (1-0, 21e). Superbe !

Avec la maîtrise totale du ballon, les Parisiens déroulaient et Neymar, sur un service de Mbappé à la suite d'un contre, s'offrait un doublé malgré l'intervention du gardien (2-0, 38e). Quelques secondes plus tard, le Brésilien continuait de faire des misères aux Turcs et offrait un but à Bakker… Mais cette réalisation était annulée pour un hors-jeu par la VAR, qui signalait cependant un penalty pour une faute de Günok sur Neymar. Sans trembler, Mbappé transformait sa tentative en force sur la droite (3-0, 42e). La fin d'une disette de quasiment un an en C1 pour le Parisien !

Le PSG déroule…

Au retour des vestiaires, Bakker ratait l'occasion d'enfoncer le clou avec une frappe sur le poteau… Dans la foulée, Neymar se montrait lui sans pitié avec une nouvelle frappe gagnante à l'entrée de la surface après un échange avec Di Maria (4-0, 50e). Quel joueur ! En gestion, le PSG se faisait tout de même une petite peur avec une erreur de Paredes et une frappe de Tekdemir détournée par Navas.

Et sur le corner suivant, Basaksehir sauvait l'honneur avec un tir de Kahveci dévié par Topal (4-1, 56e). Sans paniquer, Paris déroulait et le trio Neymar, Di Maria, Mbappé régalait en contre avec un caviar de l'Argentin pour le Français (5-1, 61e). Sur un tout petit rythme par la suite, le PSG ne forçait pas malgré un duel perdu par Mbappé devant Günok. Dans une fin de partie anecdotique, Paris conservait cet avantage au score pour terminer en tête de sa poule.

La note du match : 7/10

Après le scandale de mardi, le football a repris ses droits ce mercredi. Et le Paris Saint-Germain a proposé un joli spectacle. Même si Basaksehir n'a malheureusement pas opposé une grande résistance, les Parisiens ont rendu une copie de qualité avec du rythme, de l'intensité, des occasions et des buts. Le jeu n'a jamais été fermé avec une partie animée jusqu'au bout et un total de 6 buts.

Les buts :

- Après un bon mouvement collectif du Paris Saint-Germain, Verratti sert Neymar dans l'axe. D'un superbe petit pont, le Brésilien élimine Ponck et enroule une frappe à l'entrée de la surface pour ouvrir le score (1-0, 21e). Magnifique !

- Sur un contre initié par Rafinha à la suite d'un gros raté d'Özcan dans le coeur du jeu, Mbappé se retrouve servi sur le côté droit. Collectif, le Français décale Neymar, qui s'offre un doublé malgré l'intervention du gardien (2-0, 38e).

- Grâce à un une-deux magnifique avec Florenzi, Neymar se projette dans la surface et élimine Günok d'une roulette. Alors que le Brésilien tombe au duel avec le gardien, Bakker suit bien pour marquer dans la cage vide. Mais finalement, la VAR intervient pour un hors-jeu du Néerlandais et signale un penalty sur Neymar. Sans trembler, Mbappé transforme sa tentative en force sur la droite (3-0, 42e).

- Lancé en profondeur, Neymar s'amuse avec Rafael et revient vers l'axe du terrain. Après un relais avec Di Maria, le Brésilien retrouve le ballon à l'entrée de la surface et décoche une frappe pour réaliser un triplé (4-0, 50e).

- Après une belle parade de Navas sur une frappe de Tekdemir, Basaksehir obtient un corner. Trouvé au second poteau, Kahveci réalise une frappe et Topal, avec de la chance, dévie le ballon de la cuisse dans la cage de Navas (4-1, 56e).

- Sur un contre initié par Verratti, Neymar accélère et effectue une percée dans le coeur du jeu. Décalé par le Brésilien, Di Maria se montre altruiste et offre un véritable caviar à Mbappé, qui pousse le ballon dans la cage vide (5-1, 61e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (9/10)

Une superbe rencontre pour le Brésilien ! Impliqué dans tous les bons coups, il a parfaitement lancé son match avec un enchaînement petit pont et frappe enroulée à l'entrée de la surface pour ouvrir le score. Parfaitement décalé par Mbappé, l'ancien du FC Barcelone s'est ensuite offert un doublé avant d'obtenir un penalty, transformé par Mbappé, avec une roulette devant le gardien. Au retour des vestiaires, il a sublimé sa copie avec une nouvelle réalisation pour un triplé sur une frappe lointaine puis son implication directe sur le second but de Mbappé. Une performance complète pour l'attaquant parisien.

PARIS SG :

Keylor Navas (6) : lors de la reprise de cette rencontre, le gardien du Paris Saint-Germain a été immédiatement dans le bon rythme avec une belle parade devant Gulbrandsen. Encore attentif face à l'attaquant de Basaksehir par la suite, le Costaricien a été tout simplement impeccable dans ses interventions sur ce match de Ligue des Champions, notamment sur une frappe de Tekdemir. Malheureusement, il n'a rien pu faire sur la déviation heureuse de Topal.

Alessandro Florenzi (6,5) : dans un rôle de piston à droite, l'Italien a rendu une bonne copie. Libéré de ses fonctions défensives avec ce système en 5-3-2, le latéral a beaucoup proposé dans ses montées et a été à l'origine d'un une-deux superbe avec Neymar sur le penalty du troisième but parisien. On a aussi aimé son centre sur la grosse occasion de Bakker au retour des vestiaires. Remplacé à la 79e minute par Timothée Pembele (non noté).

Marquinhos (6) : positionné en défense centrale pour cette rencontre, le capitaine du Paris Saint-Germain a été juste sur cette partie. Loin d'être en difficulté sur les offensives de la formation turque, le Brésilien a récupéré de nombreux ballons et a été propre dans ses relances. Touché, il a été remplacé à la 66e minute par Thilo Kehrer (non noté).

Danilo Pereira (6,5) : en défense centrale, le Portugais a été plutôt intéressant. A l'image de son début de match mardi où il avait réalisé plusieurs interventions autoritaires, le joueur prêté par le FC Porto a été précieux dans le domaine aérien pour dégager quelques situations chaudes dans la surface.

Presnel Kimpembe (5,5) : le défenseur central du Paris Saint-Germain a eu un peu de mal à entrer dans ce match. Lors de la reprise, l'international français a été clairement en retard sur la grosse situation de Gulbrandsen. Par la suite, sans être incroyable, il a retrouvé un niveau de jeu correct. Remplacé à la 79e minute par Abdou Diallo (non noté).

Mitchel Bakker (5,5) : titularisé dans le couloir gauche, le Néerlandais a rendu une copie mitigée. Pourtant, sur le plan offensif, il a beaucoup proposé et a pensé trouver le chemin des filets avant d'être logiquement signalé hors-jeu par la VAR. Après la pause, il a été aussi malheureux avec ce tir sur le poteau. Mais défensivement, le latéral a encore affiché des lacunes avec du laxisme face à ses adversaires et cette erreur devant Gulbrandsen, qui a été bien rattrapée par Navas.

Rafinha (7) : de nouveau titulaire après sa belle copie à Montpellier (3-1), le Brésilien a justifié la confiance de son entraîneur Thomas Tuchel. Dans le coeur du jeu, le milieu de terrain a été d'une grande propreté techniquement et a fluidifié le jeu de son équipe grâce à ses transmissions précises. Sur le deuxième but du PSG, il a été à l'origine du contre et a parfaitement servi Mbappé. Remplacé à la 45e minute par Angel Di Maria (7), qui a été bon. Avec un visage offensif, l'Argentin a participé aux combinaisons parisiennes et a signé deux passes décisives pour Neymar et Mbappé.

Leandro Paredes (5,5) : dans un rôle de sentinelle, l'Argentin a été correct sur cette rencontre. Sur le plan défensif, il n'a pas eu besoin de forcer son talent avec la maîtrise de son équipe. Et techniquement, le milieu de terrain parisien a représenté une excellente rampe de lancement pour les offensives du PSG. Attention à une erreur sur la grosse occasion de Tekdemir, qui a conduit au but de Topal.

Marco Verratti (7) : de retour après sa mise au repos face à Montpellier (3-1), le milieu de terrain du Paris Saint-Germain a été bon. Toujours aussi intéressant à la construction, l'Italien a été à l'origine de l'ouverture du score de Neymar avec un bon service entre les lignes. Sans forcer, il a joué juste et a parfaitement orienté le jeu des siens. Remplacé à la 79e minute par Idrissa Gueye (non noté).

Kylian Mbappe (7,5) : avec une disette de quasiment un an en Ligue des Champions, l'attaquant du Paris Saint-Germain avait très envie de retrouver le chemin des filets. Malheureusement, en début de partie, il a raté un duel face au gardien en envoyant sa frappe dans les tribunes. En échec sur le plan individuel, l'ancien Monégasque a été collectif sur le deuxième but de Neymar en le servant parfaitement. Et par la suite, il a été récompensé en transformant le penalty obtenu par le Brésilien. Après la pause, il s'est offert un doublé sur un caviar de Di Maria. Il est ainsi devenu le plus jeune joueur de l'histoire à atteindre les 20 buts en C1. Bon pour la confiance.

Neymar (9) : lire le commentaire ci-dessus.

ISTANBUL BASAKSEHIR :

Mert Günok (3,5) : le gardien de Basaksehir n'a pas eu un match facile… Aidé par la maladresse de Mbappé lors de la reprise, il n'a rien pu faire sur la frappe enroulée de Neymar au moment de l'ouverture du score. Par la suite, il a été malheureux avec une intervention ratée sur le deuxième but du Brésilien et a concédé un penalty, encore face à Neymar, dans la foulée. Au retour des vestiaires, il n'a rien pu faire sur le troisième but de Neymar et le second de Mbappé. Dur pour lui.

Rafael (3) : averti mardi après un début match très nerveux, le latéral droit de l'Istanbul Basaksehir a été obligé de faire attention à ses interventions lors de la reprise ce mercredi. Et avec le frein à main, il n'est pas facile de défendre face à un Neymar inspiré. En difficulté, l'ancien Lyonnais a eu aussi de la peine à maîtriser les montées de Bakker. Remplacé à la 67e minute par Giuliano (non noté).

Mehmet Topal (4,5) : aligné en l'absence de Skrtel, suspendu, le défenseur central a eu des difficultés à gérer les offensives du Paris Saint-Germain. Avec la vitesse des Parisiens, il a été souvent en retard, notamment sur les accélérations de Neymar ou encore de Mbappé. Mais il a tout de même marqué un but heureux de la cuisse.

Ponck (2,5) : une rencontre difficile pour le défenseur central du club turc. Régulièrement dans la zone de Neymar, il a été «humilié» par le Brésilien sur l'ouverture du score en subissant un petit pont. Par la suite, il n'a pas vraiment relevé la tête en étant trop facilement éliminé par Neymar sur plusieurs situations dangereuses du PSG.

Hasan-Ali Kaldirim (4) : le latéral gauche de Basaksehir a été également dans le dur sur cette rencontre. Tout comme ses partenaires, il a été totalement en difficulté sur les offensives des Parisiens. Face à lui, Florenzi a été bien trop libre pour faire des différences et distribuer les caviars. Remplacé à la 67e minute par Boli Bolingoli (non noté).

Berkay Özcan (3) : une performance ratée pour le milieu de terrain de la formation turque. En grande souffrance dans le jeu face à la maîtrise des Parisiens, il a été en plus fautif sur le deuxième but du club de la capitale en étant coupable d'une grosse erreur de lecture devant Rafinha.

Mahmut Tekdemir (5) : le capitaine de Basaksehir n'a pas franchement réussi à limiter les dégâts. Tout comme ses coéquipiers, il a surtout couru après le ballon dans l'entrejeu et son impact a été particulièrement réduit face à la maîtrise du Paris Saint-Germain. Il a été généreux dans ses efforts, mais sans vraiment surnager malgré une belle frappe détournée par Navas. Remplacé à la 88e minute par Nacer Chadli (non noté).

Irfan Can Kahveci (4,5) : sans le ballon, le milieu de terrain du club turc a eu du mal à exprimer ses qualités. Malgré ses efforts pour aider ses coéquipiers dans le coeur du jeu, il s'est beaucoup dépensé dans le vide et a peu pesé sur les débats. Pour ne rien arranger, il a perdu en lucidité sur ses rares ballons exploitables. Il a été heureux sur le but marqué avec une frappe déviée par Topal.

Fredrik Gulbrandsen (5) : l'ailier de Basaksehir a eu le mérite d'être dangereux. Lors de la reprise du jeu, il a profité d'un retard à l'allumage des Parisiens pour se procurer une première occasion, bien sauvée par Navas. Ensuite, il a été tout proche de profiter d'une erreur de Bakker, mais le portier du PSG a été encore impeccable. Actif et généreux malgré une seconde période plus discrète.

Enzo Crivelli (3,5) : le Français a connu une rencontre compliquée. Sur l'ensemble de la partie, l'ancien Bordelais a été bien maîtrisé par les défenseurs du Paris Saint-Germain et a eu du mal à s'exprimer. Dans les duels et le domaine aérien, il n'a pas réussi à faire la différence face à Danilo Pereira. Remplacé à la 67e minute par Demba Ba (non noté).

Deniz Türüç (3,5) : une rencontre bien trop timorée pour l'ailier de Basaksehir. Contrairement à Gulbrandsen, il n'a pas réussi à se signaler et a été globalement inoffensif sur cette partie. En échec sur ses rares tentatives, le Turc n'a pas représenté un problème pour les défenseurs parisiens. Remplacé à la 79e minute par Emre Kaplan (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 5-1 ISTANBUL BB (mi-tps: 3-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp H / 6e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : Danny Makkelie

Buts : Neymar (21e) Neymar (38e) K. Mbappé (42e, pen.) Neymar (50e) K. Mbappé (62e) pour PARIS SG - M. Topal (57e) pour ISTANBUL BB
Avertissements : T. Pembele (90+2e), pour PARIS SG - M. Tekdemir (10e), Rafael (12e), M. Günok (42e), E. Crivelli (63e), pour ISTANBUL BB

PARIS SG : K. Navas - Marquinhos (T. Kehrer, 67e), Danilo Pereira, P. Kimpembe (A. Diallo, 80e) - A. Florenzi (T. Pembele, 80e), M. Bakker - L. Paredes, Rafinha (Á. Di María, 46e), M. Verratti (I. Gueye, 80e) - Neymar, K. Mbappé

ISTANBUL BB : M. Günok - Rafael (Giuliano, 68e), Ponck, M. Topal, H. Kaldirim (B. Bolingoli-Mbombo, 68e) - B. Özcan, M. Tekdemir (N. Chadli, 89e), I. Kahveci - F. Gulbrandsen (E. Kaplan, 80e), E. Crivelli (D. Ba, 68e), D. Türüç

Le message fort du Parc des Princes

Webo était bien présent ce mercredi

Les joueurs et les arbitres ont posé un genou au sol pendant l'hymne de la C1

La joie de Neymar à la suite de l'ouverture du score (1-0, 21e)

Malgré l'intervention de Günok, Neymar a doublé la mise (2-0, 38e)

Mbappé a retrouvé le chemin des filets sur un penalty (3-0, 42e)

La célébration de Neymar pour son triplé (4-0, 50e)

Mbappé a terminé ce match avec un doublé (5-1, 61e)







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Rennes fait-il un bon choix en choisissant Bruno Genesio comme nouveau coach ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Istanbul BB

I
S
T
A
N
B
U
L

B
B
>remplacé par Kehrer, 67e6Marquinhos
>remplacé par Diallo, 80e5,5Kimpembe
>remplacé par Pembele, 80e6,5Florenzi
>remplacé par Di María, 46e7Rafinha
>remplacé par Gueye, 80e7Verratti
but, 21e
but, 38e
but, 50e
39Neymar
but sur pénalty, 42e
but, 62e
27,5Mbappe
carton jaune, 42e3,5Günok
>remplacé par Giuliano, 68ecarton jaune, 12e3Rafael
but, 57e4,5Topal
>remplacé par Bolingoli Mbombo, 68e4Kaldirim
>remplacé par Chadli, 89ecarton jaune, 10e5Tekdemir
>remplacé par Kaplan, 80e5Gulbrandsen
>remplacé par Ba, 68ecarton jaune, 63e3,5Crivelli


MASQUER LA PUB