Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un cadeau remet Paris dans le coup - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-0 RBL)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 24/11/2020 à 22h56
Taille du texte: Email Imprimer

Malgré une prestation d'une pauvreté inouïe, le Paris Saint-Germain a pris le dessus sur le RB Leipzig (1-0), ce mardi, lors de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions. Un penalty très généreux en début de match a permis au club de la capitale de rester dans le coup pour une qualification au prochain tour.

Un cadeau remet Paris dans le coup - Débrief et NOTES des joueurs (PSG 1-0 RBL)
Neymar a marqué le seul but du match sur penalty.

L'important, c'est les trois points. Rarement cet adage a aussi bien collé au Paris Saint-Germain version QSI. À l'issue d'une prestation cataclysmique, voire même honteuse, le club de la capitale est tout de même parvenu à battre le RB Leipzig (1-0), ce mardi, lors de la 4e journée de la phase de poules de la Ligue des Champions.

Sauvés par un penalty très généreux accordé en début de match, les Parisiens restent miraculeusement dans le coup pour une qualification en 8es de finale.

L'arbitre généreux avec Di Maria

Comme à l'aller, Paris prenait rapidement les devants. Plein de sang-froid, Neymar transformait un penalty très généreux obtenu par Di Maria pour une poussette très peu évidente de Sabitzer (1-0, 11e). Paradoxalement, cette ouverture du score faisait reculer les Parisiens. Trop brouillons et très bas sur la pelouse, les hommes de Thomas Tuchel étaient dominés techniquement et concédaient coup sur coup des grosses opportunités de Sabitzer, Upamecano et Forsberg.

Au fil des minutes, la pression allemande s'accentuait. Mais les visiteurs manquaient eux aussi de justesse dans la dernière passe. Malgré tout, la défense francilienne montrait des gros signes de faiblesse dans la relance avec des ballons dégagés à la va-vite dont ne pouvaient pas profiter les attaquants, systématiquement envoyés au casse-pipe. Il fallait même un arrêt déterminant de Navas pour empêcher Haidara d'égaliser. Preuve que le PSG n'était pas serein, les accrochages et les mots échangés étaient de plus en plus virulents avant la pause.

Une affreuse seconde période

Au retour des vestiaires, Leipzig poursuivait sa marche en avant et passait tout proche de l'égalisation sur deux grosses occasions de Poulsen et Forsberg. De son côté, Paris ne proposait absolument rien. Une défense sur le fil, un milieu à la rue et des attaquants contraints de récupérer le ballon très bas, le jeu collectif frisait le néant. Dans leur relatif malheur, les Parisiens faisaient face à des joueurs aux bonnes intentions mais qui gâchaient énormément dans le dernier quart du terrain.

Dans le marasme parisien, Neymar était le seul à tenter de faire la différence. Même maladroitement, le Brésilien n'hésitait pas à aller au charbon. Des efforts masqués par les très mauvais gestes des joueurs des deux côtés, avec notamment un tacle mal maîtrisé de Verratti, tout proche de l'expulsion directe quelques instants après son entrée en jeu. Une fin de match chaotique durant laquelle les Parisiens ont tout de même réussi à garder leur lucidité pour aller chercher trois points cruciaux dans l'optique des 8es de finale.

La note du match : 2/10

Un match abominable. Un PSG désastreux, un Leipzig aux bonnes intentions mais d'une naïveté confondante, cette rencontre a été indigne de la Ligue des Champions. Des joueurs nerveux, des fautes inutiles, des remplacés qui ne s'adressent pas à leur entraîneur... Une soirée affreuse pour les fans du beau jeu.

Le but :

- Dans le coin de la surface, Di Maria s'écroule après un très léger contact avec Sabitzer. Neymar transforme le penalty en tirant sur la gauche de Gulacsi, pourtant parti du bon côté (1-0, 11e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Keylor Navas (7/10)

Finalement, le gardien costaricien n'a pas eu grand-chose à faire au vu de la maladresse allemande. Mais il a su sortir les bons arrêts aux bons moments, notamment devant Upamecano et Haidara. Loin de la médiocrité de ses partenaires de champ, le portier parisien a été le seul à montrer un niveau décent. Presque un exploit ce soir.

PARIS SG :

Keilor Navas (7) : lire commentaire ci-dessus.

Alessandro Florenzi (4) : on est loin du Florenzi du mois de septembre... Peu entreprenant, le latéral droit italien a peu apporté en plus d'avoir été acculé par Nkunku. Il n'a jamais réussi avec Di Maria. Un match plus que moyen.

Marquinhos (6) : le défenseur central et capitaine parisien a fait son job. Il a mis le pied et s'est jeté quand il le fallait. C'était ce qu'il y avait à faire ce soir.

Abdou Diallo (5) : le défenseur central n'a clairement pas respiré la confiance. Il a été en difficulté en début de match avant de se reprendre en seconde période.

Mitchel Bakker (5) : moyen. Peu en vue offensivement, il a eu quelques soucis derrière. Dans l'ensemble, il s'est contenté de rester bas dans son couloir pour éviter de prendre des courants d'air.

Leandro Paredes (3) : l'Argentin est décidément incorrigible. Dans tous les mauvais coups, avec un carton jaune très orangé en première période pour un accrochage avec Poulsen, le milieu de terrain a en plus eu une utilité limitée en jouant beaucoup trop bas. Avec le ballon, l'ancien joueur de la Roma n'a absolument rien fait.

Danilo Pereira (5) : un match en deux temps. D'abord fébrile, avec de nombreuses fautes et des relances simples ratées. Puis solide, en se jetant comme un chien sur les frappes adverses. Au moins, il s'est démené pour éviter l'égalisation.

Ander Herrera (4) : le seul milieu parisien à avoir initié le pressing durant la grosse période domination allemande. Mais cela n'a duré qu'une dizaine de minutes. Il s'est complètement effondré en seconde période en touchant très peu le ballon. Remplacé à la 83e minute par Marco Verratti (non noté), qui a fait du bien dans la conservation du ballon. Il aurait toutefois pu être expulsé pour une vilaine faute sur Nkunku après une minute de jeu.

Ángel Di María (2) : un penalty obtenu très généreusement, et puis plus rien. Dominé physiquement, l'ailier argentin a été transparent. Le comble, c'est qu'il sort énervé envers Tuchel après la bouillie proposée. Remplacé à la 64e minute par Rafinha (non noté).

Kylian Mbappe (2) : oui, l'attaquant français n'a pas été aidé avec des ballons balancés vers l'avant. Mais il n'a jamais donné l'impression de vouloir se dépouiller. Aucune occasion à se mettre sous la dent, peu de courses et un huitième match de rang sans marquer en C1, le champion du monde tricolore a été médiocre. Remplacé à la 90e minute par Moise Kean (non noté).

Neymar (3) : on est très, très loin du grand Neymar. Mais ce soir, il a bien été le seul Parisien à vouloir faire la différence. Contraint de décrocher très bas pour toucher le ballon, le Brésilien n'a certes pas réussi grand-chose. Mais au moins, il a tenté. Et ce soir, c'est énorme pour l'unique buteur de la rencontre qui a le mérite d'avoir beaucoup couru. C'est dire le niveau global... Remplacé à la 90e minute par Pablo Sarabia (non noté).

RB LEIPZIG :

Péter Gulácsi (5) : le gardien hongrois n'a pas grand-chose à se reprocher. Battu sur penalty, il repousse une frappe de Rafinha en fin de match.

Nordi Mukiele (6) : le latéral droit passé par Montpellier a globalement eu peu de travail à effectuer. Il a su se montrer intimidant pour empêcher les attaquants parisiens de passer dans son couloir. Remplacé à la 63e minute par Willi Orban (non noté).

Dayotchanculle Upamecano (6,5) : au niveau. Contrairement à l'aller, où il a été fébrile, le défenseur central tricolore a répondu présent dans les duels en laissant aucune marge de manoeuvre à ses adversaires. Il aurait pu marquer en début de match sur une tête repoussée par Navas.

Ibrahima Konaté (7) : très gros match du défenseur central français. Impressionnant physiquement, il s'est distingué avec deux énormes interventions devant Mbappé avant la pause. Il a fait une très bonne impression.

Angeliño (5) : une petite déception. Pourtant si entreprenant depuis le début de la saison, le latéral gauche espagnol a trop peu tenté ce soir. Malgré quelques renversements de jeu intéressants, il a joué avec le frein.

Marcel Sabitzer (6) : s'il y en a un qui peut s'en vouloir, c'est bien le milieu autrichien. Sanctionné pour une poussette très légère, il a mis son club en difficulté d'entrée avec le penalty obtenu par Di Maria. Une action dommageable puisqu'il a été bon dans la régulation du jeu et a été le joueur le plus dangereux ce soir avec plusieurs frappes soudaines proches de trouver la faille.

Amadou Haidara (5,5) : nerveux, le milieu malien est souvent tombé dans le piège de ses homologues parisiens. Il a mis de l'intensité mais aurait pu faire beaucoup plus pour faire un peu plus reculer le bloc adverse.

Christopher Nkunku (4) : quelques beaux gestes mais rien de bien folichon pour l'ancien Parisien. Il repart de sa ville natale avec une jolie entaille au niveau du genou signée Verratti.

Emil Forsberg (5) : le milieu offensif suédois s'est bien baladé entre les lignes. S'il s'est procuré deux belles occasions, il a fait preuve de maladresse dans le dernier geste. Dommageable face à une équipe à la rue. Remplacé à la 74e minute par Alexander Sorloth (non noté).

Daniel Olmo (3) : une pauvre prestation pour le milieu offensif espagnol, qui n'a jamais vraiment osé. Ne sachant pas toujours où se placer, il est sorti furieux contre son entraîneur. Remplacé à la 63e minute par Justin Kluivert (non noté).

Yussuf Poulsen (4) : autant l'attaquant danois a pesé grâce à sa grande taille, autant il a été d'une maladresse crasse tout au long de cette partie. Que ce soit avec ses pieds ou sa tête, le Nordique n'a jamais réussi à cadrer un seul tir.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

PARIS SG 1-0 RB LEIPZIG (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1er tour, grp H / 4e journée
Stade : Parc des Princes - Arbitre : Danny Makkelie

Buts : Neymar (11e, pen.) pour PARIS SG
Avertissements : Neymar (40e), L. Paredes (40e), Rafinha (77e), Ander Herrera (82e), M. Verratti (84e), pour PARIS SG - E. Forsberg (2e), pour RB LEIPZIG

PARIS SG : K. Navas - A. Florenzi, A. Diallo, Marquinhos, M. Bakker - Ander Herrera (M. Verratti, 83e), Danilo Pereira, L. Paredes - Á. Di María (Rafinha, 64e), K. Mbappé (M. Kean, 90e), Neymar (Pablo Sarabia, 90e)

RB LEIPZIG : P. Gulácsi - N. Mukiele (V. Orban, 63e), I. Konaté, D. Upamecano, Angeliño - M. Sabitzer, A. Haidara - C. Nkunku, Daniel Olmo (J. Kluivert, 64e), E. Forsberg (A. Sørloth, 74e) - Y. Poulsen

 Neymar a marqué le penalty de la victoire pour le PSG (1-0, 11e)

Konaté a gagné son duel avec Mbappé

Neymar et Mbappé ont été médiocres

La joie des Parisiens à l'issue du match







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Kylian Mbappé a t-il régressé depuis 2018 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par Verratti, 83ecarton jaune, 82e4Herrera
carton jaune, 40e3Paredes
>remplacé par Rafinha, 64e2Di María
>remplacé par Kean, 90e2Mbappe
but sur pénalty, 11e >remplacé par Sarabia, 90ecarton jaune, 40e3Neymar
>remplacé par Orban, 63e6Mukiele
>remplacé par Kluivert, 64e3Olmo
>remplacé par Sørloth, 74ecarton jaune, 2e5Forsberg


MASQUER LA PUB