Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un Dante vous manque... - Débrief et NOTES des joueurs (Slavia 3-2 OGCN)

Par Eric Bethsy - Actu Europa League, Mise en ligne: le 05/11/2020 à 20h58
Taille du texte: Email Imprimer

Dominateur en première période, l'OGC Nice a fini par s'incliner sur le terrain du Slavia Prague (3-2) ce jeudi en Europa League.

Un Dante vous manque... - Débrief et NOTES des joueurs (Slavia 3-2 OGCN)
Amine Gouiri avait relancé le Gym en première période.

Après les défaites de nos trois représentants en Ligue des Champions cette semaine, l'OGC Nice n'a pas sauvé l'honneur de la Ligue 1 en Europa League. Le club azuréen s'est incliné sur le terrain du Slavia Prague (3-2).

Le Gym avait pourtant pris le contrôle de la partie dès l'entame. Face à une équipe décimée par le Covid-19, les hommes de Patrick Vieira s'installaient progressivement dans la moitié adverse.

Nice trop fébrile derrière

Et passaient tout près de l'ouverture du score lorsque Dolberg butait sur le gardien Kolar. C'est donc contre le cours du jeu que l'attaquant Kuchta (1-0, 16e) trompait Benitez à la suite d'une triple erreur des défenseurs niçois ! Difficile de ne pas penser à l'absence de Dante gravement blessé à un genou le week-end dernier.

Quoi qu'il en soit, cette fébrilité n'empêchait pas les Aiglons de revenir dans la partie grâce à Gouiri (1-1, 33e), à la suite d'un beau une-deux avec Rony Lopes. Une égalisation méritée. On pensait même Nice parti pour prendre l'avantage. Mais c'est le Slavia qui marquait juste avant la pause par l'intermédiaire de Sima (2-1, 43e) de la tête sur corner. Ce retard à la pause pouvait paraître sévère, ce qui explique en partie pourquoi les Niçois étaient encore assommés au retour des vestiaires.

Une réaction trop tardive

Et en face, les Tchèques, plus en confiance, affichaient une bien meilleure maîtrise technique et accumulaient les situations chaudes sur le but de Benitez. La punition était donc inévitable pour Nice, qui encaissait un nouveau but de Kuchta (3-1, 71e). Autant dire que la partie était pliée. Il fallait attendre les dernières secondes pour voir le jeune Ndoye (3-2, 90e+3) marquer sur un exploit personnel, trop tard. Voilà comment le club azuréen concède une défaite inattendue face à un adversaire à sa portée et surtout très diminué.

La note du match : 5/10

Certes, on a vu des buts, mais la partie ne s'est jamais vraiment emballée. Cela aurait pu venir avec une éventuelle réaction de Nice en deuxième période, mais les Aiglons n'ont rien montré et le Slavia s'est contenté de faire tourner le ballon en attendant l'erreur adverse.

Les buts :

- Sur un long ballon, les trois défenseurs centraux de Nice Pelmard, Daniliuc et Bambu se ratent et permettent à Kuchta de se retrouver seul face à Benitez. L'attaquant du Slavia, avec sang-froid, croise sa frappe et prend le gardien argentin à contre-pied (1-0, 16e).

- Après une récupération haute de Lees-Melou, Gouiri réalise un joli une-deux avec Rony Lopes dans l'axe à l'entrée de la surface. L'ancien Lyonnais s'emmène le ballon de la tête, se présente face au gardien Kolar qu'il lobe habilement (1-1, 33e).

- Sur un corner rentrant du milieu droitier Sevcik, l'ailier Sima arrive lancé devant Bambu et place une tête croisée qui ne laisse aucune chance à Benitez (2-1, 43e).

- Après un une-deux d'école côté gauche avec Olayinka, le latéral Dorley voit son centre passer au milieu de plusieurs jambes niçoises. Et c'est finalement l'attaquant Kuchta qui parvient à pousser le ballon au fond des filets (3-1, 71e).

- Décalé par Reine-Adélaïde sur le côté gauche, Ndoye entre dans la surface, élimine le latéral Masopust d'un crochet extérieur et frappe en force au premier poteau. Le gardien Kolar touche le ballon mais ne peut l'empêcher de passer la ligne (3-2, 90e+3).

Les NOTES des Niçois

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Jan Kuchta (8/10)

Auteur d'un doublé en opportuniste, l'attaquant tchèque a été décisif dans la victoire du Slavia Prague. Son entraîneur ne lui en voudra pas pour sa simulation grossière qui lui a valu un carton jaune. Car en plus de ses réalisations, son pressing intense a énormément gêné les relances des défenseurs niçois. Remplacé à la 77e par Stanislav Tecl (non noté).

NICE :

Walter Benitez (4) : abandonné par sa défense sur les trois buts encaissés, le gardien argentin n'a pas pu être décisif. Il réalise une belle détente sur la frappe lointaine d'Holes, son seul arrêt difficile.

Andy Pelmard (3,5) : malgré ses sorties de balle intéressantes et sa percée sur le côté gauche, le défenseur central ne donnera pas satisfaction à son entraîneur. Et pour cause, il se montre maladroit sur le premier but encaissé. Puis arrive en retard sur le troisième.

Flavius Daniliuc (3) : décrit comme un défenseur central d'avenir, l'ancien joueur du Bayern Munich n'a toujours pas montré son potentiel. Il fait partie des nombreux fautifs sur le premier but concédé. Et s'est souvent contenté de passes latérales sans intérêt. La comparaison avec Dante fait mal…

Robson Bambu (2) : de son côté, le Brésilien recruté cet été fait carton plein. Il est effectivement impliqué sur les trois buts du Slavia ! On pourrait presque oublier la première action puisque l'erreur est collective. Mais sa passivité sur le corner et sa naïveté sur le une-deux sont impardonnables. Tout comme ses nombreuses pertes de balle.

Hassane Kamara (4) : on a rarement vu le latéral ou piston gauche aussi discret dans une rencontre. Il faut dire que les Tchèques lui ont imposé un marquage serré avec Masopust et Sima. Il a donc forcé certains appels de balle et s'est retrouvé hors-jeu à plusieurs reprises. Enfin, il arrive lui aussi en retard sur le troisième but encaissé. Remplacé à la 88e par Dan Ndoye (non noté), auteur d'un but sur un exploit personnel dans la surface.

Morgan Schneiderlin (4) : tranchant à la récupération, le milieu défensif a récupéré pas mal de ballons dans l'entrejeu. Mais il a eu beaucoup trop de déchet dans l'utilisation du cuir et n'a pas été capable d'interrompre la maîtrise tchèque en deuxième période.

Pierre Lees-Melou (4,5) : capitaine en l'absence de Dante, le milieu polyvalent a parfaitement joué son rôle en première période. Il a récupéré plusieurs ballons dans la moitié de terrain adverse, notamment celui qui amène le but de Gouiri. Mais lorsque son équipe s'est retrouvée dominée après la pause, il a totalement disparu. Remplacé à la 65e par Alexis Claude-Maurice (non noté).

Jordan Lotomba (4) : comme Bambu, le latéral ou piston droit a lui aussi été naïf sur le une-deux avant le troisième but concédé. Il avait pourtant montré de bonnes choses pendant la rencontre, lui qui a su créer quelques différences balle au pied. Sans compter sa bonne passe en profondeur pour Dolberg.

Amine Gouiri (7) : malgré la défaite et la performance décevante de son équipe, l'attaquant niçois a encore été intéressant. Il a inscrit un joli but tout en finesse et a proposé des solutions dans la construction. Deux petits regrets néanmoins, cette action où il en fait trop pour chercher l'angle de frappe idéal, et ce tacle d'Hovorka qui ne prend qu'un carton jaune alors que le Niçois pouvait filer au but.

Kasper Dolberg (3) : maladroit, l'avant-centre danois a manqué une énorme occasion dès l'entame de match ! Il a été impliqué sur le plan défensif, mais trop peu trouvé en profondeur et même dos au but. Remplacé à la 81e par Youcef Atal (non noté).

Rony Lopes (3,5) : sa passe décisive après un une-deux avec Gouiri ne sauve même pas son match. C'est dire la mauvaise qualité de sa prestation. Le Portugais, discret et en manque de confiance, s'est très souvent contenté de remettre en retrait. Il commençait à devenir plus percutant en deuxième période, juste au moment où Vieira l'a fait sortir. Remplacé à la 65e par Jeff Reine-Adélaïde (non noté), qui a trouvé de bonnes passes pour ses coéquipiers. Il est d'ailleurs passeur décisif pour Ndoye même si le jeune attaquant fait le boulot tout seul.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue Europa sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

SLAVIA PRAGUE 3-2 NICE (mi-tps: 2-1) - LIGUE EUROPA - Groupe C (Nice) / 3e journée
Stade : Sinobo Stadium - Arbitre : Jakob Kehlet

Buts : J. Kuchta (16e) A. Sima (43e) J. Kuchta (71e) pour SLAVIA PRAGUE - A. Gouiri (33e) D. Ndoye (90+2e) pour NICE
Avertissements : T. Holes (14e), A. Sima (22e), P. Sevcík (55e), J. Kuchta (56e), D. Hovorka (60e), pour SLAVIA PRAGUE - M. Schneiderlin (24e), P. Lees Melou (55e), F. Daniliuc (61e), J. Reine-Adélaïde (82e), pour NICE

SLAVIA PRAGUE : O. Kolár - L. Masopust, D. Hovorka (J. Kristan, 86e), D. Zima, O. Dorley - P. Sevcík, T. Holes - A. Sima, O. Lingr (I. Traore, 70e), P. Olayinka - J. Kuchta (S. Tecl, 77e)

NICE : W. Benítez - Robson Bambu, F. Daniliuc, A. Pelmard - J. Lotomba, P. Lees Melou (A. Claude Maurice, 65e), M. Schneiderlin, H. Kamara (D. Ndoye, 88e) - Rony Lopes (J. Reine-Adélaïde, 65e), K. Dolberg (Y. Atal, 81e), A. Gouiri

Double buteur, l'attaquant Kuchta a fait mal au Gym (16e et 71e)


Bambu en retard sur la tête de Sima (43e)


Le jeune attaquant niçois Ndoye a marqué après son entrée (3-2, 90e+3)


 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE EUROPA




Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
>remplacé par 632395-->, 86ecarton jaune, 60e Hovorka
carton jaune, 55e-Sevcík
carton jaune, 14e-Holes
but, 43ecarton jaune, 22e-661602-->
>remplacé par Traore, 70e-Lingr
but, 71e
but, 71e
2 >remplacé par Tecl, 77ecarton jaune, 56e-Kuchta
carton jaune, 61e3Daniliuc
>remplacé par Claude Maurice, 65ecarton jaune, 55e4,5Lees Melou
carton jaune, 24e4Schneiderlin
>remplacé par Ndoye, 88e4Kamara
>remplacé par Reine-Adelaide, 65e3,5Lopes
>remplacé par Atal, 81e3Dolberg
but, 33e7Gouiri


MASQUER LA PUB