Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Ce sera Leipzig pour le PSG ! - Débrief et NOTES des joueurs (Leipzig 2-1 Atletico)

Par Youcef Touaitia - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 13/08/2020 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer

Dominateur, le RB Leipzig a logiquement pris le dessus sur l'Atletico Madrid (2-1), ce jeudi, en quart de finale de la Ligue des Champions. Pour la première fois de son histoire, le club allemand rejoint le dernier carré de la compétition, où il retrouvera le Paris Saint-Germain dans cinq jours.

Ce sera Leipzig pour le PSG ! - Débrief et NOTES des joueurs (Leipzig 2-1 Atletico)
Le RB Leipzig jouera la demi-finale de la C1 contre le PSG.

Ce sera donc le RB Leipzig pour le Paris Saint-Germain ! Malgré son inexpérience à ce niveau de la compétition, le club allemand a pris le dessus sur l'Atletico Madrid (2-1), ce jeudi, lors du deuxième quart de finale de la Ligue des Champions.

Dominateurs, entreprenants et solidaires dans la dernière demi-heure, les protégés de Julian Nagelsmann ont réussi le premier gros coup de ce Final 8 pour se présenter sur la route du champion de France, dans cinq jours.

Leipzig impressionne avec le ballon

Très joueurs et incisifs, les Allemands dominaient outrageusement le début de partie. Un jeu léché, du mouvement, Leipzig mettait un gros rythme. Et pourtant, c'était bien l'Atletico qui se montrait le plus dangereux. Après un bon relais avec Lodi, Carrasco chauffait les gants de Gulacsi, vigilant sur la frappe du Belge au premier poteau. Le gardien hongrois était d'ailleurs tout heureux de voir une tête de Giménez être repoussée par sa défense.

Malgré ces frayeurs, Leipzig gardait le ballon et poursuivait sa domination grâce à une supériorité technique évidente. Mais la précision dans le dernier geste n'était pas au rendez-vous, avec un Nkunku aussi disponible que timide dans ses choix. Preuve que la rencontre était disputée, Savic et Halstenberg se télescopaient dans un énorme choc pour le ballon. Plus de peur que de mal pour les deux joueurs qui tenaient bon jusqu'à la pause.

Le plus ambitieux l'emporte

Au retour des vestiaires, Leipzig trouvait la faille. Après une superbe action collective, Olmo profitait d'un service millimétré de Sabitzer pour tromper Oblak d'une tête croisée (1-0, 51e). Un but mérité qui obligeait Diego Simeone à réagir en lançant Joao Félix. L'entrée du prodige portugais permettait aux Colchoneros d'être plus menaçants. Et bingo, l'ancien joueur de Benfica obtenait un penalty pour une faute de Klostermann, qu'il transformait sans problème (1-1, 71e).

Surpris, les hommes de Julian Nagelsmann accusaient le coup et reculaient énormément face à des Rojiblancos bien plus entreprenants et tranchants. Mais alors que Leipzig était au bout du rouleau et proche de la rupture, la chance lui souriait à nouveau. Seul à l'entrée de la surface, Adams était tout heureux de voir sa frappe complètement écrasée être déviée par Savic pour tromper Oblak (2-1, 88e). Un coup dur sort pour l'Atletico, qui laisse son adversaire du soir retrouver le Paris Saint-Germain dans cinq jours.

La note du match : 7,5/10

Un superbe match entre deux équipes aux styles opposés. Leipzig a fait une grosse impression avec un jeu léché et vivant qui a fait très mal à l'Atletico. En difficulté après l'entrée de Joao Félix, qui a énormément aidé l'Atletico, le club allemand a su faire le dos rond pour arracher son ticket pour le prochain tour. A en oublier l'absence de spectateurs !

Les buts :

- Les joueurs de Leipzig combinent bien devant la surface avec Halstenberg qui s'appuie sur Poulsen, qui à son tour remet pour Kampl. Le milieu slovène décale parfaitement le ballon sur la droite pour Laimer, qui lance Sabitzer. L'Autrichien prend son temps et distille un centre parfait pour Olmo, qui entre Giménez et Saul, croise sa tête pour tromper Oblak sur sa droite (1-0, 51e).

- Joao Félix s'enfonce dans la défense allemande et s'appuie sur Diego Costa, qui lui met un ballon parfait dans la profondeur. Le Portugais temporise et se fait faucher par Klostermann, qui provoque un penalty évitable. Sans trembler, l'attaquant lusitanien trompe Gulacsi en tirant sur sa droite (1-1, 71e).

- Décalé d'un magnifique extérieur du pied droit de Sabitzer sur l'aile droite, Angelino temporise et voit Adams, seul à l'entrée de la surface. L'Américain déclenche une frappe à ras de terre déviée par Savic qui surprend Oblak (2-1, 88e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Kevin Kampl (8/10)

Match exceptionnel du milieu slovène. Toujours en mouvement, il a permis au bloc allemand de respirer grâce à sa faculté à redistribuer le ballon très rapidement. Systématiquement porté vers l'avant et dans le bon tempo, il a surclassé ses homologues madrilènes. Une prestation de très, très haut niveau pour l'ancien joueur du Borussia Dortmund.

RB LEIPZIG :

Péter Gulácsi (5,5) : le portier hongrois a été peu mis à contribution. Il sort une belle frappe de Carrasco en début de rencontre. Mais c'est à peu près tout.

Lukas Klostermann (5) : le moins bon des défenseurs de Leipzig ce soir. En difficulté face à Carrasco, il concède un penalty évitable en seconde période. Une rencontre assez moyenne dans l'ensemble.

Marcel Halstenberg (7) : un match de qualité pour le défenseur central allemand, qui a mis le bon pied au bon moment à de nombreuses reprises. Il a même fait don de soi en première période dans un énorme choc avec Savic.

Dayotchanculle Upamecano (8) : monstrueux, tout simplement. Le défenseur central français a totalement éteint Diego Costa et Llorente, qui n'ont jamais réussi à le bouger. Duels, relances... L'ancien joueur de Valenciennes a envoyé un message très fort à tous ses prétendants malgré un petit moment de faiblesse sur l'action du penalty concédé.

Angeliño (7) : le joueur prêté par Manchester City a été bon. Porté vers l'avant, il n'a jamais hésité à piquer là où ça fait mal. La preuve sur le second but avec sa passe décisive pour Adams.

Kevin Kampl (8) : lire commentaire ci-dessus.

Konrad Laimer (7) : belle prestation du milieu polyvalent. Tantôt devant la défense, tantôt sur le côté droit pour venir en aide à Halstenberg, l'Autrichien a été performant. Il a été un vrai chien de garde durant toute sa présence sur le terrain. Remplacé à la 72e minute par Tyler Adams (non noté).

Marcel Sabitzer (8) : quel beau joueur ! S'il n'a pas toujours été régulier, le milieu offensif allemand a été décisif sur les deux buts de son équipe. Sur le premier, il offre un caviar à Olmo. Sur le second, il déstabilise le bloc espagnol avec une sublime ouverture de l'extérieur du pied pour Angelino. La classe absolue. Remplacé à la 92e minute par Nordi Mukiele (non noté).

Daniel Olmo (6,5) : discret en première période, le milieu offensif espagnol a ouvert la marque sur son premier ballon dans la surface adverse d'un coup de tête croisé. Gênant pour la défense grâce à son placement, il a été précieux. Remplacé à la 83e minute par Patrik Schick (non noté).

Christopher Nkunku (5) : le milieu offensif français a été moins percutant que sur ses dernières sorties. S'il a été présent dans la construction, il a rarement fait le bon geste dans le dernier quart du terrain. En tout cas, ses retrouvailles avec le PSG sont attendues ! Remplacé à la 83e minute par Amadou Haïdara (non noté).

Yussuf Poulsen (3) : remplaçant attitré de Werner, le Danois a raté son match. L'attaquant scandinave n'a pas vraiment pesé, ne sachant jamais vraiment où se placer. Sa frappe totalement dévissée en seconde période est le symbole de son match manqué.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (4) : le gardien slovène n'a pas été à la hauteur de sa réputation. Même s'il peut difficilement faire quelque chose sur les deux buts, il n'a jamais montré un sentiment de révolte pour pousser ses partenaires à jouer plus haut.

Kieran Trippier (5) : match plus que discret du latéral droit anglais, qui a eu des difficultés face au virevoltant Angelino. Offensivement, on ne l'a pas vu.

José Giménez (6) : le défenseur central uruguayen a plutôt bien contenu Poulsen. En revanche, il a mal lu la trajectoire du centre de Sabitzer sur le but d'Olmo. De quoi lui donner des regrets...

Stefan Savic (5,5) : le Monténégrin a été en mode guerrier après son violent choc avec Klostermann. Malheureusement, il est malchanceux en fin de match en contrant la frappe gagnante d'Adams.

Renan Lodi (5,5) : le Brésilien a été plutôt actif durant 20 minutes avec des combinaisons bien senties avec Carrasco. En revanche, il a plongé au fil du match, n'étant pas au contact sur l'action du premier but.

Koke (4) : grosse, très grosse déception de la soirée pour l'Atletico. Peu en vue, pas assez tranchant et pas assez impliqué, le capitaine espagnol s'est troué dans les grandes largeurs. Il a donné l'impression d'être hors de forme. Remplacé à la 92e minute par Felipe (non noté).

Saúl (4) : le milieu espagnol a lui aussi été en dessous ce soir. Complètement baladé par Kampl, le Colchonero a raté son match.

Héctor Miguel Herrera (4) : sale soirée pour l'ancien joueur du FC Porto. Baladé sur certaines séquences par ses adversaires de l'entrejeu, le Mexicain a énormément souffert sans jamais réussir à se projeter vers l'avant. Remplacé à la 58e minute par Joao Felix (non noté), auteur d'une excellente entrée. Buteur sur un penalty qu'il a provoqué, le Portugais a failli réaliser le gros coup en mettant en difficulté le bloc allemand.

Yannick Ferreira Carrasco (6) : le Belge a clairement été le joueur le plus dangereux de son équipe avant l'entrée de Joao Félix. En première période, il chauffe les gants de Gulacsi sur une frappe au premier poteau. Il a poussé Klostermann dans ses retranchements avec réussite.

Diego Costa (4) : 70 minutes indigestes durant lesquelles il est resté dans la poche arrière d'Upamecano. Avant de glisser un superbe ballon dans la profondeur pour Joao Félix, qui a obtenu un penalty. La seule action de classe pour l'international espagnol. Remplacé à la 72e minute par Alvaro Morata (non noté).

Marcos Llorente (3,5) : le héros de Liverpool est passé complètement à côté. Aligné en pointe, il n'a pas vu un ballon face à Upamecano. Un peu mieux lorsqu'il a été replacé au milieu, il n'a jamais réussi à faire la différence.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

RB LEIPZIG NULL-NULL ATL. MADRID (mi-tps: 0-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Estádio José Alvalade - Arbitre : Szymon Marciniak

Buts :
Avertissements : L. Klostermann (70e), K. Kampl (82e), A. Haidara (87e), pour RB LEIPZIG - Renan Lodi (62e), J. Giménez (90+6e), pour ATL. MADRID

RB LEIPZIG : P. Gulácsi - L. Klostermann, D. Upamecano, M. Halstenberg - K. Laimer (T. Adams, 72e), M. Sabitzer (N. Mukiele, 90+2e), K. Kampl, Angeliño - Daniel Olmo (P. Schick, 83e), Y. Poulsen, C. Nkunku (A. Haidara, 83e)

ATL. MADRID : J. Oblak - K. Trippier, S. Savic, J. Giménez, Renan Lodi - Koke (Felipe Monteiro, 90+2e), H. Herrera (João Félix, 58e), Saúl, Y. Carrasco - Marcos Llorente, Diego Costa (Morata, 72e)

Diego Costa a fini dans la poche arrière droite d'Upamecano

Llorente a fini dans la poche arrière gauche d'Upamecano

Olmo a trouvé la faille de la tête (1-0, 51e)

La joie d'Olmo après son but

Joao Félix a marqué sur penalty (1-1, 71e)

La joie de Joao Félix

Adams a donné la victoire à Leipzig sur une frappe contrée par Savic (2-1, 88e)

La tristesse d'Oblak

Après Mourinho, Nagelsmann s'est offert le scalp de Simeone

La joie des joueurs de Leipzig au coup de sifflet final







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Dele Alli serait-il une très bonne recrue pour le PSG ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants RB Leipzig

R
B

L
E
I
P
Z
I
G
Banc des remplaçants Atl. Madrid

A
T
L
.

M
A
D
R
I
D
6,5Olmo


MASQUER LA PUB