Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Un sauveur nommé Choupo ! - Débrief et NOTES des joueurs (Atalanta 1-2 PSG)

Par Damien Da Silva - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 12/08/2020 à 23h05
Taille du texte: Email Imprimer

A l'occasion des quarts de finale de la Ligue des Champions, le Paris Saint-Germain l'a emporté sur le fil face à l'Atalanta Bergame (2-1) ce mercredi. Bousculés par l'agressivité des Italiens, les Parisiens ont été sauvés par Eric Maxim Choupo-Moting !

Un sauveur nommé Choupo ! - Débrief et NOTES des joueurs (Atalanta 1-2 PSG)
Eric Maxim Choupo-Moting a sauvé Paris !

Entré en jeu à la 78e minute, Eric Maxim Choupo-Moting a tout changé ! Impliqué sur l'égalisation de Marquinhos et auteur du second but, le Camerounais a été le héros de la qualification sur le fil du Paris Saint-Germain face à l'Atalanta Bergame (2-1) ce mercredi pour les demi-finales de la Ligue des Champions.

Grâce à ce scénario totalement fou, le PSG se qualifie ainsi pour la première fois pour le dernier carré de la plus prestigieuse des compétitions européennes depuis 1995 ! Un beau cadeau d'anniversaire pour les 50 ans du club de la capitale !

Pasalic ouvre le score, Neymar rate beaucoup…

Dès les premières secondes, la partie débutait sur un gros rythme avec un arrêt de Navas devant Gomez puis un duel totalement gâché par Neymar, seul face à Sportiello ! Quel raté ! Quelques minutes plus tard, Hateboer était tout proche d'ouvrir le score de la tête, mais Navas sortait le grand jeu ! Sur des contres, les Parisiens parvenaient à créer des brèches, mais Neymar, tranchant dans ses courses, manquait de précision dans ses derniers gestes.

De mieux en mieux dans ce match, les hommes de Tuchel récupéraient la maîtrise du ballon. Et pourtant, contre le cours du jeu, Pasalic profitait d'un contre favorable de Zapata pour ouvrir le score d'une frappe enroulée dans la surface (1-0, 27e). En confiance après ce but, la Dea retrouvait des couleurs et gérait les débats malgré un Neymar inspiré mais trop esseulé. Avant la pause, le Brésilien vendangeait encore une énorme occasion sur une bourde d'Hateboer en envoyant sa frappe dans les tribunes...

Le PSG en échec, Choupo-Moting ce héros !

Au retour des vestiaires, le champion de France tentait bien de réagir, mais ne parvenait pas à approcher la cage de Sportiello. A l'exception de Neymar, le PSG manquait cruellement d'inspiration, à l'image d'un duo Sarabia-Icardi fantomatique. Sur un coup-franc, Paris frôlait la correctionnelle avec une volée de Djimsiti qui frôlait le poteau de Navas ! A l'heure de jeu, Tuchel décidait de réveiller son équipe avec l'entrée en jeu de Mbappé.

Un choix gagnant ? Malgré quelques accélérations intéressantes, le Français ne débloquait pas la situation avec un duel perdu devant Sportiello… Pour ne rien arranger, Navas, blessé, devait céder sa place à Rico. Tranchant, Mbappé manquait lui aussi d'efficacité dans la zone de vérité avec de belles situations gâchées. Puis dans les dernières secondes, Neymar ratait sa frappe sur un centre de Choupo-Moting, mais Marquinhos, bien placé, poussait le ballon dans la cage (1-1, 90e) ! Dans la foulée, Choupo-Moting envoyait le PSG en demi-finale en profitant d'un caviar de Mbappé (1-2, 90+3e) ! Incroyable !

La note du match : 7,5/10

Le début de ce quart de finale de Ligue des Champions a été particulièrement intense avec du rythme, des duels acharnés et des occasions. Même si ce niveau n'a pas été maintenu tout au long de la partie, ce match a été plaisant à suivre avec deux équipes qui n'ont pas fermé le jeu. Cependant, le PSG a longtemps déçu avec un Neymar bien trop esseulé pour produire du jeu. En face, l'Atalanta a joué en équipe, notamment pour résister… Puis il y a cette fin de match dingue avec le héros Choupo-Moting pour donner la qualification au PSG. Fou !

Les buts :

- Sur un mouvement de l'Atalanta, Zapata bute sur Kimpembe, mais parvient à contrer le dégagement parisien. Avec un peu de chance, le ballon revient dans la surface sur Pasalic, qui enroule une frappe pour ouvrir le score (1-0, 27e).

- Servi sur le côté droit, Choupo-Moting s'arrache au duel et réalise un centre au second poteau pour Neymar. Seul, le Brésilien rate sa frappe mais Marquinhos, bien placé, parvient à propulser le ballon dans la cage (1-1, 90e).

- Dans la foulée, Neymar se retrouve servi à l'entrée de la surface. D'une belle passe, le Brésilien lance en profondeur Mbappé, qui sert immédiatement Choupo-Moting. Avec un tacle glissé, le Camerounais trouve le chemin des filets (1-2, 90+3e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Eric Maxim Choupo-Moting (7,5/10)

Entré à la 78e minute de jeu à la place d'un Mauro Icardi transparent, le Camerounais a seulement disputé 15 minutes de jeu. Mais il reste le héros de cette qualification du Paris Saint-Germain ! Impliqué sur l'égalisation avec ce centre pour Neymar, l'avant-centre a été ensuite l'auteur du but de la qualification avec un tacle glissé sur un service de Mbappé. Le sauveur du PSG !

ATALANTA BERGAME :

Marco Sportiello (5,5) : titularisé en l'absence de Gollini, blessé, le gardien de l'Atalanta Bergame a été à la hauteur de ce rendez-vous européen. Bien aidé par la maladresse de Neymar face à lui, l'Italien a été longtemps propre sur ses rares interventions à l'image d'un duel gagné devant Mbappé. Dans les derniers instants, il n'a pas été capable d'être décisif sur les deux buts encaissés.

Rafael Tolói (3) : l'entrée de Mbappé l'a coulé ! Dans le domaine aérien, le défenseur central de l'Atalanta Bergame a dominé les débats pendant la majorité du match, notamment face au pauvre Sarabia. Puis à partir de l'entrée de Mbappé, il a pris l'eau ! Sans surprise, il a été coupable sur les deux buts encaissés en étant pris dans son dos…

Mattia Caldara (4) : tout comme ses partenaires, le défenseur central de l'Atalanta Bergame a eu du mal à contenir la fougue de Neymar. Sur la première occasion du Brésilien, c'est d'ailleurs lui qui se trouve en retard dans l'axe. Et en fin de match, l'Italien a également craqué en étant particulièrement laxiste dans son marquage dans l'axe.

Berat Djimsiti (5,5) : tout comme Toloi, l'international albanais ne plaisante pas dans les duels ! Avec un physique impressionnant, le défenseur central de l'Atalanta Bergame a souvent réussi à s'imposer dans les duels, notamment devant Icardi. Également limité dans son dos, il a aussi sauvé les meubles dans l'ensemble. Remplacé à la 59e minute par José Luis Palomino (non noté).

Hans Hateboer (4,5) : préféré à Castagne dans un rôle de piston droit, le latéral a affiché une énorme activité ! Sur le plan offensif, il a vraiment fait du bien à son équipe, avec des montées tranchantes pour mettre Bernat en difficulté. D'ailleurs, il a été proche de marquer de la tête mais Navas a sorti le grand jeu. Par contre, sur le plan défensif, malgré quelques retours intéressants, le Néerlandais a été parfois sous pression, à l'image de son erreur sur la grosse occasion ratée par Neymar avant la pause.

Marten de Roon (5,5) : son activité dans l'entrejeu a été réellement impressionnante ! Avec un pressing très intense, le Néerlandais a posé des problèmes aux Parisiens et a gratté de nombreux ballons. Pour ne rien gâcher, il a été plutôt adroit dans ses transmissions et a été précieux pour organiser le jeu de son équipe. Cependant, en fin de partie, il a craqué sur le plan physique.

Remo Freuler (5) : en complément de son partenaire dans l'entrejeu, le Suisse a également fait le boulot. Même moins brillant que de Roon dans l'utilisation du ballon, le milieu de terrain a été irréprochable dans le combat et a régulièrement imposé sa loi face aux milieux parisiens par son agressivité. Mais tout comme de Roon, il a été en grosse difficulté physiquement sur la fin de match… D'ailleurs, il était absent au moment de l'égalisation de Marquinhos et diminué lors du but de la victoire de Choupo-Moting.

Robin Gosens (5) : moins en lumière qu'Hateboer, le piston gauche n'a pourtant pas démérité. Tout d'abord, sur le plan défensif, le joueur de l'Atalanta Bergame n'a quasiment jamais été en danger, avec un apport de Kehrer très limité face à lui. Ensuite, il a été l'auteur de plusieurs montées intéressantes pour participer aux actions de son équipe. Remplacé à la 81e minute par Timothy Castagne (non noté).

Mario Pasalic (7) : aligné au dépens de Malinovskyi, le Croate a justifié le choix de son entraîneur ! Dans la lignée de son excellente saison, le milieu de terrain de l'Atalanta Bergame a été juste dans ses tentatives et a été particulièrement actif dans son pressing. Techniquement, l'ancien joueur de l'AS Monaco a été précis et a sublimé sa prestation avec ce but d'une belle frappe enroulée pour ouvrir le score. Remplacé à la 69e minute par Luis Muriel (non noté).

Alejandro Gómez (6,5) : le capitaine de l'Atalanta Bergame respire la classe ! Par son positionnement entre les lignes, l'Argentin a posé de gros soucis au Paris Saint-Germain. Inspiré dans ses transmissions mais aussi dans ses coups de pieds arrêtés, il a créé du danger tout au long de la partie, à l'image de son centre sublime sur la grosse occasion d'Hateboer. Un superbe joueur. Remplacé à la 59e minute par Ruslan Malinovskyi (non noté).

Duván Zapata (5) : quelle puissance physique ! Sans être un gros danger dans la zone de vérité, le Colombien a été précieux pour son équipe en tant que point d'appui. Avec ses qualités, il a été excellent dans un rôle de pivot pour combiner avec ses partenaires pendant les 45 premières minutes. En plus, l'attaquant de l'Atalanta Bergame a été chanceux avec cette passe décisive, sur un contre favorable, pour l'ouverture du score de Pasalic. Mais dans le combat, il a aussi provoqué cette chance. D'ailleurs, en seconde période, il a payé ses efforts en étant bien moins intéressant. Remplacé à la 69e minute par Jacobo Da Riva (non noté).

PARIS SG :

Keylor Navas (6,5) : le gardien du Paris Saint-Germain a été irréprochable sur ce quart de finale. Bien présent sur la première frappe de Gomez en début de partie, le Costaricien a ensuite sorti le grand jeu sur une tête d'Hateboer ! Malheureusement pour son équipe, l'ancien portier du Real Madrid n'a pas été en mesure de réaliser un miracle sur le but de Pasalic. Blessé, il a été remplacé à la 78e minute par Sergio Rico (non noté).

Thilo Kehrer (5) : bien présent dans le couloir droit malgré son récent coup reçu à l'oreille, le latéral droit a rendu une copie assez moyenne. Peu présent sur le plan offensif pour soutenir les attaques de son équipe, l'Allemand a fait son maximum défensivement, mais a trop souvent reculé, à l'image de son laxisme sur l'action de l'ouverture du score.

Thiago Silva (7) : le capitaine du Paris Saint-Germain a été bon sur cette partie. Solide dans les duels, le Brésilien n'a pas démérité dans ses interventions malgré la puissance physique de Zapata. Dans ses relances, il a été également propre. Jusqu'au bout, il a été vraiment exemplaire dans ses efforts et a terminé le match épuisé.

Presnel Kimpembe (6) : le défenseur central du Paris Saint-Germain a été vraiment malchanceux… Car comme souvent en Ligue des Champions, l'international français a été intéressant. Puissant dans les duels et propre dans ses relances, il a été quasiment parfait. Mais sur le but encaissé, il a été malheureux avec ce contre défavorable devant Zapata, qui a profité à Pasalic.

Juan Bernat (4,5) : titularisé dès son retour de blessure pour ce rendez-vous européen, le latéral gauche a manqué, sans surprise, de rythme. Face à un Hateboer très actif, l'Espagnol a souffert sur le plan physique et n'a pas eu son apport habituel offensivement. En défense, il a été parfois à la rupture, notamment sur l'occasion de la tête d'Hateboer, mais aussi sur l'ouverture du score en étant aspiré dans l'axe au lieu de rester au marquage sur Pasalic.

Ander Herrera (4) : titularisé en l'absence de Verratti et préféré à Paredes, l'Espagnol a été une vraie déception sur cette rencontre. Bougé dans les duels, laxiste dans son marquage et peu précis dans ses transmissions, le milieu de terrain du Paris Saint-Germain n'a jamais été dans le bon rythme et n'a donc pas justifié la confiance de Tuchel. Remplacé à la 71e minute par Julian Draxler (non noté).

Marquinhos (6) : positionné dans un rôle de sentinelle, le Brésilien a fait son travail à la récupération. Mais quid de son apport à la création ? Car si l'habituel défenseur central a été propre dans ses passes, il a eu du mal à jouer vers l'avant et n'a pas été en mesure de créer des décalages dans ses passes. C'est un vrai problème avec une telle possession. Sa copie a été bien évidemment sublimée avec ce but pour égaliser !

Idrissa Gueye (4) : tout comme Herrera, le Sénégalais a été souvent bougé par l'entraîneur Thomas Tuchel. Il faut dire que le milieu de terrain du Paris Saint-Germain, malgré son activité, a manqué d'impact dans l'entrejeu pour lutter face au défi physique imposé par l'Atalanta Bergame. Et dans ses projections vers l'avant, l'ex-Lillois n'a pas franchement été en réussite. Remplacé à la 71e minute par Leandro Paredes (non noté).

Neymar (7,5) : attendu au tournant en l'absence de Mbappé, sur le banc, le Brésilien avait des jambes sur ce quart de finale ! C'est simple, l'attaquant du Paris Saint-Germain a été longtemps le seul capable de faire des différences sur le plan offensif, mais il a été justement trop seul. Puis, il a sérieusement manqué d'efficacité ! Après un énorme raté dès le début de la partie, il a beaucoup gâché dans la zone de vérité, à l'image d'une passe mal dosée pour Icardi sur une belle situation puis une erreur d'Hateboer mal négociée. Heureusement, il a été décisif en fin de match avec cette passe décisive, un peu heureuse sur une frappe ratée, sur l'égalisation de Marquinhos, puis son décalage pour Mbappé sur le but de Choupo-Moting.

Mauro Icardi (3) : sous pression à cause de ses performances décevantes depuis la reprise, l'Argentin a traversé cette rencontre comme un véritable fantôme. Totalement absent des débats, l'avant-centre du Paris Saint-Germain n'a pas pesé sur les débats, à l'exception de sa remise pour Neymar en début de partie sur l'occasion du Brésilien. Et de son côté, l'ancien de l'Inter Milan n'a jamais été dangereux dans la zone de vérité. Remplacé à la 78e minute par Eric Maxim Choupo-Moting (7,5), lire le commentaire ci-dessus.

Pablo Sarabia (3) : titularisé en raison des absences de Di Maria, suspendu, et de Mbappé, sur le banc, l'Espagnol a été également une immense déception ! Dépassé par les événements, l'ailier du Paris Saint-Germain a été totalement dominé physiquement par ses adversaires. Jamais dans le coup, il a multiplié les mauvais choix et a gâché plusieurs situations intéressantes. Remplacé à la 59e minute par Kylian Mbappé (non noté). Le Français a fait beaucoup de bien au PSG et a été déterminant avec cette passe décisive sur le but de Choupo-Moting.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue des Champions sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

ATALANTA BERGAME NULL-NULL PARIS SG (mi-tps: 1-0) - LIGUE des CHAMPIONS - 1/4 de finale
Stade : Estádio do Sport Lisboa e Benfica (da Luz) - Arbitre : Anthony Taylor

Buts :
Avertissements : B. Djimsiti (37e), R. Freuler (45+1e), M. de Roon (50e), D. Zapata (53e), Rafael Tolói (67e), J. Palomino (85e), pour ATALANTA BERGAME - Juan Bernat (54e), Ander Herrera (57e), L. Paredes (75e), pour PARIS SG

ATALANTA BERGAME : M. Sportiello - Rafael Tolói, M. Caldara, B. Djimsiti (J. Palomino, 60e) - H. Hateboer, M. de Roon, R. Freuler, R. Gosens (T. Castagne, 82e) - A. Gómez (R. Malinovskiy, 59e), M. Pasalic (L. Muriel, 70e) - D. Zapata (J. Da Riva, 82e)

PARIS SG : K. Navas (Sergio Rico, 79e) - T. Kehrer, Thiago Silva, P. Kimpembe, Juan Bernat - Ander Herrera (J. Draxler, 72e), Marquinhos, I. Gueye (L. Paredes, 72e) - Pablo Sarabia (K. Mbappé, 60e), M. Icardi (E. Choupo-Moting, 79e), Neymar

Neymar a raté une énorme occasion en début de match

Tuchel avait du mal à en croire ses yeux

Navas a sorti le grand jeu

La joie de Pasalic à la suite de l'ouverture du score (1-0, 27e)

A l'heure de jeu, Mbappé a fait son entrée

La célébration du PSG après l'égalisation de Marquinhos (1-1, 90e)

Choupo-Moting a délivré le PSG dans la foulée (1-2, 90+3e)

La rage de Neymar au coup de sifflet final

Le Brésilien a remercié le Camerounais

Neymar lui a même donné son trophée d'homme du match !

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
L'OM est-il un candidat crédible pour jouer le titre de Ligue 1 ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Atalanta Berga.

A
T
A
L
A
N
T
A

B
E
R
G
A
.
Banc des remplaçants Paris SG

P
A
R
I
S

S
G


MASQUER LA PUB