Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Les Parisiens désossent Le Havre - Débrief et NOTES des joueurs (HAC 0-9 PSG)

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 12/07/2020 à 20h56
Taille du texte: Email Imprimer

Malgré la coupure de quatre mois, le Paris Saint-Germain s'est baladé sur la pelouse du Havre (0-9), ce dimanche, pour son premier match amical de préparation. Affûtés et très impliqués, les joueurs de la capitale ont envoyé des signaux très positifs avant leurs prochains rendez-vous contre Saint-Étienne, Lyon et l'Atalanta.

Les Parisiens désossent Le Havre - Débrief et NOTES des joueurs (HAC 0-9 PSG)
Les Parisiens ont régalé au Havre.

Quatre mois, c'est le temps qu'il a fallu patienter pour voir à nouveau le Paris Saint-Germain à l'oeuvre. Une longue attente qui a pris fin ce dimanche à l'occasion d'un match amical largement remporté face au Havre (0-9).

Affuté, impliqué, juste mais surtout affamé, l'ensemble du groupe francilien a livré une prestation de très haute volée durant une heure, ne laissant aucune chance à la formation normande, dépassée à tous les niveaux.

Les stars font le show

Les Parisiens exerçaient d'entrée un pressing intense. Après deux alertes par Herrera et Neymar, les Havrais craquaient sur une action d'école conclue par Icardi sur un caviar de Kehrer (0-1, 8e). En dépit des quatre mois d'arrêt, les champions de France imposaient une cadence très élevée et jouaient tous les coups à fond, à l'image de Mbappé, qui multipliait les courses à haute intensité. A force de pousser, le PSG réalisait le break sur une nouvelle action de grande classe terminée par une tête d'Icardi, impitoyable sur le nouveau service en or de Di Maria (0-2, 19e).

En roue libre devant 5 000 spectateurs sous le charme, Paris enfonçait un peu plus le clou avec encore une fois Di Maria à la baguette et Neymar, après un superbe numéro, pour couler des pauvres Havrais totalement à la rue (0-3, 22e). Si Basque donnait un petit frisson à Navas, Mbappé profitait d'une incompréhension entre Coulibaly et Mahmoud pour ajuster une frappe enroulée à mi-hauteur (0-4, 29e). Neymar, qui touchait la barre, salait un peu plus l'addition en transformant un penalty obtenu par Mbappé (0-5, 43e).

Les remplaçants aussi !

Au retour des vestiaires, les deux coachs changeaient totalement leurs formations. Cela n'empêchait pas le PSG de creuser un peu plus l'écart par Gueye, qui catapultait Fofana à bout portant après un corner mal dégagé (0-6, 47e). Le calvaire se poursuivait encore et encore puisque Sarabia profitait d'un bonbon de Verratti pour participer à la fête (0-7, 52e). L'Espagnol, chirurgical dans ses gestes, se muait dans la foulée en passeur décisif pour Kalimuendo, qui poussait le ballon dans le but vide (0-8, 59e).

On retrouvait les deux hommes, dans les rôles inversés, quelques instants plus tard pour le 9e but (0-9, 60e). Discret jusqu'ici, Draxler manquait le 10-0, la faute à Sarabia, qui se repoussait involontairement un ballon qui se dirigeait dans la lucarne. Une action gag ! Un dixième but qui ne venait jamais puisque les Parisiens, rassasiés, desserraient définitivement l'étreinte. Un festival offensif qui, malgré l'absence d'opposition, même si Meras était proche de sauver l'honneur, promet de belles choses dans les semaines à venir pour les hommes de Thomas Tuchel.

La note du match : 5/10

Il n'y a jamais eu match, peu importe la configuration. Reste qu'on n'attendait pas forcément le PSG à un tel niveau. Intensité, jeu, envie, justesse technique, le club de la capitale a offert un beau spectacle face à des Havrais qui n'ont jamais vu le jour.

Les buts :

- Lancé dans la profondeur par Di Maria, Kehrer s'enfonce dans la surface et adresse une passe à ras de terre parfaite pour Icardi, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets (0-1, 8e).

- Dans l'axe, à 20 mètres, Neymar renverse le jeu vers la droite pour Di Maria. Après un contrôle, l'Argentin adresse une superbe passe de l'extérieur du pied en cloche pour Icardi, qui au second poteau, catapulte le ballon au fond des filets (0-2, 19e).

- Herrera s'appuie sur Mbappé qui remet en retrait pour Di Maria au niveau du rond central. El Fideo lance dans la profondeur Neymar, qui après un rush d'une trentaine de mètres, temporise et élimine ses deux vis-à-vis d'un crochet dévastateur pour tromper Gorgelin, pas sur ses appuis, dans un angle fermé sur la gauche (0-3, 22e).

- Sur le côté gauche de l'attaque parisienne, à l'entrée de la surface, Coulibaly et Mahmoud ne s'entendent pas et voient Mbappé leur chiper le ballon. D'une frappe enroulée du pied droit, le champion du monde français trompe Gorgelin dans le petit filet opposé (0-4, 29e).

- Mbappé s'enfonce dans la surface depuis la gauche mais se fait faucher par Mayembo. Penalty pour Neymar, qui glisse tranquillement le ballon à ras de terre sur la gauche de Gorgelin (0-5, 43e).

- Sur un corner frappé par Sarabia, Thiago Silva s'impose dans les airs mais voit sa tête repoussée sur la ligne par un Havrais. Le ballon traîne dans la surface et revient sur Gueye, qui n'a plus qu'à le pousser au fond des filets, sous la barre (0-6, 47e).

- Dans l'axe, à 25 mètres, Verratti adresse un sublime ballon au-dessus de la défense vers Sarabia, parti dans la profondeur au second poteau. L'Espagnol reprend parfaitement le centre de l'Italien en glissant du pied droit le bout de cuir entre les jambes de Fofana (0-7, 52e).

- Choupo-Moting se met dans le sens du but après une belle protection de balle et lance Sarabia sur la droite. L'Espagnol lève la tête et trouve Kalimuendo, qui pousse le ballon au fond des filets dans le but vide (0-8, 59e).

- Lancé dans la profondeur par Verratti, Kalimuendo centre à son tour dans la surface en direction de Sarabia, qui se jette pour marquer son deuxième but au second poteau (0-9, 60e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Neymar (9/10)

Le Brésilien a été exceptionnel. Juste dans ses gestes, il a régalé le Stade Océane. D'abord sur son ouverture fabuleuse pour Di Maria sur le second but d'Icardi, mais aussi et surtout avec un but dont il a le secret, sur un rush incroyable qui s'est conclu par un crochet dévastateur sur trois joueurs. Avec un second but sur penalty et une barre touchée, la star parisienne a livré une copie pleine. Remplacé à la 46e minute par Julian Draxler (6), qui a réalisé quelques beaux gestes sans toutefois appuyer sur l'accélérateur. Sarabia le prive d'un joli but sur une frappe qui prenait la direction de la lucarne.

PARIS SG :

Keylor Navas (5) : le gardien costaricien n'a rien eu à faire en dehors d'une intervention sur une frappe écrasée de Basque. Remplacé à la 46e minute par Sergio Rico (6), qui a sorti deux arrêts en seconde période.

Thilo Kehrer (7,5) : le départ de Meunier pourrait bien libérer l'Allemand, qui a proposé une copie très solide. Passeur décisif sur le premier but d'Icardi, il a délivré une autre belle offrande pour Neymar, qui a trouvé la barre sur sa frappe. Très serein, il a parfaitement sécurisé son couloir sans vraiment forcer. Remplacé à la 46e minute par Colin Dagba (5), qui a réalisé une entrée moyenne en étant bousculé sur les rares percées dans son couloir. Le moins bon de son équipe ce soir.

Marquinhos (7) : capitaine en début de rencontre, le Brésilien s'est montré costaud. Affamé sur tous les ballons, il s'est battu comme un beau diable en gagnant l'essentiel de ses duels. Une énergie qui a découragé les attaquants havrais, incapables de le bousculer. Remplacé à la 46e minute par Thiago Silva (6,5), qui n'a rien eu à faire face à la faible adversité en dehors de deux interventions.

Presnel Kimpembe (7) : à l'image de son capitaine, le défenseur central français a été très bon. Calme, serein et très bien en place, il n'a laissé aucune chance à ses vis-à-vis. Remplacé à la 46e minute par Loïc Mbe Soh (5,5), qui a d'abord été poussif avant de prendre le dessus sur les attaquants havrais.

Mitchell Bakker (6) : un ton en dessous de ses partenaires titulaires. Même s'il n'a pas toujours été servi sur ses nombreux appels, le latéral gauche a fait preuve de timidité avec le ballon dans les pieds. Encore tendre, le Néerlandais. Remplacé à la 60e minute par Timothée Pembele (non noté), qui a été offensif sans apporter de danger.

Angel Di Maria (8) : l'Argentin n'a pas marqué, certes, mais il est impliqué sur les trois premiers buts de son équipe. Il lance bien Kehrer sur l'ouverture du score avant d'offrir deux sublimes caviars de l'extérieur du pied gauche pour Icardi et Neymar. La classe absolue... Remplacé à la 46e minute par Pablo Sarabia (8,5), qui a réalisé 45 minutes de très grande qualité. Double buteur et passeur décisif, il a été tranchant dans ses courses et ses appels. Excellent, même s'il a privé Draxler du dixième but.

Ander Herrera (6,5) : préféré au duo Verratti-Gueye, le milieu espagnol a affiché un visage intéressant. Premier Parisien à se mettre en évidence sur une frappe osée, il a multiplié les courses pour user ses homologues havrais. Un bon match pour lui. Remplacé à la 46e minute par Idrissa Gueye (7), buteur d'entrée et intéressant dans ses replis défensifs.

Leandro Paredes (7,5) : on avait laissé l'Argentin sur de belles prestations, notamment contre Dortmund. Visiblement, l'ancien joueur de la Roma était comme un lion en cage durant quatre mois. Lecture du jeu, anticipation, grinta... L'Albiceleste a été impressionnant dans tous les aspects du jeu. Remplacé à la 46e minute par Marco Verratti (8), qui a régalé sur ses ouvertures, notamment sur le premier but de Sarabia. Il amène deux autres buts du PSG dans la foulée.

Neymar (9) : lire commentaire ci-dessus.

Mauro Icardi (8) : létal, tout simplement. Comme à son habitude, l'attaquant argentin n'a pas touché beaucoup le ballon. Mais à chaque fois, ça a été efficace, avec un doublé sur ses deux frappes dans les 20 premières minutes. Très bon pour la confiance alors qu'il va désormais pouvoir montrer toute l'étendue de son talent suite au départ de Cavani. Remplacé à la 46e minute par Eric Maxim Choupo-Moting (6,5), qui a bien travaillé dos au but, notamment sur le but de Kalimuendo.

Kylian Mbappé (8,5) : l'attaquant français avait de la dynamite dans les jambes ! Absolument intenable, le champion du monde tricolore a rendu complètement fous ses adversaires. Courses dans la profondeur, décrochages, l'ancien Monégasque a été énorme avec à la clé, un but et un penalty obtenu. Très costaud. Remplacé à la 46e minute par Arnaud Kalimuendo (7,5), très en vue en seconde période. Buteur sur une belle passe de Sarabia, il lui rend la pareille quelques instants plus tard sur une action similaire. Remplacé à la 80e minute par Kays Ruiz (non noté).

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

Les Parisiens ont régalé

Neymar a inscrit un doublé (22e, 43e)

Mbappé a été très remuant, avec le 4e but à la clé (29e)

Deux buts (52e, 60e) et une passe décisive pour Sarabia

 VIDEO : le superbe but de Neymar (0-3, 22e)

 


Afficher
cette
video sur
votre
site

 VIDEO : quand Sarabia prive Draxler du 10e but

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB