Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Le Real peut s'offrir une balle de match - Débrief et NOTES des joueurs (Barça 2-2 Atletico)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 01/07/2020 à 00h02
Taille du texte: Email Imprimer

Devant au score à deux reprises, le FC Barcelone a concédé le résultat nul contre l'Atletico Madrid (2-2), ce mardi, lors du choc de la 33e journée de Liga. Un score de parité qui n'arrange pas du tout le club catalan, qui pourrait voir le Real Madrid s'envoler au classement en cas de succès contre Getafe, jeudi.

Le Real peut s'offrir une balle de match - Débrief et NOTES des joueurs (Barça 2-2 Atletico)
Le FC Barcelone a perdu gros contre l'Atletico.

Le FC Barcelone vient probablement de faire une croix sur le titre de champion d'Espagne. Accroché par le FC Séville (0-0), puis rattrapé sur le fil par le Celta Vigo (2-2), le club catalan a concédé un troisième match nul en quatre sorties face à l'Atletico Madrid (2-2), ce mardi, lors du choc de la 33e journée de Liga.

Devant au score à deux reprises, les Blaugrana, rattrapés sur deux penaltys de Saul, pourraient compter jusqu'à quatre points de retard sur le grand rival, le Real Madrid, en cas de victoire sur Getafe, jeudi.

Diego Costa en enfer, Saul le soulage

D'entrée mis en difficulté, Barcelone trouvait rapidement la faille. Sur un corner court de Messi, Diego Costa trompait malencontreusement Oblak en voulant dégager le ballon (1-0, 12e). Une joie de courte durée pour le club catalan. En effet, Vidal concédait un penalty après une belle accélération de Carrasco. Alors que Diego Costa voyait sa tentative être repoussée par Ter Stegen, l'arbitre avertissait le gardien allemand pour s'être trop avancé. Saul, lui, ne manquait pas son duel et remettait les pendules à l'heure (1-1, 19e).

Plus prudents, les Colchoneros laissaient le ballon à leurs adversaires et misaient sur les contres supersoniques menés par Carrasco, intenable dans son couloir. Face au manque de créativité des locaux, qui ne comptaient que sur un exploit de Messi, proche de trouver la faille sur une superbe frappe enroulée, les Rojiblancos se montraient plus agressifs et intimidants. Assez pour empêcher les hommes de Quique Setién, malgré leur domination territoriale, de se rapprocher du but d'Oblak.

700e but pour Messi, doublé pour Saul

Dès le retour des vestiaires, Barcelone reprenait les devants. En retard, Felipe était averti pour une faute très légère sur Semedo, qui permettait à Messi de marquer son penalty d'une belle Panenka (2-1, 50e). Là-aussi, la joie était de courte durée. Pas paniqué, l'Atletico obtenait à son tour un nouveau penalty pour faute encore une fois très légère de Semedo sur Carrasco, décidément dans tous les bons coups. Comme en première période, Saul transformait la sentence, de la même façon, non sans difficulté (2-2, 62e).

Dans le dernier quart d'heure, Barcelone jetait ses dernières forces dans la bataille, avec un Vidal plus tranchant qui obtenait deux belles occasions. Mais la frilosité du coach blaugrana combinée à l'absence de cohésion collective dans le dernier tiers du terrain empêchaient le champion d'Espagne de faire encore plus mal à la solide muraille madrilène. En cas de succès contre Getafe, jeudi, le Real Madrid pourrait faire un pas très important vers un premier titre depuis 2017. Et le Barça ne pourra s'en prendre qu'à lui-même...

La note du match : 6/10

Même si ce n'était pas le match de l'année, nous avons assisté à une bonne rencontre. On regrettera néanmoins que l'Atletico n'ait pas un peu plus appuyé sur l'accélérateur face à un FC Barcelone certes dominateur mais fébrile sur les quelques accélérations de Carrasco. Les rebondissements et l'absence de consultation de la VAR par l'arbitre, qui a permis de fluidifier les événements, ont mis du piment dans cette rencontre.

Les buts :

- Sur le côté droit, Messi botte un corner court au premier poteau. Surpris par une très légère déviation de Busquets, Diego Costa, en voulant refermer ses jambes, met malencontreusement le ballon dans ses propres filets (1-0, 12e).

- Carrasco se débarrasse de Piqué, puis de Vidal, qui le fauche dans la surface. Alors que Diego Costa rate sa tentative, repoussée par un Ter Stegen trop avancé, l'arbitre permet à Saul d'égaliser, trompant le gardien allemand à contre-pied (1-1, 19e).

- Plus rapide que Felipe, Semedo s'engouffre dans la surface et se fait faucher par le Brésilien. Penalty généreux que Messi transforme avec une jolie Panenka (2-1, 50e).

- Lancé dans la profondeur, Carrasco laisse sur le carreau les défenseurs barcelonais mais se fait faucher de manière très légère par Semedo. Comme en première période, Saul choisit la gauche de Ter Stegen, trop court pour repousser le ballon, qui finit au fond des filets (2-2, 62e).

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Yannick Ferreira Carrasco (8/10)

Le Belge a été de loin le meilleur joueur sur la pelouse. Intenable dans le couloir gauche, il a fait souffrir la défense barcelonaise grâce à sa pointe de vitesse et sa justesse technique, en obtenant notamment un penalty pour une faute de Vidal, puis un autre sur une accélération foudroyante devant Semedo. Deux actions qui ont terrassé Barcelone. Remplacé à la 85e minute par Thomas Lemar (non noté).

FC BARCELONE :

Marc-André Ter Stegen (5) : le gardien allemand n'a finalement rien eu à faire... Il a parfaitement lancé son match en repoussant le penalty à retirer de Diego Costa, avant de s'incliner sur les deux autres de Saul. De quoi être frustré...

Nélson Semedo (4) : le latéral droit portugais s'est montré particulièrement fébrile ce soir. En difficulté sur les nombreuses percées de Carrasco, qui lui a rendu la vie compliquée, il n'a jamais réussi à apporter son soutien offensif, à part sur le penalty généreux obtenu juste après la pause. Une bonne action effacée par le penalty qu'il concède quelques minutes plus tard pour une nouvelle faute sur le Belge.

Gerard Piqué (5,5) : quelques difficultés face à la pointe de vitesse de Carrasco, notamment sur l'action du premier penalty. Mais dans l'ensemble, le défenseur central catalan n'a pas grand-chose à se reprocher, notamment dans son duel avec Diego Costa.

Clément Lenglet (6) : le Français a rendu une copie propre. Il a bien contenu les attaquants madrilènes et n'a quasiment jamais été mis en difficulté. Le meilleur défenseur de son équipe sur cette rencontre.

Jordi Alba (4,5) : mis sous pression par Llorente et Correa, le latéral gauche n'a pas été en vue offensivement. Une absence de montées qui a forcément déstabilisé le jeu du club catalan, qui a manqué de profondeur sur le côté gauche.

Ivan Rakitic (4) : difficile de rentre une copie plus neutre que celle proposée par le milieu croate... Pas assez entreprenant, il n'a quasiment jamais assuré une bonne passe vers l'avant pour casser les lignes. Du coup, il a été globalement assez inutile dans la production du jeu. Remplacé à la 62e minute par Sergi Roberto (non noté).

Sergio Busquets (5) : voyant ses partenaires du milieu beaucoup trop craintifs et peu entreprenants, la sentinelle a été forcée de jouer un cran plus haut pour essayer de servir ses attaquants. Sans grand succès. Remplacé à la 85e minute par Ansu Fati (non noté).

Arturo Vidal (5) : une grosse débauche d'énergie, du coeur, mais beaucoup trop d'imprécisions pour le milieu chilien. Fautif sur le penalty obtenu par Carrasco, il s'est montré trop nerveux, avec et sans ballon, pour apporter de la sérénité au jeu catalan. Il finit légèrement mieux avec deux belles occasions en fin de match. Remplacé à la 90e minute par Antoine Griezmann (non noté), qui n'a pas eu le temps de se mettre en évidence face à son ancien club. Un calvaire qui se poursuit...

Ricard Puig (5,5) : le plus jeune des milieux barcelonais, mais aussi celui qui a joué le moins avec le frein à main. Tout n'a pas été parfait, avec plusieurs transmissions imprécises, mais le jeune Blaugrana a au moins le mérite d'avoir donné le tournis à Partey à de nombreuses reprises. Il a baissé le pied après la pause face à la puissance physique de ses adversaires.

Luis Suárez (3) : l'attaquant uruguayen a sans nul doute livré une de ses pires prestations avec le club catalan. Inexistant, mangé dans les duels par les Colchoneros, il a erré comme une âme en peine de la première à la dernière minute. Une catastrophe absolue.

Lionel Messi (6) : le seul Blaugrana à avoir tenté quelque chose ce soir. C'est lui qui tire le corner menant à l'ouverture du score contre son camp de Diego Costa, puis qui marque son 700e but en carrière d'une belle Panenka. En première période, il est tout proche de tromper Oblak d'une splendide frappe enroulée, puis sur un coup franc dévié. Pas extraordinaire, mais beaucoup trop seul pour espérer mieux.

ATL. MADRID :

Jan Oblak (5) : surpris sur le but contre son camp de Diego Costa, le gardien slovène n'a pas eu le temps de broyer du noir en se montrant rassurant sur sa ligne, avec notamment un arrêt réflexe important sur un coup franc dévié de Messi avant la pause. Peu de travail dans l'ensemble.

Santiago Arias (5) : préféré à Trippier, le latéral droit colombien s'est contenté de faire le strict minimum, à savoir bloquer son couloir à Alba et tenter quelques montées sans grande conviction. Match sans grande saveur.

Felipe Monteiro (5,5) : solide dans l'ensemble. Mais sa petite hésitation au début de la seconde période a failli coûter cher à son équipe avec le penalty concédé sur Semedo.

José Giménez (7) : un très bon match pour le défenseur central uruguayen, qui s'est mis son compatriote Suarez dans sa poche sans trop forcer. Bon dans les duels et dans l'anticipation, il a été au-dessus de la meute.

Renan Lodi (5,5) : le Brésilien a été beaucoup moins timide que son alter égo à droite, en proposant des courses simultanées avec Carrasco pour déstabiliser la défense catalane. On l'a néanmoins beaucoup moins vu après la pause.

Marcos Llorente (6,5) : en voilà un qui a soif de revanche ! En vue depuis le début de l'année 2020, le joueur passé par le Real Madrid a encore livré une performance de haut niveau. Notamment dans l'intensité, avec un pressing de tous les instants pour gêner la première relance barcelonaise. Remplacé à la 69e minute par Joao Félix (non noté).

Saúl (7) : costaud à tout point de vue. Physiquement, en ne cessant jamais de faire les efforts pour laisser le moins d'espace possible à ses adversaires. Mais aussi mentalement, avec deux penaltys transformés au même endroit, plein de sang-froid.

Thomas Partey (5) : le milieu ghanéen n'a pas livré un bon match. Autant il s'est montré agressif sur le porteur du ballon, autant il a fait beaucoup trop d'erreurs, avec des passes faciles mal assurées. Il a été un tout petit peu mieux en seconde période en faisant parler sa puissance physique.

Yannick Ferreira Carrasco (8) : lire commentaire ci-dessus.

Ángel Correa (3) : un match de devoir guère emballant... L'Argentin a lui aussi fait les efforts pour gêner les relances adverses, mais rien de plus à se mettre sous la dent. Remplacé à la 85e minute par Vitolo (non noté).

Diego Costa (2) : l'attaquant espagnol a vécu 20 premières minutes cauchemardesques avec un but contre son camp et un penalty manqué. S'il s'est bien battu sur tous les ballons, il n'a jamais vraiment réussi à se remettre de son départ complètement manqué. Un enfer. Remplacé à la 76e minute par Alvaro Morata (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de Liga espagnole sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FC BARCELONE 2-2 ATL. MADRID (mi-tps: 1-1) - ESPAGNE - Primera Division / 33e journée
Stade : Camp Nou - Arbitre : Alejandro José Hernández Hernández

Buts : Diego Costa (11e, csc) L. Messi (50e, pen.) pour FC BARCELONE - Saúl (19e, pen.) Saúl (62e, pen.) pour ATL. MADRID
Avertissements : M. ter Stegen (17e), Piqué (18e), L. Messi (61e), pour FC BARCELONE - Saúl (35e), Felipe Monteiro (51e), Diego Costa (75e), Y. Carrasco (80e), T. Lemar (90+4e), pour ATL. MADRID

FC BARCELONE : M. ter Stegen - Nélson Semedo, Piqué, C. Lenglet, Jordi Alba - A. Vidal (A. Griezmann, 90e), Busquets (Ansu Fati, 85e), I. Rakitic (Sergi Roberto, 63e) - L. Messi, L. Suárez, Ricard Puig

ATL. MADRID : J. Oblak - S. Arias, J. Giménez, Felipe Monteiro, Renan Lodi - Á. Correa (Vitolo, 84e), T. Partey, Saúl, Y. Carrasco (T. Lemar, 85e) - Marcos Llorente (João Félix, 69e), Diego Costa (Morata, 77e)

La joie catalane après le but contre son camp de Diego Costa (1-0, 12e)

Saul a marqué deux penaltys (19e, 62e)

Le 700e but de Messi sur une belle Panenka (2-1, 50e)

Le désespoir de Messi







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Voyez-vous le PSG éliminer l'Atalanta en quarts de finale de la LDC ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
carton jaune, 17e5ter Stegen
carton jaune, 18e5,5Piqué
4,5Alba
>remplacé par Griezmann, 90e5Vidal
>remplacé par Fati, 85e5Busquets
>remplacé par Roberto, 63e4Rakitic
but sur pénalty, 50ecarton jaune, 61e6Messi
carton jaune, 51e5,5Felipe Monteiro
>remplacé par Vitolo, 84e3Correa
but sur pénalty, 19e
but sur pénalty, 62e
2carton jaune, 35e7Saúl
>remplacé par Lemar, 85ecarton jaune, 80e8Ferreira Carrasco
>remplacé par João Félix, 69e6,5Marcos Llorente
but contre son camp (csc), 11e >remplacé par Morata, 77ecarton jaune, 75e2Costa


MASQUER LA PUB