Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : un pressentiment, l'aveu de Lloris, la lettre, Evra... 10 ans après, Domenech revient sur l'épisode de Knysna

Par Romain Rigaux - Equipe De France, Mise en ligne: le 19/06/2020 à 16h08
Taille du texte: Email Imprimer

Dix ans après l'épisode de Knysna en Afrique du Sud, Raymond Domenech raconte cette folle journée dans la peau du sélectionneur de l'équipe de France.

Equipe de France : un pressentiment, l'aveu de Lloris, la lettre, Evra... 10 ans après, Domenech revient sur l'épisode de Knysna
Domenech lit la lettre des joueurs devant les journalistes

Samedi, le football français fêtera un bien triste anniversaire : les 10 ans de la fameuse grève de Knysna lors de la Coupe du monde en Afrique du Sud. Le 20 juin 2010, les joueurs de l'équipe de France avaient décidé de ne pas s'entraîner pour contester l'éviction de leur coéquipier Nicolas Anelka. Une situation surréaliste pour une équipe au bord de l'élimination après un nul contre l'Uruguay (0-0) et une défaite contre le Mexique (0-2).

«J'espère qu'ils ne vont pas faire grève»

Pour L'Equipe, le sélectionneur de l'époque, Raymond Domenech, revient sur cet épisode rocambolesque et se rappelle avoir eu un mauvais pressentiment. «Ce jour-là, je sentais qu'il se préparait quelque chose. Au déjeuner, j'ai dit en rigolant : "J'espère qu'ils ne vont pas faire la grève de l'entraînement." Mon staff a éclaté de rire, c'était tellement improbable» , se souvient le technicien, qui avait pourtant vu juste.

Il en aura la confirmation lors d'une discussion avec Hugo Lloris. «On va faire une connerie» , glisse le gardien des Bleus à son entraîneur, qui adressera ensuite un message aux joueurs dans le bus : «Je ne sais pas ce que vous allez faire mais il y a des caméras. Tout va être disséqué, soyez vigilants. J'espère que vous n'avez pas oublié qu'on est là pour jouer une Coupe du monde.» L'avertissement ne sera pas pris en compte... Et Domenech se retrouvera à lire la lettre de ses joueurs devant les journalistes.

«Lire la lettre, c'est une erreur totale»

«J'ai presque honte de ma première pensée : ce n'est pas eux qu'ils l'ont écrite, il n'y a pas de fautes d'orthographe, reconnaît-il. Rétrospectivement, c'est cela qui est le plus grave : quelqu'un censé avoir la tête sur les épaules leur a écrit ce courrier, c'est ahurissant. (...) Après, prendre la décision de lire la lettre, c'est une erreur totale. Ce n'était pas à moi d'assumer leurs responsabilités. J'ai manqué de lucidité. En fait, je me suis posé, comme je le fais souvent, c'est ma nature, en responsable de tout

Au passage, Domenech prend également la défense de Patrice Evra, capitaine des Bleus à cette époque. «Je lui ai dit : "Mais vous êtes fous ! Vous êtes réellement fous !" J'ai essayé de le convaincre, avoue-t-il. Il m'a souvent dit par la suite : "J'ai essayé aussi." C'est vrai. On a beaucoup tapé sur Pat mais, en tant que capitaine, il s'est retrouvé coincé. C'est une sorte de loi de la meute.»

«Les responsables, ce sont ces indécis qui s'en foutaient»

«Plus que d'immaturité, je parlerai du manque de courage de ceux qui n'avaient pas de conviction réelle, de ceux qui suivaient le mouvement, poursuit-il. Les responsables, ce sont ces indécis qui s'en foutaient.» Dix ans après, Domenech assure ne pas savoir qui a écrit la lettre. «Je n'ai même pas cherché à savoir» , avoue-t-il. La suite, on la connaît tous. Battue par l'Afrique du Sud (1-2), la France termine dernière du groupe A et quitte un Mondial qui provoquera un désamour entre la sélection et ses supporters durant plusieurs années. Depuis, les choses ont bien changé.

Quels souvenirs gardez-vous de cet épisode ? Vous a-t-il marqué ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
LdC : Atalanta-PSG, qui voyez-vous se qualifier pour les demi-finales ?

Atalanta
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB