Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK
Retour aux affaires
Par Alexis Pereira - Actu Champion's League, Mise en ligne: le 17/09/2007 à 23h44
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Quatre ans après sa dernière participation, l'Olympique de Marseille retrouve la prestigieuse Ligue des Champions. Après un début de saison difficile en championnat de Ligue 1, les hommes d'Albert Emon ont l'occasion de relancer leur saison ce soir face au Besiktas Istanbul. A l'inverse, toute contre performance enfoncerait un peu plus le club phocéen vers une crise qui couve...

En 2003/2004, l'Olympique de Marseille disputait la Champion's League sous les ordres d'Alain Perrin. L'aventure des Olympiens allait s'arrêter dès la phase de poules. Dépassé par le Real Madrid et le FC Porto, l'OM était reversé en Coupe de l'UEFA où il atteindra cette année là la finale face à Valence (2-0). Quatre ans après, le club phocéen retrouve la C1. Deuxième de Ligue 1 la saison passée derrière l'intouchable Olympique Lyonnais, Marseille a mis toutes les chances de son côté pour briller sur la scène continentale en menant un recrutement des plus ambitieux. Cela suffira-t-il ? Réponse ce soir face à Besiktas Istanbul.

Forme du moment

Malgré un recrutement clinquant cet été (arrivées de Karim Ziani, Boujdewin Zenden, Steve Mandanda, Djibril Cissé, Gaël Givet, Benoît Cheyrou entre autres), l'Olympique de Marseille n'est pas au mieux en ce moment. Après huit journées de Ligue 1, les joueurs du président Pape Diouf n'ont engrangé que 7 points. Pire, les coéquipiers de Djibril Cissé n'ont remporté qu'une seule rencontre à Caen (1-2). Si l'on ajoute à ce constat la fébrilité des Phocéens au Stade Vélodrome (aucune victoire, deux nuls et deux défaites en cinq rencontres), le tableau se noircit encore. Aujourd'hui 15e du classement de L1, l'OM reste sur une défaite à domicile face à Toulouse (1-2). La venue de Besiktas apparaît comme l'occasion parfaite pour se relancer et enfin se mettre sur de bons rails. Pour cela, Albert Emon pourra compter sur quelques joueurs évoluant à leur niveau habituel : l'espoir confirmé Steve Mandanda, l'explosif Taye Taïwo, le combatif Lorik Cana et l'infatigable Mamadou Niang.

De son côté, le Besiktas JK réussit un bon début de saison. En effet, après 5 journées de championnat, le club emmené par l'entraîneur Ertugrul Saglam est deuxième du classement derrière Galatasaray. Le club stambouliote n'a toujours pas perdu en championnat mais reste sur un match nul et vierge sur le terrain d'Ankaraspor. Mais, ces chiffres encourageants ne laissent pas paraître la relative faiblesse offensive de l'ancienne équipe de Jean Tigana. Déjà deuxième du championnat turc en 2006/2007, le BJK pourra s'appuyer sur des joueurs de talents bien connus des supporters français : l'éphémère gardien du FC Barcelone Reçber Rüstü, le rugueux défenseur international sénégalais Lamine Diatta, l'ancien milieu de terrain du Paris SG Edouard Cissé et l'international brésilien et éphémère meneur de jeu des Girondins de Bordeaux Ricardinho.

Revues d'effectifs

Pour ce rendez-vous capital, l'entraîneur de l'Olympique de Marseille Albert Emon est en sursis. Condamné à l'emporter, il devra pour ce faire se passer de son défenseur polyvalent Ronald Zubar, suspendu. On ajoutera à ses absences les blessures de Cédric Carrasso et Fabrice Fiorèse. Le coach olympien devrait renouveler le 4-3-3 qui a permis à l'OM de se qualifier en C1 la saison passée.

L'entraîneur de Besiktas Ertugrul Saglam n'aura pas d'absences particulières à déplorer. Seul son défenseur Gokhan Zan est blessé. Le coach du BJK a, en revanche, décidé de se passer des services de son attaquant brésilien Bobo, de son milieu Mehmet Sedef et de son défenseur Ibrahim Uzulmez.

Les équipes probables :

Marseille : Mandanda – Bonnart, Faty (ou Givet), Rodriguez, Taïwo – Nasri, Cana (cap.), Be. Cheyrou – Ziani, D. Cissé, Niang

Besiktas : Rüstü (cap.) – Diatta, Kas, Toraman, Mercimek – Delgado, E. Cissé, Ricardinho, Ozkan – M. Nobre, Tello

Les autres rencontres de la soirée :

Groupe A : FC Porto – Liverpool

Groupe B : Schalke 04 – FC Valence ; Chelsea FC – Rosenborg

Groupe C : Real Madrid – Werder Brême ; Olympiakos Le Pirée – Lazio Rome

Groupe D : Shakthar Donetsk – Celtic Glasgow ; Milan AC – SL Benfica



Taille du texte: Email Imprimer Partager:




Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens LIGUE des CHAMPIONS


Sondage Maxifoot
Constituez votre meilleur onze 2019 ! Quel gardien ?

Alisson (Liverpool)
Ederson (Manchester City)
Jan Oblak (Atletico)
André Onana (Ajax)
Marc-André ter Stegen (Barcelone)
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB