Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Coronavirus : le cri du coeur du capitaine de Brescia

Par Youcef Touaitia - Actu Italie, Mise en ligne: le 07/05/2020 à 20h00
Taille du texte: Email Imprimer

Durement touchée par l'épidémie de coronavirus, l'Italie ne sait toujours pas si son championnat de football va reprendre. En tout cas, le capitaine de Brescia, Daniele Gastaldello, refuse de prendre des risques inconsidérés.

Coronavirus : le cri du coeur du capitaine de Brescia
Gastaldello refuse de reprendre la compétition.

214 454 cas, 29 684 décès, l'Italie a été un des pays les plus durement touchés par le coronavirus. Si la situation s'améliore doucement mais sûrement, certaines personnalités restent réticentes à l'idée de reprendre la saison de Serie A, stoppée après 26 journées. C'est notamment le cas de Daniele Gastaldello. Capitaine de Brescia, le joueur de 36 ans refuse catégoriquement de prendre des risques inconsidérés.

D. Gastaldello – «il en faut peu pour anéantir toute une famille»

«Rejouer ? Je dis non» , a lâché le défenseur central dans un entretien accordé à La Repubblica. «Je crois que ce que nous avons vécu et vu en Lombardie ne s'est pas vraiment produit dans le centre et le sud du pays. Et heureusement pour eux, je dirais. A Brescia, nous avons tous été touchés, nous connaissons tous quelqu'un qui a souffert de cette tragédie dans sa chair.»

Pour Gastaldello, le jeu n'en vaut clairement pas la chandelle et la meilleure solution serait de mettre un terme définitif au championnat. «Nous avons réalisé à quel point il en faut peu pour anéantir toute une famille... Nous sommes des professionnels mais nous sommes aussi des êtres humains, nous avons des femmes et des enfants» , a rajouté le vétéran de Brescia.

Jouer dans des zones moins touchées, un non-sens pour Gastaldello

«Nous avons peur. Nous sommes tous exposés, pas seulement les joueurs mais aussi les intendants, les thérapeutes... Inévitablement, tout le monde entre en contact» , a éludé Gastaldello, qui refuse de se rendre dans des zones beaucoup moins touchées pour éviter un aggravement de la situation. «Ç'a n'a aucun sens. C'est contre nature.»

Si la reprise de l'entraînement a été autorisée à partir du 18 mai, l'Italien explique que certains clubs sont d'ores et déjà désavantagés. «Ce n'est pas judicieux de faire les choses séparément. À Brescia, nous n'avons pas encore recommencé et nous ne sommes pas les seuls. Bien sûr, pour l'instant, c'est un entraînement individuel, mais nous aurions dû commencer à l'unisson.» En cas de gel de la compétition, Brescia, lanterne rouge, pourrait être relégué. Pas de quoi refroidir Gastaldello.

Que pensez-vous de la position de Gastaldello ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Italie


Serie A - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Parmi ces trois équipes, qui voyez-vous être capable de réaliser le doublé championnat-C1 ?

PSG
Manchester City
Real Madrid
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB