Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Amiens : Joannin, Elsner, Gurtner, Bodmer... La relégation passe très mal

Par Youcef Touaitia - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 02/05/2020 à 21h43
Taille du texte: Email Imprimer

Dix-neuvième avant la coupure liée au coronavirus, Amiens évoluera en Ligue 2 en 2020-2021. Une relégation très cruelle qu'ont du mal à digérer les représentants du club picard, très affectés.

Amiens : Joannin, Elsner, Gurtner, Bodmer... La relégation passe très mal
Elsner ne digère pas la relégation en Ligue 2.

«Il restait 30 points à distribuer et nous étions à quatre longueurs de Nîmes ! Le foot a manqué d'humanité dans cette décision.» Quelques heures après l'officialisation de l'arrêt définitif de la Ligue 1 pour la saison 2019-2020, le président Bernard Joannin n'a pas hésité à pousser une gueulante.

En effet, Amiens, 19e à l'issue de la 28e journée, a été relégué en Ligue 2, alors que le club picard était parvenu à accrocher l'OL (0-0), le PSG (4-4) et l'OM (2-2) lors du mois précédant la coupure liée au coronavirus. Une position partagée par Luka Elsner.

Elsner tombe des nues

«Depuis que je suis dans le football, je n'ai jamais vécu une secousse comme celle-ci. Généralement, on est maître de son destin et de sa performance dans le foot mais là, je ne m'attendais pas à une décision aussi rapide. C'est comme un coup de sabre, c'est coupé net. Je tombe des nues et j'en sors très marqué» , a soutenu le coach slovène pour Le Courrier Picard.

«Dans le sport, le principe de base, c'est que les chances soient égales au départ et qu'elles le soient aussi à l'arrivée. Que la décision se fasse sur le terrain mais quand ce n'est pas le cas, on ne peut pas parler d'équité sportive. (...) On ne se préoccupe pas trop de ce qu'il va se passer derrière pour ceux qui sont dans une position délicate avec notamment des pertes d'emplois» , a rajouté Elsner.

La tristesse de Gurtner

Régis Gurtner a également fait part de sa tristesse après cette décision qu'il estime injuste. «Aucun vote, ni décision de la part de certaines personnes ne jouant pas au football ne nous enlèveront toutes ces émotions vécues sur un terrain de football avec Amiens au cours de ces 5 dernières années et souvent dans les dernières minutes ou instants de nos saisons» , a expliqué le gardien de la formation picarde sur Instagram.

«Une descente injuste car on aurait aimé se battre jusqu'à la dernière minute de ce championnat et très difficile à accepter et encore plus dans le contexte actuel. Je pense surtout à tous mes coéquipiers, nos supporters, partenaires, salariés du club et toutes les personnes vivant autour du club en Ligue 1, car on sait tous qu'une descente a beaucoup de conséquences sur beaucoup de familles et j'espère que tout le monde se relèvera et repartira de l'avant» , a-t-il éludé.

M. Bodmer – «ils ont choisi de nous faire descendre»

De son côté, Mathieu Bodmer a été beaucoup plus virulent. Le milieu formé à Caen dénonce même un complot contre Amiens. «J'ai eu la chance de connaître beaucoup de choses, de ne jamais être relégué. Sur un CV, ça fait tache. Être relégué en se battant sur le terrain, ça peut arriver. Là, on nous a empêché de nous battre. C'est une grosse frustration. (...) Ça m'a fait mal pour tous ceux qui oeuvrent derrière. J'ai vu le club évoluer, se structurer et avancer dans le bon sens. Amiens dérange, quand j'ai signé aussi je le savais qu'on dérangeait. On préfère que ce soit Lens ou Lorient en Ligue 1. Amiens ça faisait un peu tâche, il n'y a pas un grand stade» , a rétorqué l'ancien Parisien sur Facebook.

«Pendant deux ans, on a fait chier tout le monde en se maintenant. Ils ont choisi de nous faire descendre. Pourquoi c'est en attente en Ligue 2, pourquoi on envisage un championnat à 22 ? On a le droit de se poser cette question. Je trouve ça injuste. Je pense que ce sera compliqué d'être entendu mais personnellement, ça me fait chier. Je le prends très à coeur, c'est trop facile de nous éliminer comme ça de la course. Il fallait peut-être attendre deux semaines de plus avant de prendre une décision. L'équité sportive n'existe pas, on ne nous donne pas la possibilité de défendre notre chance sur le terrain» , a insisté Bodmer. Des propos forts.

Que pensez-vous des propos des membres d'Amiens ? Sont-ils justifiés ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Pour vous, quelle est la somme maximale que devrait dépenser l'OM pour le Rennais M'Baye Niang ?

10 M€
15 M€
20 M€
25 M€
30 M€
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB