Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Equipe de France : les vérités de l'arbitre et Sagnol sur le coup de tête de Zidane

Par Alexis Goudlijian - Equipe De France, Mise en ligne: le 10/04/2020 à 14h48
Taille du texte: Email Imprimer

Jeudi, Horacio Elizondo, l'arbitre de la finale de la Coupe du monde 2006 opposant l'équipe de France à l'Italie (1-1, 3-5 t.a.b) est revenu sur l'expulsion de Zinédine Zidane, suite au coup de tête du Français sur Marco Materazzi. L'homme en noir a réfuté l'utilisation de la vidéo, en dépit de nombreuses accusations.

Equipe de France : les vérités de l'arbitre et Sagnol sur le coup de tête de Zidane
Zinédine Zidane exclu pendant la finale du Mondial 2006.

Une image qui restera dans nos mémoires. Le 9 juillet 2006, Zinédine Zidane quittait la pelouse la tête basse après un coup de sang. En pleine finale de la Coupe du monde, opposant l'équipe de France à l'Italie (1-1, 3-5 t.a.b.), le meneur de jeu des Bleus craquait face aux insultes du Transalpin Marco Materazzi et envoyait à son vis-à-vis un coup de tête.

Un geste non-contrôlé, qui avait valu au désormais entraîneur du Real Madrid une exclusion directe et une terrible fin, pour son dernier match en tant que footballeur. Quatorze ans après les faits, de nombreuses théories et autres révélations ont été évoquées sur une présumée utilisation de la vidéo (pourtant pas homologuée à l'époque) pour expliquer l'expulsion de Zizou, quand l'arbitre Horacio Elizondo n'avait lui pas vu le geste du numéro 10 français.

La vidéo du coup de tête ? L'arbitre persiste

Interrogé par la radio RMC jeudi, l'homme en noir a encore réfuté une utilisation des images. «À aucun moment je n'ai pu le voir (le coup de tête, ndlr). Le jeu se trouvait dans la direction opposée. Quand le ballon est revenu au milieu du terrain, j'ai vu qu'un joueur non identifié avec un maillot bleu se trouvait au sol et qu'il ne se levait pas. (...) Alors j'ai couru vers l'action et j'ai demandé à mes assistants, tant au premier qu'au deuxième, s'ils avaient observé quelque chose de spécial. Ils m'ont tous deux répondu qu'ils n'avaient rien vu», a d'abord indiqué l'Argentin.

Avant d'expliquer le rôle de son assistant, le 4e arbitre Luis Medina Cantalejo «Il me dit rapidement que Zidane avait mis un coup de tête à Materazzi. Je lui demande comment il a vu cela, s'il s'agissait d'une agression ou d'un tête à tête. Il me dit que c'est un terrible coup de tête. Carton rouge. Après le match, je suis retourné lui demander, parce que des gens disaient qu'il aurait pu le voir sur un écran. Mais il a continué à me dire qu'il l'avait vu sur le terrain. Et nous avons vu des images montrant que le quatrième arbitre était tout le long de l'action à son poste, au milieu du terrain. À aucun moment il n'était ailleurs», a rajouté l'homme de 56 ans.

Sagnol en a voulu à Zidane

Des révélations, qui ne lèveront pas tous les doutes. En attendant, Zidane reste responsable de son dérapage. Cela, Willy Sagnol ne l'oublie pas. Titulaire lors de cette finale, le latéral droit en a longtemps voulu à son coéquipier. «Moi, je ne vois pas le geste de Zizou donc... Tu rentres dans le vestiaire, tu as perdu, tu as un mec qui, à un moment donné, parle et s'excuse mais tu ne l'entends pas parce que tu es dans ta déception, dans ton monde. Moi, je lui ai parlé mais très rapidement. Puis on s'est reparlé quelques années après. Sur le coup de toute façon, quand Zizou s'excuse, je n'ai pas envie quelque part de les accepter (ses excuses, ndlr), je n'ai pas envie de discuter avec lui, de rentrer dans un débat à ce moment-là», a reconnu l'ancien entraîneur de Bordeaux.

«Quand un joueur te dit "je suis désolé", tu n'as pas envie de l'entendre. Tu t'en fous. Tu n'as même plus envie de parler avec parce que tu n'es plus très clair dans ta tête et que sur le coup de l'émotion, tu peux dire des choses que tu regrettes. Il vaut mieux ne rien dire. J'ai dû partir dans les toilettes pour fumer 250 clopes en 10 minutes et c'est comme ça que j'ai évacué», a ensuite avoué Sagnol. Autant dire que certains vieux démons ne quitteront jamais Zidane et les Bleus de Raymond Domenech. Heureusement, la génération 2018 a lavé l'affront et apporté une seconde étoile à notre équipe nationale !

Que pensez-vous des déclarations de l'arbitre de la finale sur l'expulsion de Zidane ? L'avis de Sagnol est-il compréhensible ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire»…







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique MONDIAL 2018


Actu Equipe de France

Sondage Maxifoot
LdC : Atalanta-PSG, qui voyez-vous se qualifier pour les demi-finales ?

Atalanta
PSG
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Ça a fait le buzz depuis 7 jours


Liens de la rubrique EURO 2016


 A SUIVRE
Tout savoir sur
LES DROITS
TV du FOOT
* Dossier Maxifoot *
Le meilleur effectif
LIGUE 1
saison
2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB