Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Barça : Bartomeu répond aux accusations !

Par Romain Rigaux - Actu Espagne, Mise en ligne: le 18/02/2020 à 16h56
Taille du texte: Email Imprimer

Accusé d'avoir fait appel à une entreprise de communication pour soigner son image et celle du club, tout en discréditant des joueurs et des opposants, Josep Maria Bartomeu a répondu aux accusations ce mardi lors d'une conférence de presse.

Barça : Bartomeu répond aux accusations !
Bartomeu avait rendez-vous avec la presse ce mardi

Lundi, Radio Catalunya annonçait que le président du FC Barcelone Josep Maria Bartomeu aurait fait appel aux services de la société I3 Ventures pour soigner son image et discréditer certains joueurs ainsi  que des personnalités liées au club catalan. Le patron blaugrana s'est exprimé devant la presse ce mardi pour répondre à ces accusations.

J. M. Bartomeu - «c'est totalement faux»

Alors qu'il lui est notamment reproché d'avoir utilisé les services de cette société pour cibler Victor Font, principal opposant au camp Bartomeu pour l'élection présidentielle de 2021, mais aussi Lionel Messi, Gerard Piqué ou encore Xavi, le président barcelonais dément catégoriquement. «Le Barça n'a jamais engagé de société pour discréditer qui que ce soit. Ni joueur, ancien joueur, politicien, entraîneur, président ou ancien président. C'est totalement faux» , assure-t-il.

S'il dément ce procédé, Bartomeu confirme - comme l'avait déjà fait le club dès lundi - avoir fait appel à I3 Ventures pour faire de la surveillance sur les réseaux sociaux : «Oui, depuis fin 2017,  le Barça a embauché des services de surveillance, comme le font la grande majorité des clubs et des entreprises. C'est vrai.»

Le contrat avec I3 Ventures sera résilié

Une collaboration qui va se terminer prochainement. «Comme il nous a été confirmé qu'un compte, lié à cette entreprise, a envoyé des publications négatives, nous avons demandé ce matin la résiliation du contrat» , a indiqué le président barcelonais. Et visiblement, cette affaire n'a pas refroidi le Barça. «A la question de savoir si nous avons commandé le suivi des réseaux sociaux, la réponse est oui. Et nous continuerons à le faire» , prévient-il.

«Il est de la responsabilité du club de savoir ce qui se passe et ce qui se dit dans le monde, afin de préserver le Barça» , explique Bartomeu, avant de démentir une nouvelle fois les accusations dont il fait l'objet : «A la question de savoir si nous avons mandaté ce service pour discréditer des personnes ou des institutions à travers les réseaux sociaux, la réponse est non et nous poursuivrons tous ceux qui nous accusent de cela.» Suffisant pour calmer la nouvelle gronde contre lui ?

Faites-vous confiance à Bartomeu ? N'hésitez pas à réagir et à débattre dans la zone «Ajouter un commentaire» …







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB


Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB