Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Signé Payet ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 TFC)

Par Damien Da Silva - Actu Ligue 1, Mise en ligne: le 08/02/2020 à 19h27
Taille du texte: Email Imprimer

Grâce à un nouveau bijou de Dimitri Payet, l'Olympique de Marseille a battu Toulouse (1-0) ce samedi lors de la 24e journée de Ligue 1. Le club phocéen a été encore délivré par son maître à jouer.

Signé Payet ! - Débrief et NOTES des joueurs (OM 1-0 TFC)
Dimitri Payet a encore porté l'OM.

Les matchs se suivent et l'Olympique de Marseille continue de gagner grâce à Dimitri Payet ! Déjà décisif à Saint-Etienne (2-0) mercredi, le milieu offensif phocéen a encore délivré son équipe face à Toulouse (1-0) ce samedi pour le compte de la 24e journée de Ligue 1.

L'international français a débloqué la situation pour l'OM grâce à un véritable bijou en seconde période. Au classement, Marseille consolide sa 2e place avec 9 points d'avance sur ses premiers poursuivants, Rennes et Lille.

L'OM peu inspiré…

Dès les premières secondes, les Toulousains se procuraient une énorme occasion mais Leya Iseka envoyait le ballon sur le poteau après avoir éliminé Mandanda ! Plus entreprenants, les Violets poussaient et Mandanda devait même s'interposer sur une frappe de Boisgard. Après cette entame ratée, les Phocéens retrouvaient petit à petit des couleurs mais peinaient à approcher la cage adverse face à un bloc défensif très regroupé.

A l'image d'un but logiquement refusé à Makengo pour un ballon initialement sorti, le TFC jouait tous les coups à fond et parvenait à faire déjouer l'OM. Et malgré la sortie de Kalinic, blessé et remplacé par Reynet, Toulouse restait particulièrement solide. Juste avant la pause, l'arbitre ne bronchait pas malgré une action litigieuse sur Germain dans la surface adverse…

Un bijou de Payet, Mandanda aussi décisif

Au retour des vestiaires, les Marseillais revenaient avec de meilleures intentions et accentuaient la pression dans le camp toulousain. Et comme souvent cette saison, la lumière venait de Payet, qui ouvrait le score d'une frappe exceptionnelle à l'entrée de la surface placée dans la lucarne de Reynet (1-0, 51e). En confiance, l'OM contrôlait le match mais restait sous la menace d'une égalisation sans faire le break.

Pendant de longues minutes, le TFC, venu avant tout pour défendre, se montrait incapable de se révolter pour tenter de revenir au score. En fin de match, les débats s'animaient et Reynet était impeccable sur un tir de Khaoui. En face, Mandanda se distinguait également avec un superbe arrêt à bout portant devant Leya Iseka ! Dans la foulée, Payet manquait de tuer le match en ratant un duel devant Reynet. Un échec sans conséquence puisque l'OM conservait ce succès important.

La note du match : 5,5/10

Pourtant très bien lancé avec la grosse occasion de Toulouse, ce match a longtemps eu du mal à décoller avec une équipe de Marseille très peu inspirée face à un bloc défensif adverse très bas. Les occasions ont été rares pendant un long moment, mais le bijou de Payet a bien évidemment animé les débats. Par la suite, la partie a été plus ouverte et du coup plus plaisante.

Le but :

- Après un bon centre d'Amavi repoussé par les Toulousains, Sarr récupère le ballon et sert Payet à l'entrée de la surface. D'une frappe exceptionnelle, le Marseillais envoie le cuir dans la lucarne de Reynet (1-0, 51e). Superbe !

Les NOTES des joueurs

Maxifoot a décerné une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Dimitri Payet (8/10)

Et comme souvent pour l'OM cette saison, la magie vient de lui ! Après sa belle performance à Saint-Etienne mercredi, le milieu offensif de l'Olympique de Marseille devait enchaîner ce samedi face à Toulouse. Et l'international français a été l'un des rares joueurs de son équipe à faire des décalages sur le plan offensif. Obligé de décrocher pour orienter le jeu, il a beaucoup proposé. Et au début de la seconde période, le Tricolore a été récompensé avec ce but sublime sur une frappe à l'entrée de la surface. Magique malgré un ultime duel raté face à Reynet.

MARSEILLE :

Steve Mandanda (7,5) : dès les premières secondes de la partie, le gardien de l'Olympique de Marseille a réalisé une bonne sortie pour gêner Leya Iseka, qui a ensuite trouvé son poteau. Sur le reste du match, le capitaine phocéen a été encore une fois très solide avec une belle intervention sur une frappe de Boisgard puis un arrêt à bout portant déterminant devant Leya Iseka en fin de partie.

Bouna Sarr (6) : préféré à Sakai pour ce match en raison de sa bonne forme, le latéral droit de l'Olympique de Marseille a été totalement correct sur le plan défensif. Cependant dans le jeu, malgré quelques montées intéressantes, l'ancien Messin a parfois eu du mal à combiner avec Radonjic. Il a tout de même servi Payet sur l'ouverture du score.

Duje Caleta-Car (6,5) : dans la lignée de ses récentes performances, l'international croate s'est montré propre sur cette rencontre. Autoritaire dans ses interventions, le défenseur central de l'Olympique de Marseille a remporté la majorité de ses duels et a été intéressant dans ses relances, à l'image de son ouverture magnifique pour Amavi sur l'action de l'ouverture du score.

Álvaro González (5,5) : le défenseur central de l'Olympique de Marseille a été rapidement averti d'un carton jaune et a été logiquement prudent par la suite. Pris sur la première occasion de Leya Iseka, l'Espagnol a été parfois à la limite sur les contres toulousains. Malgré tout, il a bien tenu sa place.

Jordan Amavi (6,5) : chaleureusement accueilli par le Vélodrome avant le match après son 100e match avec l'OM contre Saint-Etienne mercredi, le latéral gauche a été totalement à la hauteur de cette belle fête ! Car sur cette rencontre, l'ancien Niçois a confirmé son retour à un bon niveau avec une vraie domination dans son couloir sur le plan défensif et des courses tranchantes vers l'avant. D'ailleurs, l'ouverture du score de Payet vient de l'une de ses actions.

Morgan Sanson (5,5) : le milieu de terrain de l'Olympique de Marseille devait forcément se projeter face à un bloc de Toulouse très défensif, mais il a eu du mal à peser sur les débats. C'est dommage, car sur ses montées tranchantes, l'ancien Héraultais a été capable de faire des différences, à l'image de son ballon donné à Payet pour l'occasion de Radonjic avant la pause. Dans la bataille de l'entrejeu, il a été correct et on a aimé sa longue ouverture sur l'occasion de Payet en fin de match. Remplacé à la 86e minute par Hiroki Sakai (non noté).

Boubacar Kamara (7) : maintenu dans ce rôle de sentinelle, l'habituel défenseur central de l'Olympique de Marseille a encore crevé l'écran. Impressionnant à la récupération, le jeune talent a coupé plusieurs situations intéressantes pour Toulouse et a été vraiment propre dans ses passes vers l'avant. Ce n'est pas un hasard s'il a été omniprésent à la création.

Maxime Lopez (5) : aligné afin de faire souffler Rongier, sur le banc, le milieu de terrain avait l'opportunité de marquer des points. Et malgré sa disponibilité et ses qualités techniques, le joueur de l'Olympique de Marseille n'a pas été en réussite dans son jeu vers l'avant. Il a beaucoup bougé, mais n'a pas été récompensé de ses efforts. Remplacé à la 77e minute par Kevin Strootman (non noté).

Nemanja Radonjic (4,5) : pour sa seconde titularisation de suite, le Serbe a rendu une copie assez mitigée. Comme souvent, l'ailier de l'Olympique de Marseille a eu un déchet technique très important, en perdant de nombreux ballons évitables face à la défense adverse. Par contre, sur quelques fulgurances, il peut faire des différences et a été dangereux à l'image d'une frappe cadrée avant la pause. Remplacé à la 66e minute par Saîf-Eddine Khaoui (non noté).

Valère Germain (4) : titularisé en l'absence de Benedetto, préservé en raison d'un problème au tendon d'Achille, l'ancien Monégasque n'a pas franchement brillé sur ce match. Peu trouvé par ses coéquipiers, l'attaquant n'a eu aucune occasion à se mettre sous la dent. Par contre, en première période, il aurait pu obtenir un penalty pour une situation litigieuse dans la surface face à Gabrielsen.

Dimitri Payet (8) : lire le commentaire ci-dessus.

TOULOUSE :

Lovre Kalinic (non noté) : arrivé cet hiver pour concurrencer Reynet, le gardien de Toulouse n'a strictement rien eu à faire en début de partie, à l'exception d'une mésentente avec l'un de ses défenseurs. Touché à la cuisse, il a été remplacé à la 36e minute par Baptiste Reynet (5,5). Bien présent sur une frappe de Radonjic en fin de première période, l'ancien Dijonnais n'a rien pu faire sur le but magnifique de Payet. Par la suite, il a été solide devant Khaoui et a forcé Payet à rater un duel.

Steven Moreira (4,5) : titularisé sur le côté droit, le latéral de Toulouse a rendu une copie en deux temps. Malgré les permutations de Radonjic et Payet, il a réussi à tenir son couloir et n'a pas semblé dépassé malgré les montées d'Amavi en première période. Mais sur l'action de l'ouverture du score, il a été tout de même débordé par Amavi… Et après, il a affiché des lacunes importantes.

Bafodé Diakité (5,5) : le défenseur central de Toulouse a rendu une copie intéressante. Bien aidé par un bloc défensif toulousain très bas, il a été en position de force pour défendre face à un Germain très esseulé. Dans la surface, le Toulousain a réalisé quelques interventions importantes.

Ruben Gabrielsen (5) : également recruté cet hiver, le défenseur central de Toulouse n'a pas démérité sur cette rencontre. Comme Diakité, le Norvégien n'a pas eu besoin de forcer son talent pour contenir Germain. Par contre, il aurait pu être sanctionné d'un penalty en première période pour une intervention litigieuse sur le Marseillais.

Issiaga Sylla (4) : aligné à gauche, le latéral de Toulouse a affiché des difficultés importantes. Que ce soit face à Payet ou Radonjic, le défenseur a été régulièrement dépassé, notamment sur les montées de Sarr. Ce n'est pas un hasard si les meilleures actions de l'OM sont venues de son côté.

Ibrahima Sangaré (6) : dans son rôle de sentinelle, le capitaine de Toulouse a été à la hauteur de cette rencontre au Vélodrome. Très présent sur le plan défensif, le milieu de terrain a soulagé ses défenseurs et a été autoritaire dans ses interventions, à l'image d'un retour important sur Payet dans la surface.

Wesley Saïd (5,5) : dans son couloir droit, l'ailier a tenté de faire des différences sur des contres. Grâce à sa vitesse, l'ancien Dijonnais a posé des problèmes aux Marseillais, notamment à Gonzalez, mais a parfois manqué de justesse dans ses choix à l'approche de la zone de vérité. Remplacé à la 77e minute par Adil Taoui (non noté).

Jean-Victor Makengo (5,5) : le milieu de terrain de Toulouse a été totalement correct dans son rôle très défensif. Tout comme ses coéquipiers, il n'a pas ménagé ses efforts dans l'entrejeu pour empêcher les Marseillais d'être dangereux. On a aimé ses passes vers l'avant pour lancer les contres de son équipe. A noter par contre son retard pour sortir sur Payet au moment de l'ouverture du score.

Manu Kone (4,5) : tout comme Sangaré et Makengo, le milieu de terrain de Toulouse a joué très bas sur le terrain. Sans avoir le même impact que ses deux partenaires, il a tout de même été courageux dans ses efforts et a été exemplaire sur le plan défensif.

Quentin Boisgard (5) : dans un rôle similaire à Saïd mais sur le côté gauche, le Toulousain a été moins en vue que son coéquipier. Mais assez paradoxalement, il a été plus dangereux avec une bonne frappe en première période repoussée par Mandanda. Face à Amavi, il a tout de même eu du mal à faire des différences. Remplacé à la 69e minute par Amine Adli (non noté).

Aaron Leya Iseka (4) : l'ancien Marseillais réalisait son retour au Vélodrome ce samedi. Et son match a rapidement démarré avec une énorme occasion, mais sa frappe a finalement terminé sur le poteau. Par la suite, le petit frère de Batshuayi a été plus discret malgré une ultime occasion avec un duel perdu à bout portant devant Mandanda en fin de partie.

+ Retrouvez les résultats et le classement de Ligue 1 sur Maxifoot

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

MARSEILLE 1-0 TOULOUSE (mi-tps: 0-0) - FRANCE - Ligue 1 / 24e journée
Stade : Orange Vélodrome - 53.995 spectateurs - Arbitre : Stéphanie Frappart

Buts : D. Payet (51e) pour MARSEILLE
Avertissements : Álvaro González (15e), pour MARSEILLE - J. Makengo (61e), I. Sylla (71e), pour TOULOUSE

MARSEILLE : S. Mandanda - B. Sarr, Álvaro González, D. Caleta-Car, J. Amavi - M. Lopez (K. Strootman, 78e), B. Kamara, M. Sanson (H. Sakai, 86e) - D. Payet, V. Germain, N. Radonjic (S. Khaoui, 67e)

TOULOUSE : L. Kalinic (B. Reynet, 36e) - S. Moreira, R. Gabrielsen, B. Diakité, I. Sylla - I. Sangaré - W. Saïd (A. Taoui, 78e), K. Kone, J. Makengo, Q. Boisgard (A. Adli, 70e) - A. Leya

Leya Iseka a raté une grosse occasion dans les premières secondes

Le bijou de Payet pour délivrer l'OM (1-0, 51e)

La belle joie des Marseillais

Mandanda a été décisif en fin de match

 







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens FRANCE - Ligue 1


Ligue 1 - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Après sa défaite 2-1 à Dortmund, le PSG va-t-il réussir à se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des Champions ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2
Banc des remplaçants Marseille

M
A
R
S
E
I
L
L
E
Banc des remplaçants Toulouse

T
O
U
L
O
U
S
E
carton jaune, 15e5,5González
>remplacé par Strootman, 78e5Lopez
>remplacé par Sakai, 86e5,5Sanson
but, 51e8Payet
>remplacé par Khaoui, 67e4,5Radonjic
>remplacé par Reynet, 36e-Kalinic
carton jaune, 71e4Sylla
>remplacé par Taoui, 78e5,5Saïd
4,5Kone
carton jaune, 61e5,5Makengo
>remplacé par Adli, 70e5Boisgard


MASQUER LA PUB