Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

Top Déclarations : Neymar dans une colère noire, Messi se fâche, Tuchel remet Mbappé à sa place, Conte allume Pep et Klopp...

Par Youcef Touaitia - Top Declarations, Mise en ligne: le 08/02/2020 à 09h00
Taille du texte: Email Imprimer

La colère de Neymar contre le corps arbitral, Messi reprend Abidal de volée, Tuchel remet Mbappé à sa place, Conte s'en prend à Guardiola et Klopp, le nouveau festival d'Aulas... Découvrez les phrases choc de la semaine.

Top Déclarations : Neymar dans une colère noire, Messi se fâche, Tuchel remet Mbappé à sa place, Conte allume Pep et Klopp...
Neymar n'a pas compris son avertissement contre Rennes.

Chaque samedi, Maxifoot vous propose de faire le tour des dix déclarations de la semaine qu'il ne fallait pas manquer. Du sérieux et du moins sérieux pour connaître le meilleur des petites phrases des acteurs du ballon rond. Découvrez le classement de toutes les déclarations qui ont fait les choux gras de la presse cette semaine.

1. Neymar, au quatrième arbitre - «Moi je joue au football et lui me met un carton jaune. Dis-lui qu'il ne peut pas me mettre de jaune !» (Parc des Princes, le 01.02.2020)

L'attaquant du PSG n'a pas du tout apprécié le carton jaune écopé en première période contre Montpellier (5-0), a priori pour avoir chambré ses adversaires. Durant la pause, le Brésilien a d'ailleurs eu un accrochage avec le quatrième arbitre, qui lui a demandé de s'exprimer en français. «Parle en français mon cul» , lui a rétorqué l'Auriverde.

2. Lionel Messi – «Les joueurs, sur le terrain, nous sommes les premiers à reconnaître quand nous ne sommes pas bien. Les responsables de la direction sportive doivent aussi assumer leurs responsabilités et, surtout, les décisions qu'ils prennent. Pour finir, je crois que lorsque l'on parle des joueurs, il faudrait donner des noms. Parce que sinon, ça salit tout le monde et ça alimente des choses qui se disent et ne sont pas vraies» (Instagram, le 04.02.2020)

Le tacle les deux pieds décollés de La Pulga au directeur technique du FC Barcelone, Eric Abidal, qui a accusé les joueurs d'avoir savonné la planche à Ernesto Valverde.

3. Thomas Tuchel – «On fait du foot, pas du tennis. (...) Je suis l'entraîneur, quelqu'un doit décider. (...) Je ne suis pas en colère mais je suis triste parce que ce n'est pas nécessaire. Les joueurs montrent chaque jour un état d'esprit professionnel. Ce type de comportement donne toujours l'impression que ce n'est pas comme ça. Si on a des choses critiques à se dire, je préfère faire ça en interne. (...) Ça va rester comme ça : je vais toujours décider sportivement» (Conférence de presse, le 01.02.2020)

L'entraîneur du PSG était très agacé après la sortie de Kylian Mbappé contre Montpellier. L'attaquant français n'avait pas hésité à afficher son mécontentement devant les caméras suite à son remplacement à la 68e minute.

4. Antonio Conte – «A Chelsea, j'ai remporté la Premier League la première année et la FA Cup la deuxième. Klopp en Angleterre n'a encore rien gagné après quatre ans et Guardiola lors de sa première année n'a rien gagné» (Conférence de presse, le 02.02.2020)

Le coach de l'Inter Milan en a visiblement toujours sous la semelle pour tacler à tout-va...

5. Jean-Michel Aulas – «Nous avons été victimes de brutalité, d'agressions, d'erreurs d'arbitrage et de la VAR. Le tout dans un climat insoutenable. Je l'ai dit à l'époque et ça n'a pas fait plaisir, mais c'est un état de non-droit. Mais je le redis parce que c'est la vérité» (Dauphiné Libéré, le 07.02.2020)

Le président de l'Olympique Lyonnais n'a pas digéré le match perdu à Marseille (1-2), en novembre, en Ligue 1. A 5 jours du quart de finale de Coupe de France à Lyon, il ne pouvait pas faire mieux pour faire monter la température.

6. André Villas-Boas – «Je pense que l'histoire du week-end, ce sont les hors-jeux de Rennes-Nantes (3-2) plutôt que Tuchel-Mbappé. Et ça m'inquiète un peu, Il n'y a pas eu de communiqué ou de déclarations de Létang cette fois. Ces deux hors-jeux limites, plus le temps additionnel... Le révélateur sur le troisième but rennais, c'est à n'y rien comprendre. (...) Mais l'arbitre a eu une bonne note, Létang n'a pas fait son communiqué comme après OM-Rennes. Le mec de la VAR était le même. Donc les complots des Portugais, hein...» (Conférence de presse, le 04.02.2020)

Après le match Marseille-Rennes (1-1) en septembre, le club breton avait fustigé l'arbitrage en pointant du doigt une faute non sifflée de Morgan Sanson sur Hamari Traoré avant l'égalisation phocéenne. Villas-Boas ne l'a, semble-t-il, toujours pas digéré.

7. Jean-Michel Aulas – «Le PSG a réglé ses problèmes. Pour s'en sortir par rapport au fair-play financier, ils ont renoncé à l'accord avec leur maison mère. Ils ont bien travaillé sur le plan économique. Je remercie l'OM de me donner l'occasion de dire qu'ils sont complètement en dehors des clous du fair-play financier, avec la bénédiction de la DNCG» (Dauphiné Libéré, le 07.02.2020)

Et un nouveau tacle pour l'OM, un.

8. Benoît Costil – «On est en supériorité numérique, mais on est dans le confort, on n'en fait pas plus, on pense que le match est acquis. Bah, on est sanctionné, parce que, quand on n'est pas à 200%, on est une petite équipe tout simplement. On s'est fait punir, on a tendu la joue et bah c'est de notre faute et on est les rois des cons» (beIN SPORTS, le 05.02.2020)

A 11 contre 10 et après avoir mené, Bordeaux a concédé le nul à Brest. D'où la frustration de son gardien et capitaine...

9. Christophe Dugarry – «Sincèrement, je suis effondré. (...) Ça m'a fait mal à mon football, sincèrement, de voir ça. Je trouve que c'est d'un irrespect incroyable envers Tuchel, envers ses partenaires Cavani, Icardi... (...) Sincèrement, c'est une déception. C'est l'une des plus grandes déceptions depuis que je suis dans les médias. Ce garçon, je ne le verrai plus jamais, mais plus jamais comme avant. Moi, c'est terminé» (RMC, le 03.02.2020)

Le consultant a longtemps été fan de Kylian Mbappé. Mais la polémique contre Montpellier a semble-t-il définitivement changé la donne.

10. Diego Rolan – «Aujourd'hui, c'est contre les sardines. J'aime ça ! Allez Bordeaux» (Twitter, le 02.02.2020)

Le tweet habituel de l'ancien Bordelais avec un choc contre l'OM. Cette fois-ci, pas de retour de bâton après un triste 0-0.

C'est sur cette déclaration que se termine le Top Déclarations de la semaine. Rendez-vous dès samedi prochain pour un nouveau numéro !







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Sondage Maxifoot
Souhaitez-vous que Giroud soit appelé par Deschamps à l'Euro ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Les VIDEOS populaires du moment



Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Le meilleur effectif
LIGUE 1
mi-saison
2019-20
TOP 10
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
FLOP
transferts
en Ligue1

mi-saison 2019-20
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB