Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse.
En savoir plus OK

La chance n'a pas souri à la Maison Blanche - Débrief et NOTES des joueurs (Real 0-0 Bilbao)

Par Youcef Touaitia - Actu Espagne, Mise en ligne: le 22/12/2019 à 22h59
Taille du texte: Email Imprimer Partager:

Malgré son écrasante domination, le Real Madrid n'a pas trouvé la faille face à une solide équipe de l'Athletic Bilbao (0-0), ce dimanche, lors de la 18e journée de Liga. Trop inefficaces en première période, les Merengue, qui ont touché trois fois du bois, laissent le FC Barcelone garder seul la tête du classement en championnat.

La chance n'a pas souri à la Maison Blanche - Débrief et NOTES des joueurs (Real 0-0 Bilbao)
Benzema s'est cassé les dents sur Simon.

Au lendemain de la large victoire du FC Barcelone sur Alavés (4-1), le Real Madrid se devait d'en faire autant pour terminer l'année 2019 en tête de la Liga aux côtés du grand rival catalan. Raté !

Totalement malchanceux, avec trois poteaux touchés et des grosses occasions gâchées, le club de la capitale espagnole n'a pu faire mieux qu'un score nul et vierge contre l'Athletic Bilbao (0-0), ce dimanche, lors de la 18e journée de Liga. Un résultat qui laisse la Maison Blanche à deux petites unités des Blaugrana.

Simon fait le show

Les Merengue montraient rapidement les crocs. Dans le sillage d'un Modric inspiré, la formation royale obtenait deux énormes occasions, la première par Vinicius, qui butait sur Simon après un superbe relais avec Benzema, la deuxième par Kroos, qui voyait le gardien adverse détourner sa frappe sur la barre. Asphyxiés, les Basques, qui jouaient très dur sur l'homme, répondaient par Williams, qui obligeait Courtois à réaliser une belle horizontale.

Largement dominateurs, les Madrilènes mettaient une énorme pression dans le camp de Bilbao. Il fallait deux nouveaux arrêts de Simon et un sauvetage réflexe de Nunez sur sa ligne pour empêcher Benzema de trouver la faille. Un jeu léché, des combinaisons bien senties et une envie de jouer vers l'avant, le Real manquait seulement d'efficacité à la finition pour enflammer un Bernabéu qui donnait de la voix.

Nacho et Jovic touchent aussi la barre

Au retour des vestiaires, Nacho, sur son premier ballon, fracassait la barre de la tête. Une nouvelle grosse opportunité pour le Real, qui pressait encore un peu plus pour faire sauter le verrou de Bilbao. Benzema, toujours entouré par trois à quatre joueurs, faisait encore une fois briller Simon, décidément infranchissable dans l'enceinte de la capitale.

Dans le dernier quart d'heure, les hommes de Zinedine Zidane faisaient le siège du but de Simon. Mais la défense basque, qui n'a encaissé que 12 buts en Liga, soit autant que le Real, ne laissait plus aucun espace aux partenaires de Jovic, qui touchait toutefois le poteau à son tour. Une malchance terrible qui frustrait les supporters madrilènes. Deux points perdus qui permettent à Barcelone de garder seul la tête du championnat...

La note du match : 6/10

Un match en deux temps. D'abord une première période avec de nombreuses occasions franches pour le Real Madrid, qui n'a jamais su faire la différence. Puis un second acte plus poussif et une multiplication de mauvais choix dans la zone de vérité, malgré deux poteaux touchés par Nacho et Jovic. De son côté, Bilbao a réussi son plan, à savoir verrouiller derrière et attendre la fin du match...

Les NOTES des JOUEURS

Maxifoot a attribué une note (sur 10) commentée à chaque joueur.

L'homme du match : Unai Simon (7,5/10)

S'il a été sauvé à trois reprises par les poteaux, une fois par Nunez, le gardien de Bilbao a tout de même livré un sacré match. Toujours bien placé, il a repoussé les quatre tentatives cadrées de Benzema, une frappe dangereuse de Kroos ou encore un tir à bout portant de Vinicius. Une prestation de choix pour lui.

REAL MADRID :

Thibaut Courtois (6) : auteur d'un superbe arrêt sur une frappe de Williams en première période, le gardien belge a passé une soirée tranquille. Rassurant.

Daniel Carvajal (6) : solide dans son couloir, le latéral droit s'est montré assez peu offensif. Il offre néanmoins un caviar à Jovic, qui a touché le poteau de la tête en toute fin de partie.

Eder Militao (5) : préféré à Varane, le défenseur central brésilien a été globalement fébrile. Sur les rares offensives basques, il a eu du mal à contenir Williams, bien plus rapide que lui. Il sort, blessé à l'oeil après un contact avec Kodro. Remplacé à la 56e minute par Nacho (non noté), qui a touché la barre de la tête sur son premier ballon.

Sergio Ramos (7) : un match très propre pour le capitaine merengue, qui n'a jamais vraiment tremblé ce soir. Auteur d'une intervention musclée mais autoritaire devant Kodro en première période, il a été performant derrière.

Ferland Mendy (6) : le latéral gauche a manqué de folie dans l'ensemble. En dehors d'une belle percée dans la surface en seconde période, il n'a pas pris assez de risques, chose dommageable au vu de sa qualité balle au pied. Défensivement, il n'a pas du tout été inquiété.

Federico Valverde (7) : encore une fois très impressionnant ! Le milieu de terrain uruguayen a avalé les kilomètres tout au long de la rencontre sans jamais faiblir. Lucide, bagarreur, ratisseur, il a encore marqué des points.

Toni Kroos (6) : le milieu allemand a fait le boulot. Dangereux en première période avec une frappe sur la barre, le champion du monde 2014 s'est montré plus offensif qu'à l'accoutumée. Une copie correcte.

Luka Modric (6,5) : de retour dans le onze de départ, le milieu de terrain croate a été excellent en première période. Dans les petits espaces, le Ballon d'Or 2018 a posé de très gros problèmes aux joueurs de Bilbao. Dans ses passes aussi, puisqu'il a cassé les lignes à de nombreuses reprises. Un peu moins en vue au retour des vestiaires, il a faibli au fil du match.

Rodrygo (5,5) : aligné à droite de l'attaque, le jeune Brésilien a fait bonne impression en fin de première période. Contrairement à Vinicius, il s'est distingué grâce à sa belle qualité de centre, avec deux véritables caviars pour Benzema. En revanche, il a clairement manqué de folie en n'osant pas le duel avec son vis-à-vis. Remplacé à la 62e minute par Gareth Bale (non noté).

Karim Benzema (5,5) : l'attaquant français a cruellement manqué d'efficacité ce soir. Systématiquement marqué par trois à quatre joueurs, il a toutefois réussi à se procurer quatre occasions franches. Mais à chaque fois, Simon s'est interposé, alors que Nunez a repoussé une de ses frappes sur la ligne. Une soirée difficile.

Vinicius (5) : frustrant, encore et toujours. Jusqu'au moment de frapper, l'ailier brésilien fait tout très bien, éliminant assez aisément ses adversaires grâce à sa qualité technique. Mais dans la finition, le jeune Auriverde est absolument cataclysmique. Il a gâché de nombreuses occasions ce soir, encore une fois. A se tirer les cheveux. Remplacé à la 72e minute par Luka Jovic (non noté), qui est décidément maudit, avec un nouveau poteau.

ATHLETIC BILBAO :

Unai Simon (7,5) : lire commentaire ci-dessus.

Yeray Alvarez (5) : le latéral droit a connu une soirée compliquée. En plus d'avoir mordu la poussière sur les nombreux débordements de Vinicius, il a commis beaucoup de fautes, parfois évitables.

Unai Nunez (7) : auteur d'un superbe sauvetage sur une frappe à ras de terre de Benzema, le défenseur central a été costaud. Il n'a jamais faibli malgré la pression constante mise par les Merengue.

Inigo Martinez (7) : en voilà un qui n'a pas fait le déplacement pour rien. L'ancien joueur de la Real Sociedad y est allé franchement, sans complexe, pour intimider les attaquants madrilènes. Très dur sur l'homme, il a lui aussi tenu le choc pendant 90 minutes.

Yuri Berchiche (5,5) : un match mitigé pour l'ancien Parisien. Peu en vue sur le plan offensif, il a manqué d'agressivité sur le porteur du ballon, notamment Rodrygo, en première période. Moyen.

Mikel Vesga (6) : le milieu défensif a fait le boulot en réalisant un repli constant pour resserrer les lignes. Il s'est jeté sur les ballons exploitables au milieu afin de faire baisser la pression.

Dani Garcia (5) : des difficultés pour contenir les milieux adverses, pas de prise d'initiatives, le milieu a été décevant avec le ballon. Il a toutefois bien défendu, lui aussi.

Inigo Lekue (4) : un bon débordement lors du premier acte, puis plus rien. L'ailier droit a passé son temps à défendre, ne posant aucun problème à Mendy.

Raul Garcia (5) : placé entre les lignes, l'ancien joueur de l'Atletico n'a cessé de harceler les milieux madrilènes, sans trop de réussite. En revanche, il a posé quelques soucis avec ses remontées de balle parfois intéressantes.

Inaki Williams (5) : le seul joueur de son équipe à avoir apporté le danger. L'ailier basque, qui a posé des problèmes à Militao, a fait briller Courtois sur une frappe tendue à ras de terre. Remplacé à la 86e minute par Benat (non noté).

Kenan Kodro (3) : le buteur hispano-bosnien a été complètement muselé par Sergio Ramos. Il pensait ouvrir la marque avant la pause d'une belle frappe sous la barre, mais il a été signalé hors-jeu. Trop peu. Remplacé à la 73e minute par Asier Villalibre (non noté).

+ Retrouvez les résultats et le classement de la Liga sur Maxifoot.

Et pour vous, quels ont été les meilleurs et les moins bons joueurs du match ? Réagissez dans la zone de "commentaires" ci-dessous !

FICHE TECHNIQUE
REAL MADRID 0-0 ATHLETIC BILBAO (mi-tps : 0-0) – ESPAGNE – Liga / 18e journée
Santiago Bernabéu : 71 306 spectateurs - Arbitre : Adrián Cordero
Avertissement : Ramos (87e) pour le REAL MADRID

REAL MADRID : Courtois - Carvajal, Eder Militao (Nacho, 57e), Sergio Ramos (c), Mendy - Valverde, Kroos, Modric – Rodrygo (Bale, 62e), Benzema, Vinicius (Jovic, 72e). Entraîneur : Zinedine Zidane.

ATHLETIC BILBAO : Simon - Yeray, Nuñez, Iñigo, Berchiche – Dani Garcia, Vesga - Lekue, Raul Garcia (c), Williams (Benat, 86e) – Kodro (Villalibre, 73e). Entraîneur : Gaizka Garitano.

Benzema a été inefficace contre Bilbao

Valverde a encore une fois fait bonne impression

Jovic a touché le poteau en fin de match

La déception de Ramos après les grosses occasions gâchées par le Real







Publiez un commentaire avec votre compte Facebook, Yahoo, Hotmail ou AOL   AIDE
Pour signaler un abus, contactez
Ajouter un commentaire ... Les insultes sont passibles d'une amende de 12.000€ et jusqu'à 45.000€ pour les injures racistes, homophobe, handiphobe ou sexiste. N'oubliez pas que vos messages ici sont publics et qu'en cas de plainte votre identité réelle peut être révélée à la justice.



 
 

Liens de la rubrique Espagne


Liga - les fiches CLUB

Sondage Maxifoot
Globalement, la Ligue des Champions dans son format actuel vous plaît-elle ?

OUI
NON
Voter

Voir les resultats - Voir les sondages précédents

Actu et transferts 24h/24

Les + populaires du moment


Ça a fait le buzz depuis 7 jours


 A SUIVRE
TOP 15
PEPITES
jeunes de Ligue 1
Votre Equipe type
2020
par les lecteurs
de Maxifoot
Classements des
BUTEURS

en EUROPE
Indice MF :

l'état de
FORME
des clubs en europe
Les FRANCAIS à

l'ETRANGER
Qui joue ?
Qui marque ?
TWITTER
 Classement
 des clubs

Européens, L1, L2


MASQUER LA PUB